Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Jeu 27 Mar 2008 - 7:03

Amélia se laissa choir dans l'herbe fraîche. Sa course folle à travers champs lui avait coupé la respiration. Mais pas autant que la demande de Simon.
Elle posa Alix dans l'herbe qui apprécia grandement. Issanka les avaient suivies et l'enfant souriait en touchant l'animal qui, docile, se laissait faire.
Amélia se perdit dans ses pensées. Pourquoi cette demande? Pourquoi maintenant où elle ne l'espérait plus, où elle s'était fait une raison? Pourtant elle l'aimait, là dessus point de doute. Mais à force de lui dire que le mariage était inutile puisqu'ils s'aimaient et étaient heureux, peut être avait-il fini par la convaincre?
J'ai dû lui faire de la peine de partir ainsi. Il va me prendre pour une dingue. Et tout Sancerre avec lui.
Il lui semblait entendre Ysabeau lui parler à l'oreille. "Tu ne te rend pas compte la chance que t'as.... Tu fais la fine bouche..."
Ca aussi, à force de le lui répéter, elle avait peut être fini par se convaincre qu'elle ne le méritait pas...
Amélia arracha quelques brins d'herbe machinalement. Elle regarda sa fille. Elle n'avait jamais remarqué à quel point celle ci ressemblait à son père. Se marier? Envisager de lui donner des frères et soeurs? S'autoriser à être heureux? Bon sang. Mais qu'elle était bête!
Amélia se releva, attrappa sa fille qui ouvrit des yeux ronds et se mit à courir dans l'autre sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Jeu 27 Mar 2008 - 19:02

Amélia arriva à la maison, essouflée, les joues rosies. Alix, elle, riait aux éclats. Amélia sourit et embrassa sa fille. Elle lui murmura "Maman va épouser Papa..."

Elle rentra dans la maison silencieuse. Surprise de ce calme, elle en fit le tour et découvrit le mot de Simon.

Chez lui? Comment ça chez lui? Il devait avoir eu beaucoup de peine pour retourner ainsi dans sa tanière où il n'avait pas mis les pieds depuis des mois.

Amélia entreprit donc de traverser le village pour rejoindre ce qui était à l'époque la demeure du sergent Gallup. Arrivée, elle poussa la porte doucement. Les volets étaient clôts, la poussière s'était accumulé sur les vieux meubles. Elle gagna la chambre. Simon était là, endormi tout habillé sur le lit qu'il n'avait pas même pris le temps de défaire.
Elle s'approcha à tâtons, s'agenouilla au sol à côté du lit et déposa Alix sur le lit à côté de son père.

Elle caressa doucement le visage de Simon pour le réveiller et lui murmura ces mots:

"Je te demande pardon pour ma réaction. Je ne voulais point te faire de peine. Ta demande m'a désarçonnée, touchée en plein coeur. Rien au monde ne me ferait plus de joie que de devenir ton épouse mais je ne veux pas que tu le fasses juste pour me faire plaisir. Je sais que j'ai pû être pénible, parfois capricieuse sur ce sujet et je m'en veux. Je suis la femme la plus heureuse du monde depuis que je vis à tes côtés et si tu le souhaîtes nous pouvons rester ainsi.
Répond moi sincèrement. Est-ce pour me faire plaisir que tu me le demandes?"


Amélia plongea ses yeux verts dans ceux de Simon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Jeu 27 Mar 2008 - 21:29

Gallup rêve un instant, plongé dans ce regard...
- pour  te faire plaisir ?? mais... non !!! c'est a moi que cela fait plaisir !!

Alors c'est oui ? je suis si heureux !!!!!

Je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Jeu 27 Mar 2008 - 21:34

Embarassed Embarassed Embarassed

moi aussi je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Ven 28 Mar 2008 - 19:32

Gallup enlaca Amelia et Alix, et les serra trés fort.
Il était si heureux...

- on sera enfin une famille... une vraie famille !
....

mais... à propos, il me faut l'accord de ton chef de famille !!!??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Ven 28 Mar 2008 - 19:51

mon chef de quoi???
Tu veux aller voir mon père dans la forêt??

Amélia jeta un oeil surpris à Simon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Ven 28 Mar 2008 - 20:40

Mais tu n'es pas au courant de la nouvelle loi ?? avec toutes les lois qu'ils devraient faire et ne font pas au nom de leur couennerie de coutume, je ne peux me marier avec toi si je n'ai pas demandé trés officiellement ta main à ton chef de famille, et si je n'ai pas donné 100 écus en dot... ça c'est une invention de Georges pour racketter la moitié de saint-Aignan.... ou bien, autre solution, je t'enlève !
Si au terme de ton enlevement tu acceptes de devenir ma femme, la permission du chef de famille est facultative !
Moi je veux bien te kidnapper et t'enfermer six mois dans ma cave à jambon, mais je prefere qu'on aille voir ton père en forêt si tu veux bien... ce sera plus agréable ...
ou encore on se sauve se marrier à l'étranger, chez Otto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Ven 28 Mar 2008 - 21:17

Ben qu'est-ce que c'est que cette histoire??
Si tu veux je dois bientôt partir en voyage, tu viens avec moi ça peut faire office d'enlèvement. Sinon, on ira en forêt mais pas sûr qu'on le trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Ven 28 Mar 2008 - 21:29

Déjà il y a cette histoire de dot... c'est à la pesée ou à la taille qu'on estime le montant ?

Gallup lui tourne autour, tâte une fesse, lui soulève une paupière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Mar 29 Avr 2008 - 14:14

[Rappel: Gallup est allé une semaine chez les moines/en cure d'ammaigrissement/en colloque à Scotland Yard/à la pêche aux moules/se presenter à une audition de la troubadour academy merci de rayer les mentions inutiles et superflues.
C'est sur le chemin du retour que ca se corse ©tino rossi ]


Les mules avaient été rassemblées dans un petit paturage, au bord de l'épaisse forêt que Gallup était bien content de laisser derrière lui après trente lieux à cheminer sous l'ombre inquiétante des chênes multicentenaires, sous la garde assoupie d'un des convoyeurs (les mules ! pas les chènes, suivez que diable).
Les cinq autres se tenaient accroupis en cercle autour d'un feu et d'une bouilloire fumante, tandis qu'un drôle de personnage inspectait les différents ballots empilés non loin.
Des braies bouffantes, des poulaines astharotiennes, une sorte d'énorme potiron bien callé sur la tête, et une barbiche dont un bouc dominant ne serait pas peu fier.
J'oublie dans la panoplie les pattes courtes, un ventre de notaire et un étrange poignard courbe à la ceinture.
Il leva les yeux sur le voyageur , qui s'approchait intrigué par cet équipage, et l'apostropha avec un drôle d'accent:

- salam ! Bijour mon ami ! Viens t'y ripozer avec nous, ti as l'air crivé autant qui ton chival. Si ti veux on pi fire commerce , viens voir mes marchandises !

Simon se dit que ce n'était pas de veine de tomber sur un marchand ambulant, surtout que plus ils viennent de loin, moins ils vous lâchent la grappe.
Le zigue allait lui enfler la tête comme la vessie d'un garde suisse l'est  à la fin de son tour de garde, mais la curiosité était trop forte.

-Marchand, tu te trompes de cantine la, je suis lieutenant à la prévôté du Berry, pas préposé aux douanes ! mais tes ballots m'intrigue ! au Berry on en a bien des ballots, mais tous au FIER, et pas des si intéressant...
Le petit homme , avec son plus grand sourire, lèvres mielleuses, se dandina jusqu'au voyageur, lui tendant une main potelée et plus rutilante d'or que l'oeil d'un brigand devant la cassette d'un usurier florentin.
- vinnez seigneur... z'ai avec moi toutes les splendeurs de l'orient, les richesses du levant ! les parfums les plus envoutants, les soiries les plus chatoyantes !
et le voila qui déballe tout un fatras de bricoles toutes plus tarabiscotées les unes que les autres...
-hum... et pour les forgerons, vous avez quoi ? rétorque Gallup hilare.
-forgirons ? euh.
Le marchand ecarte les bras, signe de dépit.
- on a di ipices, di tissus... mais... j'ai d'autres choses plus... particulières.
Ze ne les montres pas à n'importe qui, c'est délicat.
- le délicat c'est mon rayon aussi, malgré les apparences. Montrez moi donc cela !
Le marchand commence par dérouler un tapis.
-euh, beau tapis, mais...
-assis !
-comment « assis » ?
-assis toi sur ce tapis mon ami ! et croise les genoux !!
- c'est les doigts que je croise, ce genre d'expérience ne me rassu… .... ventremaigre ! que se passe t-il ?
A peine les fesses posées sur la laine chamarrée, l'objet se soulève de deux bons pieds, et flotte dans les airs, un Gallup cramponné aux bords pour ne pas verser.
-Tapis volant authentique ! silement deux milles hires de vol, première main. Envouté pour au moins trois ans encore !
- et quand il n’est plus « envouté » cet oiseau ?
- ben… ti tombe…. Ci li risque…
- mouais... et c'est cher ?
- six milles écus or ... pour toi j'y fais à cinq mille cinq cent !
-euh...tu me prend pour un bourgeois de Bruges ? bon, fais moi descendre de cette carpette...
- tiens mon ami, rigarde cette flute.
- c'est une flute !
- vi vi vi, mais icoute !
Le marchand joue trois notes et un bruissement se fait entendre dans l'herbe. Une couleuvre se dresse et se tient bien droite devant lui, puis s'eclipse.
- issaye toi même !
Gallup prend l'instrument, le porte à ses levres, tente une petite mélodie,sans que rien de visible ne se passe.
Le marchand se trémousse soudain, semble remettre quelque chose en place dans son pantalon, rougit, toussote, et admet qu'il faut effectivement avoir quelques notions musicales et que des fausses notes peuvent avoir des conséquences inattendues.

- et ces épées ci ?
- ah ! un connaisseur ! rigarde ! ji en prend une, ji mi la plante dans le ventre, et ji mime pas mal !
- mouais, elles ne servent donc à rien. Et cette cape ?
- la cape ? avec ille ti n'as jamais chaud
- norf, avec nos hivers qu'on a ici: ca desert plus que ca sert.
et cette coupe en cuivre martelé? non ! laisse moi deviner... tu bois une gorgée et tu n'as plus soif de la journée ?
- vi vi vi !! ci merveilleux, non?
- non ! moi j'aime bien boire et pour boire faut avoir soif. Malheureux ! pour un machin comme celui ci de laché dans la nature, c'est une taverne qui met la clef sous la porte !
Par contre je vois des bagues la… justement, j'en cherchais une ! mais pas n'importe qu'elle bague !
- compris… ji ai ca mon ami !! tiens, essaye !
-ah oui, elle est joli avec cette pierre bleue ! mais !!!! je ne vois plus mes mains !!!
- ci magique ! la pierre ille ti rend invisible !
- hum. Pratique pour botter les fesses aux Poilus, mais vois tu, c'est pour une dame... et si elle s'évapore à peine la bague au doigt, cela ne fera point mon affaire...
- pir une dame? ji ai aussi ! bague magique ! a pine dans sa main, li fille ille sy jette à ti pieds tremblante di désirs !
- oui, je cerne bien l’usage, mais il n’est point si pratique au quotidien; j’aimerai que cette bague soit portée en permanence et, si je suis d’une constitution robuste, je n’ai pas une vocation à devenir un lapin non plus…
Non, je cherche quelque chose de plus conventionnel… pas qu’elle se transforme en courant d’air, en dromadaire, ou que sais-je encore…
- dromadaire ? ah bi ji ai un collier qui fi ca aussi… tris pratique !
 quand ti veut femme pour cuisine, ti as femme.... quand ti veut dromadaire, femme ille devient dromadaire !
mais ji vi ti raconter une histoire…
il y a 200 ans, au califat di kelsaltan, li féroce iman Komilrespire, il est tombé amoureux fou d’ine belle étrangère. Il a bien pensé li fire enlever tit d’abord par ses gardes, mais elle iti accompagnée di nombreux chivalliers di son pays. Afin di la séduire, il fit fabriquer une bague, li plus merveilleuse bague, par li meilleur artisan kelsaltipe. Pas une grosse bague, ni avec li plus grosse pierre, mais elle était si fine, si délicatement ouvragée qu’on l’aurait cru criée par les anges. Las…. Quand il si présentât chez la belle et ouvrit l’écrin, li bague li avait disparue !
Li belle femme si moqua alors de lui et li congédia comme un pouilleux, et lui , fou firieux di rage, accusa si domistiques di l’avoir volé .
Il en fit empaler li moitié dis ses serviteurs et écorcher l’autre moitié, fit fouiller li palais de fond en comble mais pirsonne il retrouva li bague. Il finit par sombrer dans li folie, ripudia toute les fimelles di son harem, et s’enferma dans ine tour, pour s’y laisser mourir. Il y a six mois, au fond d’un puit asseché di ruines di palais, on a retrouvé li bague… on a dit qui c’était ine di concubines di l’iman, qui, prise de jalousie, l’avais fi disparaître…et citte bague…. li voila !
Le marchand découvre alors l’objet, qu’il tient comme s’il s’agissait du saint des saints.
- hum, la jolie histoire : la plus belle des bagues pour la plus belle des femmes. Exactement ce que je cherche. Mais, ne craint tu pas qu’elle me rende fou moi aussi ?
- ti sais…les histoires sont un peu ci qui nous voullons qu'elle soient, mais bicoup ce que nous en fisons… , répondit le marchand avec un clin d’œil.
Simon Gallup éclata de rire.

- elle était très belle ton histoire et cet anneau me plait beaucoup. Je n’en ai jamais vu d’aussi finement travaillé, en effet. Je te l’achète !

A son retour, c’est cette rencontre avec le marchand que Simon Gallup raconta fidèlement à sa compagne.

- et Amelia, mon histoire, je ne sais pas comment elle se termine, mais c’est avec toi que je veux la continuer. Cette bague est pour toi, pour que tu sois mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Mar 29 Avr 2008 - 20:54

Amélia posa son regard vert sur l'anneau qui portait le plus beau des symboles. La gorge nouée par l'émotion, elle ne put rien répondre. Elle se contenta d'approcher ses lèvres de celles de Simon et d'y déposer le plus doux des baisers, les yeux fermés tandis que des larmes de bonheur roulaient sur ses joues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Lun 19 Mai 2008 - 11:10

Simon passait et repassait derrière elle, deplacant divers objets vers des endroits incongru, les remettant à leur place d'origine, passant des fois les mains vides, mais chaque fois en soupirant, toussant, raclant sa gorge, sifflotant, et tendant le cou par dessus l'épaule de sa fiancé, qui était penchée sur un long parchemin.

A bout de patience, il fini par lui demander:

- Amelia ?? tu es sur que tu ne veux pas que je t'aides pour remplir ce formulaire?
... je sais que tu juges qu'un baptème est avant tout quelque chose de personnel, une demarche maichin budile chose... mais... hum....
pas que je soit pressé non plus... enfin si... bien sur !! quoi qu'il en soit c'est pour t'aider tu sais. Et puis les formulaires c'est mon délice ! surtout les formulaires de curé. Chez moi c'est un don: ils m'inspirent !

allez.... s'te plait !!! fait moi juste voir alors !! promis je n'écris rien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybee
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 522
Age : 36
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Mar 10 Juin 2008 - 17:21

Les bagages étaient pliés, Bragon et Maybee prêts à partir... Cependant elle leur imposa un petit détour, pour Alix. Arrivés devant le 205, elle leva la tête, souriante, vers leur fenêtre et déposa un petit paquet sur le seuil de la porte accompagné d'un petit mot.
Citation :

Bonjour vous trois,
J'ai cru constater qu'Alix voulait faire un peu comme les grands, alors voilà... elle aura de quoi faire. Voici le modèle de la kawatière en bois (et s'il vous prend le désir d'en refaire une, ne vous gênez pas), ainsi qu'une petite assiette et une petite cuiller, en bois aussi.
Mine de rien vous allez aussi nous manquer... De toutes façons on se revoit à votre mariage!
Gros bisous, soyez zeureux

May

Puis elle embrassa tendrement Bragon, lui prenant la main.

On y va cette fois?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bragon
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Mer 11 Juin 2008 - 16:01

-Nous manquez, comme bien des sancerrois. A très bientot vous trois.
Nous sommes partis Possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Jeu 12 Juin 2008 - 6:50

Amélia se leva ce matin-là comme bien des matins. Elle descendit sans faire de bruit pour ne pas réveiller la maisonnée. Elle commença par ouvrir la porte d'entrée. Elle poussa le lourd panneau de bois et le laissa ouvert pour que la fraîcheur matinale entra aérer la petite demeure. Puis elle sortit deux gamelles, une d'eau, une de nourriture, qu'elle déposa pour Issanka sous le marronnier. L'animal, comme chaque matin, vint remercier sa maîtresse et comme chaque matin, la jeune femme resta là, quelques minutes à lui prodiguer caresses et marques d'affection. Puis, elle retourna vers la maison. Elle s'arrêta un instant pour regarder le ciel, au delà des remparts. Il était clair, la lumière du petit jour encore faible le nuançait de rose et de jaune. Les oisillons nés dernièrement chantait déjà dans les arbres. L'été s'annonçait déjà.
Amélia sourit doucement puis regagna sa demeure. Il fallait que tout soit prêt pour le moment où ses deux amours se réveilleraient. Ensuite il serait temps d'allumer la forge et de s'occuper des champs. Comme chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 14:07

Encore un matin. Un matin pour rien? Non. Celui-là n'était pas exactement comme les autres. Amélia semblait particulièrement fébrile. Elle passa la matinée à ranger, nettoyer, aérer devant les yeux amusés d'Alix assise sur son petit tapis. La petite fille jouait à servir du kawa à ses poupées de chiffon avec le cadeau de tata May.
Une fois la maison parfaitement propre et ordonnée, Amélia s'installa sur le perron à la lumière du matin pour finir un ouvrage de couture qui l'occupait déjà depuis plusieurs jours. Elle le reprenait à chaque fois qu'elle avait un moment de libre et que Simon était absent. Visiblement la jeune femme préparait quelque surprise. Elle s'appliqua un long moment, totalement absorbée par la minutie de son travail. Au final, elle s'arrêta, satisfaite, et décida de partir au marché avec Alix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:03

Amélia revint du marché les bras chargés de victuailles. Elle passa l'après midi à cuisiner. Le soir venu elle fit dîner Alix de bonne heure et la coucha un peu plus tôt que d'habitude.
Puis elle sortit et installa les couverts pour Simon et elle sur la grande table en pierre du jardin. Le travail de couture qui l'avait occupée la semaine durant était une grande nappe aux couleurs chatoyantes. Elle installa les écuelles et gobelets de bois et servit un bon vin de Sancerre dans une cruche en argent, héritage familial. Elle rajouta quelques fleurs et un joli chandelier. Elle alluma les bougies et regarda comment la lueur des petites flammes illuminait le tissu aux reflets mordorés et se reflétait sur l'argenterie.
Amélia monta enfiler sa robe blanche que Simon aimait tant, releva ses cheveux qu'elle parfuma légèrement avec de l'eau de roses, mit sa broche en argent cadeau de son amoureux et descendit surveiller le rôti qui tournait sur la broche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:17

Les jambes lasses, Simon rentra fourbu. Depuis ce matin, il avait parcouru la route entre Sancerre et Cosne, vérifiant chaque trace suspecte, chaque feu de bivouac mal atteint, et laissant supposer un brigand tapis dans l'ombre.

Entrant dans le jardin, il s'assit lourdement sur un banc de pierre, et tenta en vain de s'extirper de ses bottes. C'est seulement à ce moment que son regard tomba sur la table si joliment dressée, et qu'il sentit les effluves de rôti.


- Amelia ? tu es la ?


Dernière édition par Simon Gallup le Dim 15 Juin 2008 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:22

Amélia apparût, radieuse.

-Ben oui je suis là. Ou veux-tu que je sois?

Elle sourit à Simon et lui déposa un rapide baiser sur les lèvres.

-On mange dehors ce soir. C'est fête! Va t'installer. Tu as une carafe de vin qui t'attends. Je m'occupe du reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:30

et bien.... comme tu veux !! mais que me vaut tant d'attention ? moi qui t'ai abandonnée tout ce dimanche...

et tu as mise ta robe blanche en prime ! j'adore !!

Simon rougit tandis que sa belle retournait à son rôti, puis s'en repris de plus belles à ses bottes...
norf de norf, je ne vais pas passer la nuit avec ces fichus cuissardes aux pattes quand même !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:37

Amélia aida Simon visiblement fourbu à enlever ses bottes et à mettre des chausses plus confortables. Puis elle le prit par la main, l'entraîna dans le jardin en souriant, l'installa confortablement et lui servit un verre de Sancerre.
Puis elle retourna à l'intérieur, et revint avec un grand plat chargé de belles tranches de rôti et des légumes finement cuisinés.
Elle posa le plat, s'installa face à Simon et lui tendit son verre pour qu'il la servît.
La nuit tombait. Ils étaient seuls face à face, sous le marroniers à la seule lueur des bougies et des étoiles. Amélia était contente. Elle préparait sa surprise depuis longtemps déjà.

-Bon, mon ange, je suppose que tu n'as aucune idée du jour que nous sommes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:44

on est .... Di... dimanche ! ??

Attend.... la pâque est passée.. hum .... je sais !!!!

LA QUICHE !!!

Simon, ému, se leva et embrassa Amelia longuement, tendrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 39
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 21:54

Amélia rit. Oui la quiche! D'ailleurs c'est ça qu'elle aurait dû cuisiner ce soir! Mais en fait, elle, ce n'était pas tant à la quiche qu'elle avait pensé qu'au soir où, quelques jours avant ce premier dîner, ils s'étaient retrouvés seuls très tard au Havre. En partant, il avait doucement posé le châle d'Amélia sur les épaules de la jeune femme et l'avait embrassé pour la première fois.
Lui plus terre à terre et fin gourmet se souvenait de la quiche. La différence entre son romantisme inguérissable et le pragmatisme de l'estomac de son compagnon la fit rire. N'empêche que malgré leurs différences, ils s'étaient trouvés. Ils avaient réussi à construire quelque chose ensemble. D'ailleurs, une petite fille endormie à l'étage était la preuve vivante de l'amour qui les unissait.

Amélia regarda Simon dans les yeux et lui murmura simplement : "je t'aime..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 22:03

- " je t'aime Amelia..."

Simon posa son front sur l'épaule de sa compagne, et resta un long moment, silencieux.
Tant de chemin parcouru, et si peu finalement ! et il souhaitait que cette route n'ai pas de fin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Gallup
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   Dim 15 Juin 2008 - 22:21

Soudain, Simon regarde d'un air inquiet derrière lui, comme méfiant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au 205, Rempart des Dames, chez Amélia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» 5 Drôles de dames
» du nouveau chez ubisoft
» La cours des Dames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: