Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mar 4 Aoû 2009 - 10:07

Epuisée, éreintée... quelle soirée mes aieux !
Voilà ce que Claire trouva à dire quand ils furent arrivés au 163.

La brunette aida Ary à descendre de sa monture et la laissa faire ses retrouvailles avec son foyer...

Quand elle furent assez isolées, Ary la mina...


Je ... je suis très nulle Claire ... Une vilaine comme tu le dirais ... Je ne suis pas une amie, je suis un poids ... je n'aurai pas du réagir ainsi mais ce vieux démon qui revenait ... j'ai voulu le fuir mais j'ai bien l'impression que je vais devoir l'affronter, je me trompe ?

Ary bon sang ! Plus jamais je ne te laisserais dire de pareilles aberrations !
Non tu n'es pas nulle, tu es ...toi Ary... tu es...tout ce pourquoi on t'aime tous ici... Je me doutais plus ou moins que tu ne réagirais pas bien... La violence m'a choquée...mais tu es toi.
Et c'est bien pour ça que oui, tu vas devoir l'affronter, avec moi, parce que...j'y pense moi aussi très souvent Ary... Et c'est pour ça que...nous avons ce secret, nous le garderons, et on va lui montrer qu'il ne reprendra pas le dessus...

La brunette commençait à trembloter un peu à cause la fraicheur nocturne.

Ary ? Je vais vous laisser vous avez besoin d'un grand repos tous deux... Je reviendrais bientôt voir comment ça va d'accord ? ou alors...venez-vous, tous les cinq... vous serez les bienvenus... quand vous le voudrez.

Elle aida sa p'tite soeur de coeur à s'installer dans le fauteuil et lui fit une grosse bisouille.

Prends soin de toi ma belle et Jélu aussi... embrasse les lardons.

Claire avait dit ça tout en s'éloignant, elle devait encore rentrer jusqu'à la ruelle des trois Barbeaux... c'était pas très loin, mais c'est qu'elle en avait fait du chemin aujourd'hui pour son état c'était largement assez !
Elle tourna les talons puis s'enfonça dans la nuit frottant ses bras croisés sur sa poitrine pour se réchauffer un peu.
L'air semblait humide, sûrement qu'il y aurait de la pluie d'ici peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astaroth
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1670
Age : 31
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mar 4 Aoû 2009 - 14:16

Astaroth porta Jelu dans ses bras. Aryan demanda à la nourice de l'accompagner dans la chambre à coucher. Silencieusement, Astaroth suivit Lison et monta à l'étage, toujours portant Jelu.

Lison s'arreta devant la porte et l'ouvrit, laissant le forgeron entrer pour deposer la belle au bois dormant.

Un mouvement. Astaroth perçut un mouvement de Jélu. Il se reveillait, enfin. Puis plus rien, il ne bougeait toujours pas. Sourire aux lèvres, il remarqua son manège. Il s'approcha de la porte et la claqua fortement pour le faire réagir


Allez vas y reveille toi feignasse. Ca t'a plut d'etre porté par un homme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jelubir1
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mer 5 Aoû 2009 - 21:05

Allez vas y reveille toi feignasse. Ca t'a plut d'etre porté par un homme?

Oh oui, mon Astanounichet ! quel homme fort ! que voilà de beaux bras musclés !

Jelubir éclata de rire. Il s'était effectivement laissé transporté, brinquebalé, pour faire rendre ses vilainies à cet Astaroth qui n'en pouvait mais. La fraicheur des draps l'avait tenté de se jeter dans les bras de morphée. Mais point trop n'en fallait, Astaroth avait racheté ses provocations et Dame Tourbillon ne devant pas s'inquiéter plus longtemps. Il se leva d'un trait, embrassa sur la bouche Astaroth et partit comme un éclair à la rencontre de Dame Tourbillon. Il fallait cesser ce cyclone nauséabond de rancoeurs et de doutes. Dame Tourbillon n'était plus seule : un compagnon et des lardons devaient normalement combler ses journées et chasser ses idées noires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Ven 7 Aoû 2009 - 14:31

Une journée de réflexion... voilà ce qui s'était passé depuis la veille... La brunette referma la porte de chez elle pour se rendre au 163, espérant fort qu'ils allaient mieux tous deux...
Elle frappa doucettement à la porte et attendit de voir si il y avait âme qui vive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 27
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Ven 7 Aoû 2009 - 23:25

Rester chez soi, c'est le seul endroit où Aryan était sûre de ne pas refaire son épisode de réflexion sous l'eau. Il y avait d'abord ses enfants et son Sergent, ils avaient besoin d'elle et puis il y avait Lison qui surveillait de très près le Courant d'Air, elle ne lui permettrait pas de lui laisser des marmots et un homme sur les bras comme elle le disait bien parfois.

Ce jour là, Lison s'était subitement eclipsée, prétendant avoir quelques courses personnelles à faire. Cette affreuse nourice était un don du ciel, elle lui offrait une occasion de se terrer chez elle, pour prendre le temps de réfléchir.
On frappa timidement, le Courant d'Air fila vers la porte se demandant qui voulait entrer dans son antre.


Oh Claire ! Rentre donc, c'est pas le moment d'attraper froid ! Je suis contente de te voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Sam 8 Aoû 2009 - 16:56

Claire fut heureuse de voir son boulet d'amour lui ouvrir, elle semblait en meilleure forme que la veille, ce qui ne gâchait rien.
Elle répondit à son invitation et se faufila à l'intérieur après lui avoir collé une grosse poutoune.


- Moi aussi j'suis heureuse de t'voir ! Je n'fais d'ailleurs que passer, je dois ranger un peu chez moi, tu sais je t'ai parlé de la visite que j'allais avoir. J'veux qu'tout soit parfait... pour une fois...
J'voulais juste m'assurer que Jélu et toi alliez bien, je m'faisais un réel souci tu sais, vous avez b'soin de quelque chose ?...

La brunette baissa la tête.

- J'voulais aussi vous présenter toutes mes sincères excuses... vous êtes de si précieux amis et moi j'ai... foutu ce repas en l'air ... Je suis vraiment désolée Ary...et le pire, avoir manqué de te perdre... je ne m'en serais jamais remise, jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 27
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Sam 8 Aoû 2009 - 21:36

- Moi aussi j'suis heureuse de t'voir ! Je n'fais d'ailleurs que passer, je dois ranger un peu chez moi, tu sais je t'ai parlé de la visite que j'allais avoir. J'veux qu'tout soit parfait... pour une fois... J'voulais juste m'assurer que Jélu et toi alliez bien, je m'faisais un réel souci tu sais, vous avez b'soin de quelque chose ?...

Ne t'en fais pas, on va bien, juste que je préfère rester ici ou aller dans ma boucherie. Si je sors, il faudrait que je sois sous surveillance, je pense ...

Elle sourit légèrement et Aryan remarqua aussi le regard de son boulet subir une très forte gravité.

- J'voulais aussi vous présenter toutes mes sincères excuses... vous êtes de si précieux amis et moi j'ai... foutu ce repas en l'air ... Je suis vraiment désolée Ary...et le pire, avoir manqué de te perdre... je ne m'en serais jamais remise, jamais...

Un très long soupir se fit entendre.

Bon Claire, je t'arrête tout de suite. Si j'ai décidé d'aller jouer aux poissons dans la Loire, ce n'est pas ta faute. Et pis pour ce qui est du repas, tu n'as pas à t'excuser non plus. Je préfère l'avoir après hier que plus tard. De toute manière, ça m'aurait amené les mêmes démons et qui sait ce que j'aurai fait ? Je serai peut être aller dans la Loire ou je me serai aventurée dans le bois, avec la chance que j'ai, je serai tombée sur un loup ou j'aurai grimpé à un arbre et je serai tombée. Tu n'as pas à t'excuser si je gère mal les émotions, si je laisse mes démons m'envahir aussi facilement. Je ne veux pas de tes excuses car elles n'ont pas lieu d'être.

Un longue inspiration et Aryan regarda Claire, elle ne voulait pas la laisser se culpabiliser pour ça, dans cette histoire, il n'y avait pas de coupable même si Aryan aurait préféré porter tout ça sur son dos, ce n'était vraiment pas le moment pour son boulet de s'inquiéter autant.

Tu dois ranger ta maison, tu veux de l'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Dim 9 Aoû 2009 - 0:42

Les deux boulets culpabilisaient... L'une et l'autre avaient eu tort, l'une et l'autre avaient raison à cet instant précis...
Claire ne put se retenir d'adresser un sourire à son boulet, sa ptite soeur de coeur.


- J'comprends oui, tu as besoin de temps et tu dois retrouver les tiens, profites-en bien ma belle. Mon rangement... bin ça ira, j'vais juste bien aérer, changer les draps des lits, nettoyer un peu... pas énorme comme travail tu vois. Mais si tu veux discuter devant une bonne petite poire... tu sais où venir ! Et tu seras toujours la bienvenue, toi, Jelu et les lardons bien sûr !

Elle sourit de nouveau puis s'apprêta à sortir.

- Bon, j'te laisse te reposer ma belle, tu en as besoin après tous ces...évènements. T'en fais pas pour moi. ça ira, bien que j'appréhende le retour de Thibalt... On verra bien. Pour l'heure j'dois trouver un berceau en dépannage, j'irais en acheter un dès que possible mais je n'en ai pas trouver encore.

La brunette bisouilla son boulet puis tourna les talons en criant

- Embrasses ton Jélu pour moi...et dis lui que j'suis navrée vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mar 11 Aoû 2009 - 20:56

[Maison de Saya]

Saya se trouvait toujours dans son jardin, les enfants étaient rentrés goûter mais elle, elle restait les yeux dans le vague ne voyant même pas les

quelques passants qui déambulaient devant chez elle.
Enfin, elle se leva, soupira et prit sa cape. Elle salua Ludmila et lui expliqua qu'elle allait chez sa soeur.

Elle prit le chemin le plus long qui menait au 165, elle n'était pas pressée de se retrouver devant sa soeur.

*flash back*
Maison d'Aryan... porte qui claque... course derrière sa soeur... cheval... chute...

Chez Aryan, Jelu et les lardons]

Elle arriva enfin devant la porte de la famille courant d'air. Elle s'étira, tout ses muscles lui faisaient mal.

*flash back*

Tous les lieux où sa soeur avait l'habitude d'aller elle les avait parcouru.Hélas, elle ne l'avait pas trouvée.
Elle allait retrousser chemin quand une idée lumineuse lui traversa l'esprit,ses yeux étincelèrent et elle prit la direction de La Loire. Ses craintes

étaient légitimes,Aryan y était le long de cette foutue Loire.
Son coeur battait la chamade, Aryan était dans l'eau...

Mais quand Saya décida d'avancer, des images défilèrent devant ses yeux: sa tante Icefly retrouvée inerte sur la berge de cette même Loire, les berges enneigée, un jour d'hiver, le jour où elle avait crié sa peine après avoir appris la mort de Lio.

Elle était pétrifiée et sous ses yeux sa soeur se noyait.Elle essaya de bouger, de sortir de sa torpeur mais ses pieds lui refusaient tout mouvement.
Elle tenta une fois de plus de bouger, elle tomba à genoux et voulut crier, le prénom de sa soeur de coeur ne parvint qu'à s'éteindre dans le fond de sa gorge.
Elle pleurait à chaudes larmes quand quelqu'un arriva, sauta dans l'eau comme elle avait voulu le faire et sortit Aryan de ce liquide diabolique qui devait déjà avoir trouvé le chemin des poumons de celle à qui elle aurait donné sa vie...
D'autres personnes arrivèrent et Aryan fut sauvée. Elle resta là longtemps, immobile. Puis, enfin, elle prit le chemin de chez elle, ne parla à personne et partit en retraite.



Elle essuya les larmes qui c'était remise à couler, inspira profondément et toqua à la porte. Elle eut mille fois envie de faire demi-tour mais elle ne le fit pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Homme_des_bois
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 39
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Jeu 10 Sep 2009 - 8:32

Il était arrivé dans la matinée, après une semaine de voyage depuis Valence. Il avait déjà rencontré Ysa et Saya au Havre, et on lui avait remis les clé du 163. Aryan avait tenu parole, il aurait un toit durant son séjour. Hélas, elle n'avait pas eu la force de l'attendre pour parler, et c'est dans une maison froide et vide qu'il s'installa.

Il fit rapidement le tour du logis, trouvant ça et là quelques traces d'un passé aujourd'hui révolu.

Ysa lui avait demandé un article sur Jélu... Voilà quelques temps qu'il ne l'avait pas vu, et à la pensée qu'il ne le reverrait plus, le Baron soupira. Il lui fallait maintenant trouver l'inspiration, et au travers de cette maison, de ce village et de ses amis quittés à regret, HDB savait que ce serait un dur labeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jelubir1
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Jeu 17 Déc 2009 - 15:07

Le ciel était orangé, l'air doux et des milliers de douces voix soufflaient des sons célestes. Autour, que du vide, une sensation heureuse malgré tout, de se tenir ainsi, hors du temps, hors de son corps, un vol éternel le sourire aux lèvres...
Parfois, quelques trouées lui renvoyait des images de Sancerre, balotté par la guerre, par l'ennui... Comme il regrettait ce temps où le village était animé, partagé, noyé dans les bubulles ou roulé dans la poire... Il voyait parfois, du bord de son étoile, Madouce, qui luttait pour ne pas sombrer, Gabrielle, Eolia et Tristan qui continuaient de grandir et d'arrondir leurs yeux innocents. Il voyait ses amis, dispersés ou évanouis, continuer d'avancer sur le chemin compliqué de la vie.
Le ciel était orangé et l'air doux... Il envoya des milliers de baisers et des millers de douces pensées. Il veillerait sur Sancerre, toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Dim 20 Déc 2009 - 9:21

Passant devant le 163 rue Cornue, maison aux volets clos, les chausses crissant sur la neige, faisant attention à ne pas tomber, Ysabeau entendit comme une musique céleste... Elle leva la tête, une ombre flottait au-dessus du toit, près de la cheminée qui ne fumait plus... Une ombre légère, une ombre douce, une ombre piquante comme les bubulles de ce vin doré dont Jelu était si friand...
Ysabeau sourit. C'était certainement le fantôme de Jelu, Jelu qui pensait toujours à eux.
Elle se promit de faire en sorte qu'il puisse rôder, aussi, au-dessus du toit de l'haie colle. Sancerre était bien calme, mais l'haie colle vivait.
Elle s'éloigna, pensant aux si bons moments passés ensemble...
Ary avait quitté Sancerre au matin. Mis ses champs en vente... Le 163 resterait-il à jamais vide ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lison
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Lun 21 Déc 2009 - 19:12

Cette maison, c'est mon Enfer. je ne suis pas prête à y remettre les pieds.
C'était sur ces paroles que Lison avait laissé sa dame et les petits partir voir son amie Claire.

Un Enfer ... Pour Lison, une maison était tout sauf un Enfer et elle était bien déterminée à le montrer à Dame Aryan. Les manches retroussées, elle ouvrit la porte et rentra dans la maison.
D'abord, faire entrer de la lumière. En quelques minutes, tous les volets de la maison étaient ouverts et la lumière montra l'étendue du travail qu'il restait à faire. Quelques araignées courraient par terre escaladant des tas de poussières ici et là.
Ce n'est pas quelques bestioles et un peu de poussière qui fera arrêter Lison. La Dame Tourbillon ne verrait pas un Enfer ici. Malgré le froid, elle ouvrit les fenêtres pour chasser l'odeur de renfermé, prit un balai pour chasser la faune locale et le milieu poussiéreux.

La faune était chassé, maintenant il fallait que le lieu soit rassurant pour sa Dame. Chaleur et couleur devront être les bienvenues. Elle pensa à l'amie de Sa Dame, Ysabeau, elle avait entendu de longues louanges pour ses magnifiques tissus. Pour ce qui était de la chaleur, rien de plus simple.
Lison sortit de la maison pour y ramener deux lourdes bûches. Elle resta quelques instants pour surveiller que le feu prenait et s'en alla sur la table pour écrire à Dame Ysabeau. Elle accrocha le mot à la patte de l'animal et se mit à réfléchir activement, qu'allait elle faire des affaires de feu messire Jelubir, les jeter briserait sa Dame car c'était à elle de le faire mais les lui laisser serait l'inciter à rester dans sa mélancolie.
Lison se couvrit un peu plus et alla continuer sa réflexion en allant s'occuper des chevaux dans l'écurie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mar 22 Déc 2009 - 10:11

A pas pressés, mais pas trop, il ne fallait pas glisser et faire tomber son précieux fardeau, à pas pressés, dans la neige, Ysabeau se dirigeait vers le 163 rue Cornue. Elle repensait à tous les bons moments qu'elle avait vécus là bas, les moments de rires, de chaleur, de bonne humeur.
Elle arriva, frappa à la porte.
La maison était ouverte, les fenêtres laissaient passer la chiche lumière de l'hiver. Enfin, un peu de vie...
Personne ne répondit, Lison devait être à l'écurie.
Mais la porte était ouverte.
Ysabeau entra.
Un bon feu crépitait dans la cheminée, la pièce était dépoussiérée, la table sentait bon la cire.
Elle déposa son gros paquet sur la table, déballa

étoffes



draps

nappes


et s'assit auprès de la cheminée, attendant Lison qui ne manquerait pas d'arriver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lison
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mer 23 Déc 2009 - 22:25

Saleté de bourrique ! T'es pas le ch'val de madame pour rien !

La pauvre Lison avait à peine finit de récurer l'écurie et remit à manger pour les bestioles que déjà l'un des poulains lui avait mordu le mollet. Une vraie tête de mule, comme la jument qui l'avait fait naitre, comme sa dame qui avait dressée la jument à la robe noire.

Elle jura jusqu'à rentrer dans la maison et se mordit la langue quand elle vit que quelqu'un était là. Elle ne mit pas longtemps à comprendre qu'il s'agissait de Dame Ysabeau avec la table qui débordait de tissus.


M'dame Ysabeau ! Z'avez fait vite ! J'voulais mettre un peu d'ordre avant que z'arriviez mais z'êtes là, j'vais pas vous jeter. Mais assoyez vous donc et que j'vous serve queque'chose de chaud.


Lison s'en alla s'affairer en cuisine et mit de l'eau à chauffer.

Je suis quand même bien contente que v'soyez là ! Je sais plus quoi faire avec Dame Aryan. Déjà pour la faire sortir de cet endroit avec les nones c'était pas gagné mais j'ai pas pu réussir à la faire rester ici. Elle me répète que c't'endroit c'est son Enfer et quand je lui propose de ranger ou même détruire des chose de son m'sieur pour qu'elle puisse passer à autre chose, elle devient blanche et hystérique.


Lison reprit son souffle et repartit en cuisine et revint avec deux tasses fumantes. Elle en tendit une à Ysabeau.

Sauriez pas comment lui rendre la raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Jeu 24 Déc 2009 - 9:59

Ysabeau se leva en voyant entrer Lison. Elle n'eut même pas le temps de l'embrasser que déjà la servante au grand coeur mettait de l'eau à chauffer pour une bonne boisson chaude. Mmm se dit Ysabeau, voilà qui allait la réchauffer.
Elle s'assit à la table, prit une des deux tasses suivantes, souffla dessus pour ne pas se brûler. Voilà qui lui réchauffait les mains. Bien agréable ma foi...

Lison lui parlait de sa maîtresse...

Citation :
Je suis quand même bien contente que
v'soyez là ! Je sais plus quoi faire avec Dame Aryan. Déjà pour la
faire sortir de cet endroit avec les nones c'était pas gagné mais j'ai
pas pu réussir à la faire rester ici. Elle me répète que c't'endroit
c'est son Enfer et quand je lui propose de ranger ou même détruire des
chose de son m'sieur pour qu'elle puisse passer à autre chose, elle
devient blanche et hystérique.
...
Sauriez pas comment lui rendre la raison ?

Ysabeau prit une mine soucieuse...

Ma pauvre Lison... je crois qu'il faudra beaucoup, beaucoup de temps à Ary pour se remettre. C'est que Jelu n'était pas quelqu'un d'ordinaire... Ne fais rien. Je jette rien. Laisse la maison comme elle est, juste propre. J'ai parlé à Ary, je suis allée la voir une fois à Noirlac... C'est une tête de mule, elle ne veut rien savoir.
Je crois que le mieux à faire, c'est de lui montrer que nous pensons à elle, que nous ne l'oublions pas, que quand elle s'en sentira la force, sa maison sera accueillante et qu'elle pourra y revenir.
Lui prouver que ses amis sont là.
Et pour le reste... laisser faire le temps, Lison. Le temps est notre meilleur allié.
Aristote nous entende...


Ysabeau se tut, parcourut la salle du regard. Que de souvenirs en effet dans cette maison, la maison du bonheur comme elle l'appelait... Elle poursuivit, pour parler d'autre chose :

Et les lardons ? Comment vont-ils ? ils doivent avoir bien grandi... Ary les a emmenés à Bourges ? et si tu veux des vestures pour eux, il me faudrait leurs mesures... c'est qu'ils doivent avoir bien grandi.

Elle but une gorgée de tisane. Bien chaude certes, mais ... Faisant un clin d'oeil à Lison...

T'aurais pas quelque chose de revigorant à mettre dans cette tisane ? un semblant de poire, d'iceberg ? Pas les bubulles... ça c'est autre chose...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Ven 29 Jan 2010 - 9:18

Plusieurs longues semaines plus tard

Ysabeau avait reçu une lettre d'Aryan.

Citation :
Très chère Ysa, très chère amie,


Me voilà sur les routes avec Ilona dans les bras et totalement impuissante.

Aucuns mots, je n'ai pu dire aucuns mots à celle qui est notre amie, à
celle que je considère comme une soeur. J'espère arriver à lui dire que
je comprenais sa douleur, que j'étais là pour elle ...

Puis-te demander un service ? Peux tu ouvrir le 163 et descendre un berceau ?

je ne fuirais, à très bientôt,

Aryan

Elle était sur les routes, avec la petite fille de Claire, Ilona. Claire venait de perdre celui qui lui avait redonné goût à la vie, celui qu'elle aimait. Anakin avait succombé à la maladie, cette phtisie abominable. Asterie avait laissé peu d'espoir, mais jusqu'au bout Ysabeau avait espéré, malgré tout. Et voilà...
Elle soupira.
Elle arriva donc devant le 163, prit la clé à la cachette habituelle, qu'elle connaissait, la glissa dans la serrure, tourna.
La porte grinça. Il faudrait la huiler quelque peu...
Elle entra.
La maison était sombre, glaciale. Depuis combien de temps n'avait-on pas aéré, allumé un feu ?
Il fallait la rendre accueillante, pour Ary, pour les enfants, pour Ilona.

Elle prit donc un balai, ouvrit grand portes et fenêtres, et chassa avec vigueur la poussière du sol et des meubles.
Puis elle jeta un peu d'eau par terre, frotta.
Enfin, elle cira les meubles. Une bonne odeur de cire emplit la pièce de vie.
Satisfaite, elle rangea balai et chiffons.

Puis elle sortit chercher des bûches dans la réserve.
Au passage, elle ouvrit l'écurie où Alapage et Fierorage s'ennuyaient quelque peu, et les laissa aller se dégourdir les pattes dans la campagne alentour, certaine qu'ils reviendraient.
Elle revint avec bûches et fagots de bois, les disposa dans la cheminée, alluma le feu.
Aaaaah ! cela faisait du bien de voir la flamme jaillir, haute et claire, joyeuse et vivante, oui, vivante...
Un instant, elle resta devant le feu, tendant ses mains vers la chaleur.

Et maintenant... aller chercher un berceau au grenier.

Elle monta l'escalier, entra dans le grenier. Norf, là aussi la poussière...
Les berceaux des trois lardons étaient là. Berceaux construits avec amour par leur père, feu Jelubir...
Elle en prit un, le nettoya soigneusement, et le descendit dans la salle.
Elle le posa devant la cheminée, le garnit d'édredon et de draps propres et frais.

Voilà. La maison était ouverte, accueillante. Elle reviendrait avec des fleurs. Passer à la boutique, et ramener un beau bouquet...

Elle ferma les fenêtres, sortit dans les ruelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Lun 1 Fév 2010 - 10:05

Ysabeau s'en revint vers le 163, un gros bouquet de fleurs à la main. Elle le posa sur la table.



Elle se recula, jugeant de l'effet. Elle sourit. la maison était prête. Qu'Ary revienne vite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 27
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mer 3 Fév 2010 - 12:00

Maintenant, tu ne peux plus reculer ...

Aryan soupira, elle hésitait. elle était juste devant sa porte. Un regard jeté derrière elle, vers le chariot, lui fit rappeler qu'elle ne pouvait pas reculer.
Un nouveau soupir et Dame Tourbillon sortit sa clé, la glissa dans sa serrure, ouvrit la porte.
Elle s'attendait à sentir un froid de mort mais c'était une douce chaleur qui l'accueillit les bras ouverts. Elle ferma les yeux et remercia Ysa, il faudrait qu'elle la remercie vivement.
Elle fit un rapide tour de sa maison, rien ne rappelait son long séjour à Noirlac mais tout ici lui disait qu'il n'était plus là. Encore un soupir, Aryan se laissa glisser contre un mur et se mit à pleurer, à chaudes larmes. Elle s'était promis de ne plus pleurer mais elle ne pouvait pas s'arrêter.

Vous me manquez horriblement. Vous pouvez être fier de nos enfants, ils grandissent vite et ils sont merveilleux.

Elle essuya ses larmes et retourna dans la carriole pour descendre les enfants.

Les enfants, nous sommes arrivés.

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!


Leurs cris à l'unisson la fit sourire.

Doucement les enfants, votre cousine dort profondément, elle a besoin de dormir.

Et nous on va dormir aussi ? Et pourquoi t'as les yeux tout mouillés.

Ce n'est rien mes amours, nous sommes à la maison, voilà tout. Et maintenant, vous allez monter et dormir.

Aryan veilla à ce que toute la petite troupe soit couchée. Elle déposa Ilona dans le berceau délicatement. Elle s'avança vers son bureau et sortit plume, encre et parchemin. Elle commença à écrire ...

Me voilà chez moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Ven 5 Fév 2010 - 23:51

[ Taverne La Fleur de Lys, à SA ]

La brunette ne se remettait pas. Ses larmes ne tarissaient pas. Elle sondait du regard la taverne. Leur taverne. Celle qu'il avait voulu ré ouvrir en gage de leur avenir ensemble, et sans guerre à présent.
Oui mais... Anak n'était plus. Son "mon mien" lui avait été enlevé d'une cruelle façon....
Les jours restant à vivre pour la taverne, étaient comptés, des démolisseurs devaient bientôt s'en charger.
Lyll avait appris le drame et était venue à SA pour ne pas laisser sa marraine seule trop longtemps... Sa ptite fée savait ce dont elle était capable...
"Mon mien", qui les laissaient seules ici bas à présent, heureusement Ary était repassée par SA et avait pris Ilona avec elle face au désarroi de la brunette.
Elle saisit plume et vélin et rédigea quelques mots à l'attention de tatie Ary.

Citation :
Très chère Ary,

Ces quelques mots pour te remercier, encore, d'avoir pris Ilona avec toi quelques temps. Tu sais, j'ai voulu écrire à son....géniteur, mais je crois que "Mon mien" serait en colère contre moi si jamais j'évoquais l'idée qu'il prenne sa place naturelle auprès d'elle... Je ne peux donc pas le faire. Parce que jamais je n'ai trahi Anakin... Jamais.... depuis mon arrivée à Sancerre où nous sommes rapidement devenus fort complices jusqu'à son dernier souffle....
L'unique père de ma fille a été, est et restera Anakin, lui, et lui seul.

Je ne sais pas ce qu'il adviendra dans un futur plus ou moins proche. Je tiendrais jusqu'à la fin de mon mandat au sein du conseil ducal, car une démission de ma part en ravirait certains... Et ce plaisir, Anak m'interdisait de leur donner, il a toujours aimé ma façon de rire de ces imbéciles.... et j'aimais l'entendre rire quand il entendait que je râlais, alors je reste jusqu'au terme du mandat.
Par contre je pensais profiter de la présence de Lyll, tu te souviens ? La ptite fée, ma filleule... elle a voulu me rejoindre à tout prix quand elle a su. J'aimerais lui faire la surprise de l'emmener à Sancerre quelques jours, qu'elle revoie ses amis ici plutôt que de voir sa marraine compter les jours, effondrée derrière son comptoir... Elle verrait ainsi Ilona pour la première fois.
A ce titre....J'ose te demander un ultime service.... Pourras-tu te rendre Ruelle des Trois Barbeaux afin d'aérer tout ça un peu ? J'me sens si seule dans cette grande maison froide rue du Duc Volpone, à SA ....

Voilà... J'espère qu'Ilona ne te donne pas trop de travail, j'imagine qu'elle hurle toujours autant le soir pour s'endormir.... Son père lui manque, leur rituel à eux....

Je te remercie encore ma belle....

En espérant te lire très bientôt.
Je t'embrasse bien fort,

Claire

Elle attacha la missive roulée à la patte d'un pigeon de fortune qui ferait l'affaire et le regarda prendre la route "vers chez eux" avant de réaliser qu'elle avait finalement forcée, involontairement, Ary à rentrer dans cette maison....à Sancerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clelala
Citoyen assidu
Citoyen assidu
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Dim 7 Fév 2010 - 16:55

Tarkham plana longuement en un vol majestueux vers la demeure d'Aryan, dans ses serres une missive....Il la déposa sur le seuil et repris son vol vers son maitre.

Citation :


Chère Ary,

Me voici arrivé à Gueret, le voyage a pris du retard, un des voyageurs s'est endormi avant le départ, j'espère que tu es bien arrivée à Sancerre, avec la petite troupe et Ilona, je pense à vous, mes amis, à Sancerre, j'ai tout le temps pour le faire, les enfants étant restés avec Bertille, je me sens tout à coup desoeuvré. J'ai reçu des nouvelles de Mari, Sylphaël est guéri, elle a fait amende honorable, comment ne pourrais je entendre sa demande d'avoir des nouvelles des enfants et de les revoir, c'est tout ce que j'attendais. Me voici donc rassuré. Je souhaite de tout coeur que ton retour n'a pas été trop difficile, j'ai fui la maison moi aussi, pour ne jamais y retourner, je ne sais pas si elle a été fermée après mon départ.
Je te laisse ma Chère Ary, salue tous les amis de pa part, je t'embrasse très affectueusement, ainsi que les Lardons.


Clé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Lun 8 Fév 2010 - 22:52

Voyant que Sandy tardait à venir le rejoindre, Jimmy décida de rendre visite à sa chère amie Aryan...

Celle-ci habitant trois ou quatre rues plus bas, il laissa Rayo dans le jardin et descendit la rue de l'Outre Percée... Le nom le fit sourire, cela lui rappelant une certaine "bagarre" en Aragon à l'intérieur d'un lavoir. Il tourna à droite, puis à gauche pour suivre la rue de l'Esprit Buveur avant d'arriver rue Cornue...

Se rappelant soudain qu'il avait les mains vides, il regarda autour de lui et ne vit aucun massif de fleurs... arf... vue la saison, cela paraissait normal... Puisqu'il en était ainsi, Jimmy haussa les épaules et se dit que le plaisir de se revoir suffirait largement... en tout cas, il était fort ému...

Il arriva devant sa porte, lissa ses habits, et toqua....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mar 9 Fév 2010 - 8:40

Ysabeau avait décidé d'aller voir si le retour d'Ary se passait bien. A dire le vrai, elle avait une légère appréhension, connaissant l'humeur de son amie. Supporterait-elle de retrouver l'endroit où tant de choses s'étaient passées, où la présence de Jelu devait encore être forte ?
Elle arriva devant la porte, et eut la bonne surprise d'y trouver Jimmy.

Bonjour Jimmy ! tu es venue voir Ary ? bonne idée... Je sais qu'elle est là !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mar 9 Fév 2010 - 19:31

Jimmy ne s'attendait pas à voir dame Ysabeau rue Cornue... c'était en vérité une bonne chose, car il avait depuis toujours apprécier sa charmante personnalité et son amitié pleine de sollicitude...

Il l'embrassa respectueusement, il avait toujours été impressionné par la prestance et l'élégance de la dame aux doigts d'or.

Bonjour Jimmy ! tu es venue voir Ary ? bonne idée... Je sais qu'elle est là !

— En effet, j'en avais assez de briquer ma nouvelle demeure... je pensais passer la soirée avec Zai mais il n'était pas chez lui... Sais-tu que mon frérot est maintenant mon voisin ? Comme Sandy ne venait pas, je me suis lassé et suis venu passer un peu de bon temps avec Ary... j'espère que nous n'allons pas la déranger ? et toi, comment vas-tu ? Ton commerce a-t-il survécu à la guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   Mer 10 Fév 2010 - 8:28

Nous ne la dérangerons pas, au contraire, je pense qu'elle a besoin de compaghie.
je vais bien mon cher Jimmy, oui, mon échoppe a survécu Aristote en soit loué. J'ai même une commande de braies pour notre amie Ethell. Certes je ne travaille pas tous les jours, tu sais que je préfère oeuvrer pour les amis, sur commande... Mais je ne me plains pas.
Et toi ? et Sandy ? Comment va-t-elle ? Elle s'acclimate bien à Sancerre ?

Tout en parlant, Ysabeau frappa de nouveau à la porte.

Aryyyyy ???? On est là... ouvre, s'il te plaît !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Aryan et feu Jelubir, 163 rue Cornue
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» Du nouveau chez Grenadine
» Bienvenue chez les cisterciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: