Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paysage(s) Sancerrois

Aller en bas 
AuteurMessage
webmyste
Invité



MessageSujet: Paysage(s) Sancerrois   Ven 31 Aoû 2007 - 23:04

Hier soir, j'ai découvert un nouvel aspect de Sancerre. C'était une chaude soirée d'été où il fait bon vivre et s'émerveiller de la nature.

Sortant de la mine, je vais dire bonjour à Ethelred par le même chemin que j'arpente tous les jours. Je salut Icefly chez elle d'un geste distrait de la main. Le clocher de l'église se découpe sur un soleil jaune orangé. Il sonne sept heures.
Je tourne au coin de chez Gilberg comme d'habitude. Mais cette fois c'est particulier. Quelqu'un a laissé tomber un lis à terre. Je le ramasse. Son parfum m'envahit. Un frisson de délice me parcourt.
C'est alors que je le vois. Lui, c'est le vieux puit désaffecté. D'habitude, je n'y prête pas attention. Mais, ce soir, mes sens sont aiguisés par le nectar fleurit qui parcourt encore mes narines. La pierre dorée par le soleil crépusculaire ressort sous le bleu éclatant des fleurs et le vert des mousses qui le colonisent depuis des années. Ce puit séculaire laisse apparaitre un relief tourmenté sous la lumière rasante de l'astre du jour. Vu le nombre de ses cicatrices, il a du abrité nombre d'amours secrets et de conflits armés. De pas en pas sur les pavés mal ajusté, je vole vers l'objet de ma curiosité. Je pose mes mains sur la margelle en pierre. Un plaisir indescriptible me prend : l'humidité des tréfonds de cette source de vie tarie remonte jusqu'à la surface. La fraicheur qui en sort et l'odeur de la mousse humide m'enivrent.
Le tilleul, de l'autre coté de la placette, laisse entendre le léger murmure de ses feuilles. Elles semblent prendre plaisirs à se caresser sous l'effet de la bise du sud. Machinalement, je prends la manivelle. La douce mélodie de la mécanique rouillée complète l'opéra sensoriel qui s'offre à moi.


... je ne sais plus dans quel siècle nous vivons ...

"VLAN !" Des visiteurs sortent du "bar populaire" en claquant la porte. Ce doit encore être Aryan ...

Citation :
Crying or Very sad Il faut que je retourne m'occuper de mes cochons. Very Happy Mais, je sens que je retournerai flâner dans Sancerre et ses environs !

J'ai partagé ce moment avec vous afin que vous voyiez notre ville par mes yeux. Le peintre céleste constituerait une magnifique mosaïque de Sancerre si chacun décrivait un chemin ou un endroit méconnu de Sancerre ou de ses environs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paysage(s) Sancerrois   Jeu 13 Déc 2007 - 12:05

Le froid creuse ma peau. Chacune de mes expirations esquisse un nuage. La nature a mis son pelage blanc. Le ciel lumineux a perdu ses couleurs. Les bruits sont asphyxiés par l'atmosphère oppressant du recueillement. Seul un couple de corbeau croasse au loin.
Mes pas me conduisent à l'entrée du cimetière. Ils laissent une trace intemporelle dans la neige.

J'ai le coeur lourd !

La grille grince. Après un grand soupire, j'entre !
Les tombes sont recouvertes d'un épais tapis hivernal.
Je parcours les allées en regardant les inscriptions. Des souvenirs et pensées me reviennent à la lecture de certains noms. Je m'arrête pour méditer devant d'autres. Je vois trop de mes anciens amis gisant ici.

Un nom retient mon attention. C'est l'objet de ma venue. Je décharge mon fardeau, dégage la neige et creuse le sol gelé. La saison n'y est pas favorable, mais la force qui émanait de l'homme gisant ici aidera ce jeune chêne à survivre au froid puis résister à l'éternité.

Mes membres me brulent ! Un rayon de lumière perce les nuages et vient éclairer une cicatrice dans la neige plus loin dans le cimetière. A la lecture du nom, je tressaille ! Je me souviens maintenant : le bucher ...
Aristote fait bien les choses : il a prévenu son guide ... Quelque chose d'irrésistible m'attire à l'intérieur du rayon. Je pénètre !
Il fait doux. La vitesse des nuages s'accroit. Les perce-neiges crèvent la surface blanche. La neige commence à fondre. J’entends, au loin, la rivière s'éclaircir la voix. Les oiseaux se remettent à chanter. Les plantes éclatent de milles couleurs. Le vert domine la Forêt. Et puis, le ciel redevient grisaille. Les feuilles des arbres jaunissent et se détachent. Déjà, la neige commence à tomber ...
Les cycles de la vie terrestre s'enchainent, intemporels, à une vitesse frénétique. Je ne sais pourquoi, je suis bien ! J'ai finit ce que je devais faire avant de partir. Plus rien ne me retient dans ce royaume.
Revenir en haut Aller en bas
 
Paysage(s) Sancerrois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scénario 2: Gardaya
» DECORS ET DIORAMAS DE GOLDO38
» Assassin's Creed II
» photos Bismarck et Iowa
» Peluche sage mais enflammée - Future cercle 14x - PVM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: La place publique-
Sauter vers: