Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Obsèques de Lems

Aller en bas 
AuteurMessage
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Obsèques de Lems   Sam 12 Avr 2008 - 12:12

Ysabeau

Ysabeau entra lentement dans l'église de Sancerre, prit deux cierges, se dirigea vers la statue d'Aristote, et les alluma. Les flammes montèrent, tremblantes, fragiles, puis s'immobilisèrent.

Ysabeau s'agenouilla.

Dieu d'amour, je te prie pour mes amis Lems et Webmyster. Puisse-tu les accueillir en ton sein, puissent-ils veiller sur nous, dans la paix éternelle.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

Ysabeau entra dans l'église déserte. Demain, s'y dérouleraient les obsèques de Lems. Elle apportait un bouquet de fleurs, dans des couleurs que son ami aimait. Elle ne voulait pas d'une église nue.

Elle déposa le bouquet devant l'autel, alluma un cierge, pria.

Puis elle s'en fut...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Icefly

Ice entra dans l’église suivant le cercueil dans la longue allée centrale de l’édifice, silencieuse, encore rattachée à l’âme de Lems qui allait bientôt être libérée. Tous ces jours derniers, elle avait encore senti sa présence, il la rejoignait dans ses rêves avec un petit sourire l’encourageant à poursuivre son chemin. Leurs deux âmes mêlées pour l’éternité, ils se l’étaient promis, chacun respectait cette promesse aussi légère que le souffle tiède d’une brise d’été.

Leurs amis venus nombreux pour lui rendre un dernier hommage se recueillaient et se souvenaient.

Ice qui était resté auprès de Lems jusqu’à son dernier souffle, posa une main sur le cercueil comme pour l’accompagner encore une fois jusqu’à la toute fin. En ce jour qui marquait un tournant à sa vie, elle ne pouvait retenir les larmes qui glissaient et se succédaient sur ses joues. Les yeux posés sur le cercueil, dans un murmure, Ice lui parlait encore

Citation :
Parce que notre amour était si grand, notre histoire est à jamais gravée dans ma mémoire.

Un château fort de tendresse était notre demeure, dont l’ennemi n’a jamais pu franchir les grilles.

Nous avons cueilli chaque jour des brindilles de bonheur, en avons composé des bouquets et empli une corbeille aux couleurs de la passion.

Ame libre désormais, envolez vous tel l’oiseau de feu vers le paradis blanc

De la haut vous porterez votre regard sur nous tous, nous les anges aux ailes fragiles

La voix du sage résonnera encore longtemps dans les couloirs de notre temps

Et moi je vais encore danser ma vie, chanter et rire mais toujours penser à vous.

Ne pas regarder ce que je n’ai plus mais voir en chaque matin un nouvel horizon

Un jour ou l’autre je ferais aussi le voyage et de vous retrouver me donnera le courage.

Au revoir mon amour


Ice resta là en attendant qu’Otto vienne rejoindre l’assemblée
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gayala

Gayala entra dans l'église; en voyant le cercueil, sa gorge se serra et ses yeux devinrent humides... Elle portait une rose blanche dans la main, elle avait revêtu uen robe noire et un voila noire lui cachait le visage. Elle s'avança vers le cercueil, y déposa la rose, ferma les yeux et adressa une prière au défunt...puis elle alla s'assoire sur un banc, au fond de l'église...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
maybee

Harmonie entra dans l'eglise et déposa un brin de chevrefeuille et un oeillet blanc aux pieds d'Ice.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

Le glas sonnait. La nuit était tombée sur Sancerre. Dans les ruelles, les villageois se pressaient, les échoppes se vidaient. Le porche de l'église était éclairé par des torches.

Ysabeau, qui était restée presque toute l'après-midi au Havre, entra dans l'église. Elle savait que Ice s'y trouvait déjà.

Elle remonta l'allée, lentement, arriva près du cercueil, posa sa main sur le bois vernis, et déposa un bouquet de fleurs.

Puis elle alla s'asseoir à côté de son amie et lui prit la main.

L'attente commençait.

Ysabeau sentait la présence de son ami, elle sentait que son âme était là, elle savait qu'il était avec eux.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Xakao

xakao entra dans l'église, elle tenait à être présente en ce jour si triste pour le village...

elle remonta la longue allée et se signa devant le cerceuil, restant un moment silencieuse et ayant une pensée pour cet homme qu'elle n'avait malheureusement que peu connu elle alla ensuite s'assoir quelques bancs derrière icefly ...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-leopol-

Leopol entra dans l’église d’un pas rapide. Il scruta autour de lui et se sentit rassuré. Il n’était pas en retard. Il prit l’allée principale qui menait au cercueil. Une fois devant il se signa et toucha le cercueil du bout des doigts. Il baissa les yeux puis se tourna vers Icefly, lui lança un regard compatissant, puis il sourit à Ysabeau qui se trouvait à coté. Après quoi il alla s’asseoir pour attendre le début de la cérémonie.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

Ysabeau vit Leopol arriver et lui sourit. A ses côtés, elle se sentait bien, malgré tout ce que cette cérémonie représentait.

L'église s'emplissait peu à peu. Les villageois voulaient rendre un dernier hommage à Lems, et montrer par leur présence qu'ils soutenaient Ice dans sa peine.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mentaig

Depuis son bureau de la Mairie, tout en haut du beffroi, Mentaïg avait entendu le glas.

Elle s'était pourtant bien juré de ne pas se lever, de ne pas quitter son inconfortable fauteuil, de traiter ses dossiers, ...

Elle se leva, attirée par la fenêtre, dont la vue plongeait sur le parvis. Elle avait déjà fait ces gestes, lorsque le cercueil était arrivé pour être déposé dans l'église. Elle avait vu Ice le suivre.

Elle assista à l'arrivée, dans la lueur des torches de Sancerrois dont certains portaient des fleurs, reconnut Ysabeau, Xakao, Leopol, d'autres encore, silhouettes sombres qui se pressaient vers la bouche noire sous le tympan.

Accotée au meneau, elle ne sentait pas le froid de la pierre mordre sa joue. Elle ne descendrait pas. Ses adieux à Lems, elle les lui avait faits de son vivant, d'abord au dispensaire, où il était venu chercher, dans ses derniers jours, de quoi franchir dignement le cap, seul à seule : il lui avait accordé sa paix. Et puis en taverne, aussi, le dernier soir, dans les rires et les jeux un peu forcés, qu'il suivait encore d'un regard bienveillant de ses yeux déjà ternis.

Elle ne descendrait pas.

Dans l'après-midi, elle s'était introduite, presque en catimini, au Havre, pour trouver Ice et Khylo en pleine discussion avec une Eminence provençale de passage à Sancerre. Il parlait d'âme, le Lune, de Soleil... Ses propos semblaient réconforter Ice, et c'était bien là l'essentiel. Mentaïg était partie, animée d'une sourde rage, le coeur au bord des lèvres.

Elle ne descendrait pas.

Quelque part sur les routes, Bragon et Maybee se hâtaient l'un vers l'autre. Sans doute le vieil homme levait-il en cet instant la tête, tout comme elle-même, dans l'espoir d'apercevoir entre les nuages l'Oie sauvage. Quelque part en Berry, d'autres en cet instant mouraient, jeunes ou vieux, nobles ou vilains, brutes ou innocents tous confondus dans le dernier passage.

Un poème entendu à Clisson, plus de deux ans auparavant, lors de sa fuite vers la Guyenne qui l'avait si mal accueillie, monta aux lèvres de la jeune femme, en un murmure qui se confondait avec la rumeur de la foule sur le parvis.
Citation :

Ne pensez plus en dignité

Pauvres en cendres serez

Pauvres à la danse viendrez

Dans la nuit de Sancerre, seule avec des souvenirs qui s'estomperaient au fil des heures et des années, pour ne plus laisser place qu'à une chaude lumière, Mentaïg attendit.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nicolas Jensac

Une ombre se glissa timidement dans le cimetière et déposa une fleure dans le vide qui abritera bientôt la dernière demeure de Lems.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
popolopopo9

Popo est rentré silencieuse dans l'église , elle vérifie et voyait qu'elle étais pas trop en retard. Elle vit tout le monde et le cercueil.Elle se santé très émût.

Elle vu que tout le monde se levai, et se mit a suivre tout le monde, tenant dans mes mains des fleurs cueillit dans son jardin.



Elle suivi tout de très près , et avant de quitter tout le monde, alla faire une petite priere pour Lems, "Mon Dieu faite que tout aille bien et que Lems repose en paix" .

Elle deposa le bouquet sur sa tombe et s'enfuit.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Johanora

Johanara entra en l'Eglise , le coeur lourd , les yeux rougis par les larmes. Sa robe sombre était très sobre... Elle salua Ysabeau , l'embrassa chaleureusement et chercha Icefky du regard...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lio_techno

Lio entra dans l'église le coeur serré. Il avait bien connu Lems. Cette toute première rencontre en taverne... il s'en souvient encore, c'était un beau jour d'été. Il avait accompli tant de choses aux cotés de Lems. Son départ était vraiment douloureux pour Lio.



Lio repéra un banc libre au milieu de l'église, il avança le long de l'allée centrale et alla s'asseoir.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Icefly

Ice entendait des froissements de tissus, des mouchoirs que l’on sortait des pochettes, des pas qui glissaient dans l’allée, des murmures. L’église se remplissait peu à peu. Elle osa un bref regard en arrière, pour ne pas montrer son visage ravagé par la peine et le chagrin. Ce regard suffit pour qu’elle aperçoive la longue chevelure rousse de son amie Johanara. Ice n’avait pas douté un seul instant qu’elle ferait le déplacement de St Aignan pour venir accompagner Lems en sa dernière demeure, comme lui-même l’avait fait pour sa cousine.

Peu de monde encore mais Otto n’était pas encore prêt. Ice pour ne pas s’effondrer se remémora son entrevue de l’après midi avec le Cardinal Kreuz chez elle, qui avait su trouver les mots pour apaiser un peu sa souffrance, lui avait sourit avec toute la tendresse d’un père sur son enfant. Les yeux posés sur le cercueil, Ice était près de Lems et imaginait pour lui un chemin lumineux vers l’éternel.

_________________


Dernière édition par Ysabeau le Sam 12 Avr 2008 - 12:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Obsèques de Lems   Sam 12 Avr 2008 - 12:14

bragon

Un enfant, le nez mal mouché, en chemise immaculée entra et s'approcha de la belle dame qui retenait difficilement une larme.

S'approchant à la toucher, il lui tendit un billet, et l'accompagnant de sa voix cristalline:

Un mosieur tout blanc, m'a donné un écu doré, pour venir ainsi habillé, vous donner ce billet blanc.


Tout emu de sa prose, l'enfant se tortillait, dans sa main:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Icefly

Ice surprise tout d’abord de voir ce petit garçon inconnu s’avancer vers elle. Elle pris le billet qu’il lui tendait timidement et le gratifia d’une caresse sur la joue et d’un tendre petit sourire.

A la lecture du billet elle sentit une sorte de légèreté l’envahir. Son meilleur ami, pourtant si loin, avait pensé quand même à elle et de la manière qu’elle lui préférait avait trouvé les mots qu’il n’aurait jamais osé prononcer devant elle.

Elle replia le billet et le conserva dans sa main.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PrincesseGeorgette

Georgette avançait , la mâchoire serrée vers l'église qui l'avait toujours tant impressionné. Elle leva les yeux vers le ciel et vit que le ciel était très nuageux. La nuit c'était peu à peu couchée sur Sancerre comme chaque soir depuis des années et comme elle le fera encore dans bien des années.

Elle gravit les marches de l'église avec lenteur et pénétra à l'intérieur de celle-ci. Sa gorge se noua quand elle vit le cercueil, elle s'approcha de celui-ci et y déposa un bouquet de fleurs. Elle ne pouvait cacher ses yeux embrumer par de lourdes larmes. Elle pensait à Lems, à ces moments de bonheur passés en sa présence, Lems avait toujours été pour elle un modèle. Elle essaya ses yeux rouges d'un revers de manche et alla s'asseoir sur le même banc que Lio, non loin de lui mais elle n'osa pas prononcer un mot ni même échanger un regard avec lui, elle savait comme ça devait être difficile pour lui...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Aryan

C'est le coeur serré qu'Aryan franchit la porte de l'Eglise discrètement. Elle fit rapidement le signe de la croix près du bénitier et s'avança vers Ice pour essayer de lui expliquer qu'elle comprenait sa peine et que le courant d'air était là si elle avait besoin. Elle s'avança alors vers le cerceuil et sentit sa gorge se serrer. Elle laissa quelques fleurs et s'en alla vers le fond de l'église.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
princesseamelia

Amélia entra discrètement dans l'église. Elle s'installa sur un banc du fond, à l'abri des regards. Elle pensait à Lems et à Ice, en récitant intérieurement une prière...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
George le poilu

George vient à l'église assister à la cérémonie d'enterrement de Lems. Emu en cette période des premiers froids fatals à tant de berrichons...

Il salue d'un geste de la tête les sancerrois qu'il connait et s'installe dans la paroisse avec Jazzette pour ce dernier hommage

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
khylo

La mine sombre, le pas discret, khylo entra dans l’église.

Il baissa la tête et disparu dans l’ombre d’un pilier

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
icyblue

Isidore arriva devant l'église Saint-Jean de Sancerre en compagnie de son épouse. Ils avaient fait route depuis Châteauroux. Isidore ne connaissait pas personnellement cet homme qui venait de quitter précipitemment cette terre mais il partageait avec lui la même passion de l'économie et des chiffres...

Le couple entra donc dans l'église et y déposa une gerbe de fleurs près du cercueil avant de s'installer sur un banc dans la paroisse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Obsèques de Lems   Sam 12 Avr 2008 - 12:19

Otto Bismarck

Otto entra dans cette Eglise de Sancerre qu’il connaissait bien. Tous étaient là, tous les sancerrois qui voulaient rendre hommage à l’ami Lems, qui fut un des plus fidèle serviteur de la ville...

Monseigneur Otto se dirigea vers la Sacristie pour y préparer les instruments liturgiques ainsi que déplier sa soutane de cérémonie, qu’il conservait précieusement dans une boite. Il se souvenait alors de l’homme qu’il allait honorer aujourd’hui, cet ami si cher qu’il n’avait pu côtoyer à souhait sur la fin et qui était parti trop vite.

Après quelques instants de recueillement ému, il s’avança…





Mes très chers frères, mes très chères sœurs,

C’est avec beaucoup d’émotion que je m’exprime devant vous aujourd’hui. Nous sommes tous rassemblés, en cette Eglise finement décorée, pour honorer la mémoire de Lems notre ami, celui qui fut un serviteur sans faille de Sancerre, et qui remplit de joies nos cœurs dans les moments les plus difficiles. Je ne puis que vous témoigner de ma joie, de vous voir si nombreux réuni pour rendre ce dernier hommage à Lems.

Seigneur, aujourd’hui ton Peuple vient prier pour ce serviteur fidèle, qui oeuvra sans relâche pour Sancerre et pour les opprimés de la vie. Lems fut un grand homme, parce qu’il sut écouter mais aussi guider les égarés.


Aujourd’hui Seigneur, nous te demandons d’accueillir Lems et de lui réserver l’une des meilleures place à tes côtés.

Mes enfants, mes frères, lavons nous de nos pêchés. Prions :


Citation :
« Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.

C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.

C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu.



Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés. »


Monseigneur Otto dit avec les fidèles...

AMEN

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Icefly

AMEN

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
bartimeus12

Barthe avançait en l'église au bras de son époux. Elle ne connaissait le défunt que de nom mais avait tenu a accompagner Isidore. Après avoir posé les fleurs, ils rejoignirent un banc. Elle observa rapidement les personnes en présence avant de fermer les yeux pour murmurer une prière.

AMEN

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
valatar

Amen.

Fit Valatar en entrant dans l'église. Taché, son étalon, avait quelque peu traîné pour venir, le mettant de fait en retard. L'homme qu'on enterrait laissait derrière lui un grand vide dans le Berry. Discrètement, quelques chrysanthèmes à la main, il alla s'asseoir dans un coin de la bâtisse. La cérémonie était déjà commencée, et l'église de Sancerre était pleine comme rarement. Le jeune homme posa son regard sur Ice, qui, au premier rang, semblait ne pas vouloir dévoiler sa peine. Ses pensées allaient avant tout vers elle, qui allait devoir vivre une période des plus difficiles. Il irait la trouver à la fin de la cérémonie pour l'assurer de son soutien.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Hugoruth

Il était terriblement en retard, il en avait d'ailleurs honte... Il se faufila vers sa place, au premier rang... Les gens ne firent pas attention à lui et il parvint sans éveiller trop de reproches à s'asseoir.

Il vit autour de lui les visages amis tristes, et fermés. Le sien ne devait d'ailleurs guère être plus joyeux. Comment oublier cet ami qui partait trop tôt? Oublier, il ne le fallait pas. Au contraire, son souvenir devait demeurer vivace afin que nul n'oublie ce grand Homme.

Amen, dit-il à l'unisson... Amen.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
icyblue

Le Duc écouta les sages paroles de Monseigneur Otto et répéta les paroles de celui-ci, en coeur avec les personnes présentes.

Amen.

Puisses-tu reposer désormais en paix...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ronan22

Ronan était arrivé en retard et s'était assis au fond de l'église.

Il écouta attentivement Monseigneur Ottobismarck et dit Amen avec l'assistance.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gayala

Une larme discrète coula sous le voile noire de la jeune femme...Elle ne connaissait pas beaucoup Messire Lems, mais le peu de fois où ils s'étaient croisés dans Sancerre avaient toujours été un jour ensoleillé, elle s'en souvenait... Elle releva la tête, soudain, le visage déterminé. Il n'aurait pas souhaité qu'on se lamente ainsi sur son sort... Il aurait souhaité que nous continuions notre route, la tête haute, le sourire aux lèvres, appréciant chaque instant de la vie... Elle sourit et pleura de joie, se ravissant d'être en vie, d'être entourée de ses enfants, de sa famille, de ses amis. Nous garderons toujours son souvenir en nos coeurs, pour nous rappeler combien la vie est éphémère et qu'il faut l'aimer et la respecter.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
gilgaalad

Gilgaalad s'était installé discrètement au fond de la nef pour écouter la cérémonie.

Les regards étaient vides, plusieurs avaient les yeux rouges. L'atmosphère de l'église était à la tristesse et à la mélancolie.

Il était en pleine méditation lorsqu'Otto s'avança et prononça l'oraison funèbre de Lems.

Machinalement, il répondit avec les autres.

AMEN

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PrincesseGeorgette

Elle n'avait pas prêté attention à toutes les arrivées dans l'église, son regard n'était porté que sur Otto. Cependant, elle glissait de temps en temps un regard vers Ice mais rapportait tout de suite son attention sur Otto.

Ses pensées s'envolaient vers Lems et se fut avec un faible.

Amen qu'elle se joignit aux autres.

Elle sentait ses yeux piquer avec plus d'intensité, elle essaya de cligner rapidement des yeux pour masquer les larmes qui prenaient naissance dans ses yeux. Avec lenteur et sans bruit elle se rapprocha de Lio, elle avait besoin de sa présence, besoin de le savoir près d'elle...

Elle abaissa la tête et se mit à prier.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-leopol-

Leopol écoutait Monseigneur Otto rendre hommage à Lems. Il est vrai que Leopol le connu peu, mais à voir la peine qu’il laisse, il est certain que le défunt était quelqu’un de très bien.

Au moment de la rémission des péchés, il reprit à voix basse en même temps que l’officiant :

Citation :
« Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.

C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.

C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu.

Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés. »

Amen

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Obsèques de Lems   Sam 12 Avr 2008 - 12:22

joie

Une colombe arrive de la bourgogne, un parchemin accroché a sa patte, se pose sur l'épaule de ice.







Lems repose en paix !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lady Maryan

Elle s’occupait de rédiger quelques missives dans ses appartements au château d’Aigurande, lorsque sa dame de chambrée lui rappela les obsèques du sieur Lems, qui devaient commencer d'ici à quelques heures.

Ni une ni deux, la demoiselle d’Ambroise se hâta d’abandonner son ouvrage, arrangea rapidement sa mise, se précipita vers les écuries où elle sella sa jument la plus véloce, et s’élança dans la campagne berrichonne en direction de Sancerre.

Essoufflée, les vêtements quelque peu altérés par le voyage, la mine sombre, quelques mèches dorées lui barrant le visage, Maryan pénétra dans le lieu saint aussi discrètement que possible, se signa rapidement, et souffla un « amen » plein de foi avec les autres avant de s’installer au fond de l’église, chapelet et livre d’heures en main…

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

Amen

répondit Ysabeau avec ferveur.

Elle avait vu bien du monde arriver dans l'église. Même le duc du Berry avait fait le déplacement. Lems aurait marqué Sancerre, Lems ne serait pas oublié. Ysabeau sentait qu'il était là, présence indistincte et légère, son âme était avec eux tous, et particulièrement avec Ice.

Elle vit le jeune garçon apporter le billet de Bragon. Elle sourit à Ice en la voyant lire le message avec émotion. Ainsi, sur les routes, le vieux bougon avait pensé à sa meilleure amie...

Recueillie, Leopol à côté d'elle, elle se disait que la vie continuait, et que l'esprit de Lems faisait partie de cette vie.

Elle se souvenait d'un matin, à Bourges... Un matin où elle avait assisté, seule, aux obsèques de David.

La même prière lui revenait aux lèvres, le même espoir...

Citation :
Ne Pleure pas si tu m’aimes.

La mort n’est rien
Je suis seulement passé de l’autre côté
Je suis moi, tu es toi
Ce que nous étions l’un pour l’autre,
Nous le sommes toujours.

Donne-moi le nom
Que tu m’as toujours donné.
Parle-moi comme tu l’as toujours fait.
N’emploie pas un ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui
Nous faisait rire ensemble…
Prie, souris, pense à moi,
Prie avec moi.

Que mon nom soit prononcé à la
Maison comme il l’a toujours été.
Sans emphase d’aucune sorte,
Sans une trace d’ombre.

La vie signifie toujours
Ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serai-je hors de ta pensée ?
Simplement
Parce que je suis hors de ta vue ?

Je ne suis pas loin,
Juste de l’autre côté du chemin…
Tu vois, tout est bien…
Tu retrouveras mon cœur,
Tu en retrouveras les tendresses
Épurées.
Essuie tes larmes
Et ne pleure pas si tu m’aimes.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Simon Gallup

Simon Gallup, fidèle à lui même, passa devant l'église bondée en haussant les épaules et en bougonnant...

- pff... moi j'y crois pas: c'est deux sacs de blés qui lourdissent la boite.

Y reviendra... il est toujours revenu... !

Jamais croissant dieu ! euh, non... deux champs croix..
.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Camaris

Camaris était entrer avec les autres. au moment de trouver place il s'était vu pousser au fond du banc par un homme âger reniflant désagrablement.

au bout du banc, a moitier cacher derrière la collonne et collé de pret par l'homme qui toussais le plus discrètement possiblke de temps a autre, Camaris tentait de suivre les dires du prêtre.

Ice et les autres doivent être la. mais pas moyen de savoir ou...

pourvut quelle résiste a tout ça... la cérémonie est presque plus dure que le mort en soit... on a eu le temps de se rendre compte que c'est inévitable...

je prie pour vous deux Lems et Ice; même si je ne suis pas sur que l'autre la haut écoute mes supliques.

c'est le moins que je puisse faire.




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Otto Bismarck

Après le lavement des péchés, Otto reprit la parole

Mes enfants,

L'ensemble des fidèles Aristotéliciens de Sancerre, rend aujourd'hui un hommage tout particulier à l’homme et à l’ami que fut Lems. Chacun a dans son cœur, un au revoir ou un merci à lui dire et c’est en cette Eglise que nous tenons à lui transmettre ce message dans l’union et le rassemblement. Le Seigneur sait faire une place aux hommes qui furent bons sur la terre. Le Seigneur écoute notre prière et saura accueillir notre ami comme il se doit.

Souvenons nous de l’action terrestre de Lems, qui fut un pilier pour notre village, à la mairie et en taverne. C’est avec le cœur lourd que nous sommes réunis pour célébrer sa mémoire et son œuvre.


Lems fut un ami pour moi, avec qui nous avons eu des désaccords certes, mais qui fut présent aux débuts, lorsque tout était à construire et dans les moments les plus difficiles où l’on aurait pu sombrer dans le désespoir. Oui, notre cher ami mérite cet hommage et je prie pour que chacun se joigne à cette célébration.

Puisse le Saint-Patron du Berry, Arnvald, accompagner Lems auprès de Dieu afin qu’il lui réserve la meilleure place à ses côtés.


Amen

Avant de lancer la prière, que ceux qui souhaitent rendre un hommage à notre Ami s’avancent et prennent la parole pour l’accompagner dans ce voyage ultime….


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

A la demande d'Otto,Ysabeau se leva, et s'avança. Elle était très émue. Elle commença à parler, sa voix un peu tremblante s'élevait sous les hautes voûtes de l'église. Elle regardait l'assistance, mais surtout elle regardait Ice.

Lems, vous étiez mon ami.

Je me souviens de notre première rencontre, au Bar Populaire.

Je me souviens de votre travail, à la mairie, de votre amour des chiffres (comme je vous admirais, moi qui n'ait point cette science...)

Je me souviens de nos fous-rires en taverne

Je me souviens de l'ouverture du Havre des Amis

Je me souviens d'homériques bains de boue


Je me souviens d'une bataille de boules de neiges, au coeur de l'hiver dernier

Je me souviens de nous tous enfouis sous les couvertures, après la bataille

Je me souviens de nos rires, de nos jeux, de nos amours


Je me souviens de votre amour des mots, des mots fous, des mots tordus, des mots doux, des mots ailés, des jeux de mots que parfois j'avais du mal à comprendre

Je me souviens de votre rire haut et clair

Je me souviens de votre regard empreint de sagesse


Je me souviens des longs moments où vous restiez en taverne, Ice et vous, je vous regardais par la fenêtre et je n'osais entrer, de peur de vous déranger.

Je me souviens...

Lems, vous serez toujours là, dans mon coeur.

Vous êtes toujours là.

Vivant.


Dans un sourire embué, elle termina, et retourna à sa place



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-leopol-

Leopol écoutait Monseigneur Otto officier, parler de son ami. Puis se fut au tour d’Ysabeau de dire quelques mots au sujet de Lems. Des mots simples, des mots vrais dit avec le cœur. Lorsqu’elle eut finie et retourna à sa place, Leopol la prit dans ses bras pour la réconforter en ce moment difficile...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Xakao

Xakao avait récité la prière à voix basse puis écouta avec attention dame Ysabeau, elle semblait trés émue, à travers ses mots l'on pouvait se faire une idée de la personnalité de messire lems, sans nul doute cet homme resterai dans la mémoire de tous ...

la jeune femme baissa la tête plongée dans ses pensées ...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

Ysabeau se serra contre Leopol, encore toute pleine des souvenirs qu'elle avait évoqué. Puis, recueillie, elle pria, attentive à la suite de la célébration. Nul doute que d'autres amis de Lems, peut-être, s'exprimeraient à leur tour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Obsèques de Lems   Sam 12 Avr 2008 - 12:28

astaroth94

Astaroth revenait tout juste de Noirlac. Après un rapide passage chez lui et au Havre, il se dirigea vers l'eglise. La porte était grande ouverte, il y penetra silencieusement. Ysabeau faisait un petit discour en hommage à Lems. Il s'avançait discretement pour ne pas gener Ysa et alla s'assoir sur un banc. Un rapide regard pour tenter de distinguer les personnes presentes. L'hommage d'Ysa terminé, Astaroth se leva et prit la parole a son tour.

"Lems.

Je sais que nous ne nous connaissions que depuis peu de temps, mais ce peu de temps a semblé durer une vie entière. Vous vous etes confié à moi peu de temps avant que vous fermiez les yeux et je vous en remercie.

Une chose m'a enormement frapper, c'est votre force de caractère, votre volonté d'aller au bout des choses, de vivre pleinement. J'ai decidé de prendre exemple sur vous et de profiter pleinement de la vie, de ne plus me pleindre, d'aller jusqu'au bout de mes convictions. Tout comme moi, je suis sur que tout le monde dans cette assemblée à quelque chose à prendre de vous. Quoiqu'il arrive vous serrez toujours la, dans le coeur de chacun de nous, que ce soit par la pensé ou par les exemples que vous avez donné et que l'on aura suivi.

J'ai encore une chose à dire. Merci Lems, et repose en paix."

Astaroth se rassit silencieusement.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
jade

Jade, le coeur lourd, entra dans l'église et se mit dans un coin , tout au fond. L'église était bondée, la tristesse de chacun était palpable...

Tout en écoutant les paroles d'Otto, ses pensées allèrent vers Lems... et Ice...

Lems restera toujours présent à Sancerre, personne ne l'oubliera...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Otto Bismarck

Monseigneur Otto reprit

Après avoir entendu ces émouvants témoignages, récitons ensemble crédo :

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Et tout le monde conclut après avoir récité le credo

Amen

Je vous bénis au nom du Très-Haut, d’Aristote et de Christos.

Puisse Lems, reposer en paix et pour des siècles et des siècles vers la vie éternelle...

Allez dans l’Amitié Aristotélicienne !


A la fin de la communion, Otto alla se mêler à la foule des fidèles pour les raccompagner sur le parvis de l’Eglise. Il discuta avec les officiels présents et quelques fidèles venus pour cette messe.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lady Maryan

Calmement, le regard brillant, Maryan récita consciencieusement le crédo avec les autres, se laissant imprégner par les paroles emplies d’une foi bienveillante.

Elle resserra ses doigts fins sur son rosaire lorsque vint le moment de prononcer le « amen » de rigueur, puis resta un moment à se recueillir, silencieuse, fixant ses yeux pers sur son livre d’heures, l’air absent.

Elle n’avait que fort peu connu l’homme que l’on enterrait ce jour, mais ces instants fugaces avaient suffit pour que Maryan tienne à être présente à cette cérémonie d’adieux.

Le décès du sieur Lems s’apparentait pour la jeune damoiselle d’Ambroise à la disparition d’un sage qu’elle avait toujours tenu en grande estime.

Beaucoup avaient vanté ses paroles apaisantes et emplies de bon sens avant même que Maryan ne les apprécie elle-même.

Nul doute que sa place auprès d’Aristote fût amplement méritée, même si le Berry souffrira beaucoup de cette perte d’un mortel plus qu’honorable.

Tristement, la jeune Dame de Bellevue finit par se lever avec les autres, et se joignit lentement à la foule qui sortait de l’église.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysabeau

La cérémonie se terminait. Quatre hommes soulevèrent le cercueil et descendirent lentement l'allée centrale, à la lueur des torches. Icefly suivait, la tête baissée, Ysabeau à côté d'elle. Puis la foule des participants, tous émus et recueillis dans le souvenir de l'homme exceptionnel qu'avait été Lems.

Sortis de l'église, ils longèrent les murs, et atteignirent le cimetière attenant.

Une tombe avait été creusée dans la terre.

Lems reposerait à jamais dans la terre de Sancerre, son village natal, qu'il avait tant aimé.

Les hommes posèrent le cercueil à côté de la tombe, puis, à l'aide de cordes, le firent descendre au fond.

Monseigneur Otto prononça une dernière bénédiction, puis jeta une pelletée de terre sur le cercueil.

Ice s'avança à son tour, chancelante, et fit le même geste, suivie d'Ysabeau, de Leopol puis de tous les participants.

Enfin, sans un mot, la foule s'éloigna.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PrincesseGeorgette

Elle avait écouté Ysabeau parler, la tête baisée, les yeux à demi-fermés. Elle n'avait guère osé se lever, elle ne s'en était pas sentie la force, de plus, elle ne pouvait pas prétendre vraiment connaître Lems. Dans sa tête, les quelques moments passés en sa compagnie tourbillonnait, sa présence à son mariage avait rempli son coeur de bonheur. Les quelques mots qu'il lui avait adressé resteraient à jamais encrés, ils résonnaient comme une cloche sur laquelle on vient de taper.

S'était avec le poing serré, faisant blanchir les jointures de ses doigts qu'elle marmonna quelques mots du crédo et un imperceptible Amen.

Quand Otto eut fini, elle se leva avec lenteur et suivi le cercueil de loin, elle longea les murs de l'église et entrevit qu'une tombe avait été creusée.

Lentement, dans un moment qui parut une éternité, les quatre hommes y glissèrent le cercueil. Chacun à son tour jeta un pelletée de terre.

Geo adressa un dernier regard au bois que l'on pouvait encore voir malgré la terre et sentit ses lèvres trembler. '' Il ne reviendrait plus comme il l'avait toujours fait. Elle ne l'entendrait plus jamais rire, elle ne le verrait jamais plus sourire aux côtés d'Ice. Il s'en était allé aux côtés d'Aristote, il repose en paix et le méritait bien..."

Alors, elle s'éloigna, laissant librement perler aux coins de ses joues des larmes qui coulèrent le long de ses joues et s'écrasèrent sur les feuilles mortes du cimetière...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obsèques de Lems   

Revenir en haut Aller en bas
 
Obsèques de Lems
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Bibliothèque-
Sauter vers: