Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
nikolag
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 34
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Dim 3 Aoû 2008 - 0:27

Nikolag répondu à marispa:

Hé bien nous verrons bien dans 3 heures alors!! En tous cas si je peux me permettre, ça n'était pas aussi bon que ce petit déjeuner qui me fait envie....

Il alla finalement gouter à ce bon petit déjeuné....

C'est vraiment une merveille mon amour!! Tu es une parfaite cuisinière, j'éspère que tu m'apprendra!! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 4 Aoû 2008 - 11:24

Gensay était sorti sur la pointe des pieds sans que le jeune couple ne s'en aperçoive. Il faut dire que Marispa était bien trop occupée à préparer les différentes boisson sensées éclaircir les idées de son amour, quant à ce dernier il était dans le brouillard et quand bien même ça n'aurait pas était le cas il reluquait de prés les oeufs au bacon qui accaparaient toute l'attention dont il pouvait faire preuve étant donné son état...

En fin de compte, il n'avait d'ailleurs pas pu résister à l'attrait d'une nourriture plus consistante! Marispa s'approcha de l'amour de sa vie et passant ses bras autour de son cou, un sourire qui en disait long éclairant son visage, elle lui dit les yeux pétillants

Il semblerait que nous soyons seuls à présent or tu n'es pas en état de travailler et moi j'ai veillé fort tard. De plus Maya m'a empêchée de finir ma nuit et avec cette alerte persistante il est déconseillé de prendre un boulot à la journée si nous devions défendre Sancerre. Nous avons donc toute la journée devant nous, je propose que nous mettions a profit ce temps de répi pour nous détendre...

Avec leur voyage cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas retrouvés dans la douceur de leur foyer qui plus est en tête à tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maelyss
Citoyen acharné
Citoyen acharné
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 4 Aoû 2008 - 20:22

Un pigeon se posa sur une des fenêtres de la demeure des amis a Maelyss, puis roucoula a plusieurs reprise pour que quelqu'un vienne le libérer de son message qui était accroché sur une de ses frêle pattes.

Citation :
Bonjour les amis,

Comme je n'ai points eu de vos nouvelles après votre départ, cela était inquiétants, je vous envoie alors cette lettre a votre demeure en espérant que vous y êtes en bonne santé et en un seul morceau chacun... et si cela est le cas alors je comprendrai comme dit-on dans un certains jargeon "pas de nouvelle...."!

Et puis sinon j'en profite aussi au passage pour vous donner de mes nouvelles comme promis, "cela m'économisera un parchemin"
Je suis toujours en dehors de Sancerre quelque part a vagabonder par-ci et là, selon la capacité que me laisse mes jambes pour marcher, et.., ah oui le plus important bien sur! le bébé se porte a merveille, il bouge énormément dailleurs je pense qu'il a hate de pointer le bout de son nez dans cette vie si...
A vrai dire c'est le seul bonheur que je ressens, sentir ce bébé en moi me laisse si vous saviez une sensation fabuleuse dans tout mon corp, une sensation d'amour m'envahit et me redonne le sourire..

Ah oui encore une chose, je pense que a mes derniéres nouvelle Aufredy a rejoint Sancerre.. j'ai appris pour lui et Maira, cela m'a attristée, occupez vous bien de lui c'est un gentilhomme, et je pense l'avoir énormement déçue avec mes décisions et mes saleté de volontés... enfin je ne sait pourquoi je vous dit tout cela, ma plume continue a écrire alors que mon esprit n'a envie que de vous dire simplement que je vous embrasse, surtout toi ma belle (ne soit pas jaloux Niko! juste compréhensif^^)

Prenez soin de vous.

Affectueusement

Maelyss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mar 5 Aoû 2008 - 10:58

Marispa entendit roucouler et alla voir à la fenêtre. Elle l'ouvrit car un pigeon s'était posé sur le rebord une missive à la patte. Elle la détacha délicatement le parchemin libérant le volatile.

Quelle ne fût pas sa joie d'en découvrir la provenance! Elle lut le parchemin à haute et intilligible voix afin que son amour en profite.

Je suis heureuse de savoir qu'ils vont bien, elle et le bébé. Cependant marcher ainsi sans but ça n'est pas raisonnable, d'autant qu'elle ne va pas tarder à accoucher. Pourvu que tout se passe bien pour elle. Je lui réponds immédiatement tu veux bien? Mais ne pense pas t'en tirer ainsi... aujourd'hui je te garde avec moi à la maison et toute protestation sera vaine! Un homme prévenu en vaut deux, hihi.

Elle se saisit de sa plume d'oie qu'elle trempa dans l'encrier et rédigea un mot à l'adresse de Maelyss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MayaII
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 6 Aoû 2008 - 0:28

Un pigeon vint ce poser doucement près de la fenêtre...

Citation :
Bonjour ma jumelle...


Je suis rendu à Tonerre et je vais très bien. Je m'ennuie de toi terriblement parcontre et plus je m'éloigne plus celà me fait mal en dedans.

Je ne sais plus quel route prendre...

Je pense à toi tellement ainsi qu'a ton amoureux et je dois te dire que le messire Tassin est beaucoup dans mes pensées aussi.

Je t'aime très fort

Donne moi de te nouvelles stp et des nouvelles du village.

Je t'embrasse tendrement sur ta joue et salut ton petit Nicolag pour moi.

Maya xoxoxoxoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 6 Aoû 2008 - 12:48

Son attention fût soudain distraite par un bruissement d'aile alors qu'elle était sur le point de cacheter à l'aide d'un sceau de cire la missive à l'intention de leur amie Maelyss. Elle n'en était pas sûre aussi s'approcha-t'elle de la fenêtre pour en avoir le coeur net. Un pigeon voyageur se trouvait là paisible, un parchemin à la patte. Il ne venait donc pas des environs et le coeur de Marispa fit un bond dans sa poitrine. Elle détacha la missive en toute hâte et poussa un cri de joie lorsque, la dépliant, son intuition fût confirmée. Il s'agissait bien de nouvelles de sa tendre jumelle!

Elle se rapprocha de son amour ayant ainsi le sentiment que les deux êtres auxquels elle était le plus lié se trouvaient à ses côtés. Cela n'était pas tout à fait vrai pour Maya mais du moins était elle dans ses pensées ce qui était réciproque. Elle dévora le courrier à haute voix, puis le relu à plusieurs reprises pour elle-même se délectant de chaque mot. Maya avait effectivement décicé de quitter Sancerre ayant du mal à s'intégrer dans cette ville. Cette annonce avait été un crève-coeur pour Marispa mais, compréhensive, elle avait néammoins accepté la décision de sa soeur.

Elle accrocha le parchemin adressé à Mae au premier pigeon qui avait attendu avec quiétude de voir si une réponse lui serait confiée, remercia le volatile d'une boulette de mie de pain accompagnée d'une caresse et le laissa s'envoler vers d'autres cieux.

Mon ange, si tu le veux bien nous allons à nouveau repoussé notre tête à tête intime juste le temps que je réponde à ma jumelle chérie.

Sans plus attendre, sachant que son troubadour n'y verrait aucune objection, elle se mit à écrire frénétiquement. Cela ne prit qu'un instant le flot de mots coulant tout seul de sa plume. Dés que ce fût fait elle confia la précieuse lettre au volatile, qu'elle avait pris soin de gâter aprés s'être emparé du parchemin de sa soeur. Le libérant elle lui intima:

Va promptement, fier messager!

Elle retourna alors auprés de celui qui lui avait toujours apporté paix et réconfort.

Si nous reprenions où nous en étionsamour de ma vie...

Un sourire en coin elle l'enlaça, sensuelle, et l'embrassa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MayaII
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 6 Aoû 2008 - 13:30

Quelques part sur les routes

Le pigeon de Maya arriva près d'elle et se posa sur son épaule...

Maya le regarda et le lova contre elle. Elle y vit une missive et son coeur fit plusieurs tours...

Déja sa douce soeur lui avait répondu.

Elle fit un large sourire et détacha doucement la missive... Elle donna à manger à son petit volatile chéri puis déroula la missive doucement.

Elle la lut avec tendresse et amour ... Marispa était la seule personne à qui elle tenait et comme une idiote elle l'avait quitté ...

Elle prit un parchemin et composa doucement une missive

Citation :
Bonjour ma chere et tendre jumelle,


Je réalise à quel point j'ai été idiote... Tu es la seule personne qui compte vraiment pour moi et je suis partie loin de toi.

Je vais prendre encore un peu de recul mais je pense revenir vers toi et Sancerre.

Je saurais me montrer forte face à l'adversité et me tenir debout. Je prend des forces présentement et je me retrouve doucement... Le calme reviens en moi et je trouve de plus en plus de sourire en moi.

Je ne te promet rien pour l'instant mais je souhait de tout coeur que nous nous retrouvions...

Peut-être que toi et Nicolag aurez envie de batir votre famille ailleur qu'a Sancerre on ne sais jamais.

Sur ce je te laisse ma belle et je te tiens au courant de mes déplacements... Mais je pourrais bien apparaitre en taverne un de ses quatre.

Bisou fort fort ...

Maya xoxoxoxoxoxo

Maya attacha sa missive à son pigeon

Aller mon beau tu repart..

Elle sourit le regardant s'envoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 11 Aoû 2008 - 11:37

Marispa entendit à nouveau un froufroutement d'ailes provenant de la fenêtre restée ouverte. Elle se tourna et reconnu le pigeon qui avait amené la missive de sa jumelle.

Décidément mon amour nous n'y arriverons pas! elle sourit, déposa un tendre baiser sur ses lèvres et accueilli le volatile comme il se doit. Alors qu'elle venait de finir de prendre connaissance du parchemin et l'avait déposé sur la table en soupirant, nostalgique, elle voulut demander à son amour s'il était partant pour un petit remontant mais s'aperçut qu'il s'était endormi.

Passant sa main dans ses cheveux, puis lui caressant le visage, elle sourit puis souffla tout bas: "
Dors mon aimé tu en as bien besoin aprés tout." Elle alla quérir une couverture et l'en couvrit délicatement. Le lendemain il partirait en voyage pour retrouver ses parents, sa mère surtout dont il avait appris qu'elle était souffrante. Apparemment, ça n'était pas trop grave mais il souhaitait être présent et apporté de l'aide à son père. Marispa allait se retrouver seule à la maison. En effet, son amour avait jugé préférable de la présenter à ses parents dans de meilleures conditions ce qui était bien compréhensible.

Que d'absents qui me sont chers ces temps-ci! se dit-elle en soupirant le coeur gros. Pour ne pas sombrer dans la tristesse elle se mit en route pour la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mar 12 Aoû 2008 - 12:42

En fin de compte Marispa n'avait pas eu le coeur d'aller en taverne. Une promenade en forêt correspondait mieux à son humeur. Elle ne voulait pas trop tarder afin de se retrouver bientôt dans les bras de son troubadour d'amour mais, perdue dans ses pensées, allant où ses pas la menaient, elle n'avait point vue les heures s'égrénner. Le jour baissait déjà lorsqu'elle eu finit de retourner mentalement les derniers évènements et leurs conséquences. Elle se trouvait prés d'un ruisseau non loin des portes de la ville et hâta le pas un peu honteuse d'avoir laissé ainsi son amoureux seul tout le jour sans qu'il sache où elle était.

Une fois de retour elle fut rassurée de trouver Nikolag toujours endormi. Cependant il était installé dans le jardin cette fois un livre à ses côtés. Elle prépara alors une truffade pour dîner, dressa la table et réveilla son tendre amour.

Durant le repas et la soirée qui suivit Marispa fit part de ses préoccupations à Nikolag. Néammoins elle ne lui exposa pas toute l'étendue de ce à quoi elle pensait, d'une part car elle n'était pas sûre d'elle et avait besoin de nourrir ses réflexions, d'autre part sachant que son amoureux partait le lendemain elle ne voulait pas le tracasser davantage.

Elle l'aida à préparer son paquetage dans lequel elle glissa de la viande sêchée et du pain pour les étapes les plus longues. Ils veillèrent encore un peu profitant pleinement de cette dernière soirée passée ensemble puis ne tardèrent pas à se coucher. Marispa était épuisée et Nikolag devait partir à l'aube. Elle se lova contre lui dans la couche et se laissa emporter par le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Jeu 21 Aoû 2008 - 11:33

De longs jours sans fin s'étaient écoulés depuis le départ de l'amour de sa vie. Marispa était plus que morose, n'ayant le goût à rien, faisant de trés brèves apparitions en ville uniquement pour trouver du travail, embaucher lorsque s'était nécessaire et se ravitailler au marché. Une fois seulement elle s'était rendue en taverne et avait conversé un peu avec Vic.

Jamais elle n'aurait pensé réagir ainsi bien qu'elle aie depuis longtemps mesuré l'amour profond qui la liait à Nikolag. Cependant plusieurs évènements étaient venus se greffer à cette séparation, certes temporaire mais douloureuse. Tout d'abord il y avait eu peu de temps auparavant le départ de sa jumelle nouvellement retrouvée. Cela peinait et tourmentait d'autant plus Marispa que ce départ avait été motivé par la non-acceptation d'une des amies de Marispa de sa soeur adorée. Maya lui avait confié que cette dernière lui pourissait l'existence à chaque fois qu'elle la rencontrait, ce qui était fréquent. De plus son autre amie Maira était en retraite spirituelle. Bref, elle se sentait bien seule et n'avait personne à qui se confier.

Elle finissait par se demander si elle avait réellement envie de rester à Sancerre alors que jusqu'à présent, pas l'ombre d'une seconde elle n'aurait remis en question son établissement dans cette paisible bourgade, cela ne lui avait même pas éffleuré l'esprit... C'était ici qu'elle s'était sentie être un individu à part entière pour la première fois, ici qu'elle s'était fait des amis sincères et vrais, ici qu'elle avait rencontré l'homme le plus délicieux qu'il lui ait été donné de connaître et il l'avait choisie, elle, pour compagne. Comment, dans ces conditions, aurait-elle pû imaginer un jour avoir des doutes sur son désir de rester à Sancerre!!!?????????? Et pourtant...

Cependant elle attendait le retour de son bien-aimé pour y voir plus clair. Il avait toujours su l'aidait à prendre les bonnes décisions lorsqu'elle se sentait déboussolée comme c'était le cas en cette période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 3 Sep 2008 - 17:39

Maira qui était rentrée de sa retraite spirituelle fut étonnée de ne pas avoir croisée son amie Marispa et cela la tourmenter énormément. Alors, elle passa outre la peur de déranger et alla frapper à la porte de son amie pour prendre des nouvelles et apporter du réconfort si il le fallait.
Maira aimer beaucoup Marispa, elles étaient arriver a Sancerre presque en même temps et avait fait leur premier pas ensemble. Elle lui avait également présenter Nikolag et en était fière. Une fois devant la porte de son amie, elle frappa et attendit :


Toc, toc, toc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Ven 26 Sep 2008 - 11:51

Marispa sortait d'une longue léthargie. Elle se dirigea dans la cuisine la bouche asséchée. Alors qu'elle s'apprêtait à s'asseoir elle crut distinguer une silhouette par la fenêtre. Elle s'approcha et reconnaissant Maira elle ouvrit grande la porte enchantée de voir son amie.

Entre ma belle, je suis si heureuse de te voir! Cela fait belle lurette que je ne suis pas sortie, ou seulement pour travailler, ta compagnie va me faire le plus grand bien. Je te sers un verre et nous bavarderons.

Joignant le geste à la parole, elle servit une bonne rasade de poire à son amie et l'invita à la suivre dans le salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 29 Sep 2008 - 9:53

Maira heureuse de revoir enfin son amie après autant de temps, ne se fit pas prier et entra en acceptant le verre qu'elle lui offrait.

Ca fait plaisir de te revoir ma belle alors raconte moi un peu tout ce que j'ai raté !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maelyss
Citoyen acharné
Citoyen acharné
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 1 Oct 2008 - 11:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 1 Oct 2008 - 14:26

Je n'ai pas grand chose de nouveau à te dire tu sais je me suis contenté de travailler et ai évité de me mêler au monde ces derniers temps. Raconte moi plutôt les nouvelles de Sancerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 1 Oct 2008 - 14:42

Maira se mit a réfléchir. Que pouvait-elle bien raconter a son amie ?

Hé ben, je sais que très peu de chose donc je sais pas si ça va t'aider. Sur Sancerre j'ai vraiment pas grand chose a raconter je suis pas trop d'humeur a sortir en ce moment donc, je ne voit pas les chose changer.

Maira avait beau faire un effort mais non rien a faire. Elle ne savait rien de la vie de Sancerre puisqu'elle ne s'en occuper plus, sa tête était bien assez préoccuper en ce moment pour s'interesser a tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 1 Oct 2008 - 16:21

Aprés tout tu as raison peu m'importe Sancerre à moi aussi... ce sont des nouvelles de mes amis que je souhaite avoir, de toi, de Maelyss et Aaron et d'autres encore. Alors comment va ta vie, quelles nouvelles? Parle mon amie, je suis tellement restée fermée sur moi même dernièrement que j'ai soif de parler des personnes qui me sont chères!

Elle s'interrompit un instant. Dans ce flot de paroles elle noyait les pensées qui l'avaient préoccupée la poussant à fuir le monde extérieur. Mais en parlant de personnes qui lui étaient chères elle pensa imédiatement à sa jumelle partie et une ombre de nostalgie voila ses yeux. Elle se reprit, resservit deux verres de poire et relevant la tête offrit un visage souriant et serein à son amie.

A nous ma belle et à tout ce que l'avenir nous réserve de meilleur! Parle moi de toi, je t'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mer 1 Oct 2008 - 16:47

Maira prit le verre que lui tendit son amie et le regarda les yeux perdu dans le vide.

Ben, ma vie n'est pas des plus joyeuse ma belle. Ce n'est pas la question a poser surtout que j'ai l'impression que toi aussi ça ne va pas fort. Je ne veux vraiment pas t'ennuyer avec mes problèmes toi a qui la vie sourit de nouveau.


Elle avait parler sans quitter son verre des yeux. Elle savait qu'elle pouvait tout dire a Marispa mais là elle pensait que ce n'était vraiment pas le bon moment. De plus, peut être que ce moment ne viendra jamais après tout, le seul avenir qu'elle arriver a voir pour elle était l'image d'un lac où elle sentait que son esprit serait enfin appaiser. Mais pas tout de suite ! Elle ne voulait pas partir comme ça, s'expliquer avant. Ses amis lui apporter encore un peu de force mais, combien de temps pourrait-elle se battre ainsi ? Parler lui ferait surement du bien mais, hors de question d'imposer ça a quelqu'un et surtout pas a son amie qui avait eu son lot de malheur.

Mais j'y pense, j'ai toujours pas vue ton futur mari ! Il se cache de moi ?

Elle changea donc je sujet de conversation sachant que cela pouvait être vain. Marispa arrivait a voir certaine chose en elle et parfois cela lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Ven 3 Oct 2008 - 11:35

Marispa avait attentivement écouté son amie et avait observé ses réactions, à l'affût de la moindre information, de celles qui passent sur le visage, ou par le biais d'un comportement, et en aucun cas par le dialogue. Elle faisait cela non pour arracher des secrets à autrui, mais sans y penser, comme une mauvaise habitude. Elle la tenait de sa vie d'avant et cela lui avait bien des fois sauver la mise. Or il se trouve qu'elle parvenait particulièrement bien à "lire" en Maira.

Cette fois encore, tandis que son amie lui parlait, elle avait vu plus que ce qu'elle ne voulait lui dire... et ce qu'elle avait aperçu, l'espace d'une fraction de seconde, l'avait effrayée. Elle avait saisi une ombre furtive passant devant les yeux de Maira, une ombre qui avait disparu instantanément, mais le froid glacial qui l'accompagnait ne trompait pas. Si vous l'aviez rencontré auparavant, jamais il n'était possible de l'oublier. Or Marispa l'avait maintes fois perçu jadis alors qu'elle cheminait avec les truands. Il vous précipitait dans un abîme sans retour et avait le parfum de la mort...

Cette vision la fit frissoner. D'un air profond elle planta son regard dans celui de Maira et s'adressa à elle sur un ton des plus sèrieux.

Tu es mon amie, une des plus précieuses que j'ai. Jadis on m'a arraché à ma famille, tout comme toi. Récemment on m'a privé de la joie d'être auprés de ma soeur et de certains de mes amis. Je devine que tes pensées sont bien plus sombres encore que tu ne veux le dire, cependant je respecte ton silence. Sache seulement ceci: il y a toujours une issue, quelque soit les drames qui se trament autour de nous et rien, non rien tu m'entends, ne vaut la peine de sombrer dans un gouffre sans fond. La vie est trop précieuse, tout comme toi tu l'es à mes yeux.

Elle avait parler lentement, pesant chacune de ses paroles. Elle saisit sa main, puis doucement, dans un murmure tout juste audible:

Je refuse de perdre encore un de mes proches, je refuse de te perdre. Je serai là pour te soutenir, les amies sont là pour ça. Je resterais simplement à tes côtés, sans un mot s'il le faut, mais tu ne sortiras pas de ma vie, ça non!Elle prit une profonde inspiration, puis sans plus de préambule, elle repris un air enjoué, comme si rien de cela n'avait eu lieu, et avec un grand sourire, sur un ton badin elle ajouta:
Eh bien il est possible que mon troubadour se soit fait peur avec sa proposition de mariage car nous nous voyons en coup de vent depuis! C'est à peine si je l'aperçois. Peut-être a-t-il mesuré la portée de ses paroles... "Je vais me marier à une folle!!!"affraid

Elle rit de bon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Ven 3 Oct 2008 - 11:51

Sacré Marispa, elle n'avait pas changer et heureusement. Elle savait que son amie était passer dans les ténèbres mais, elle avait finit par en sortir. Cette issu Maira n'arriver pas a la voir il lui semblait qu'elle brisait tout ce qu'elle toucher. Une sensation fort désagréable qu'elle avait depuis le jour où...non elle ne voulais pas y repenser pas encore du moins, pas avant le moment qu'elle avait choisit. Marispa ne voulait pas la perdre mais, Maira se perdait toute seule et n'avait pas envie de se battre pour ça. Tout ce qu'elle voulait s'était partir, rejoindre cette partie d'elle qu'elle avait perdu.

Rhoooo, comment il pourrait regretter cette demande ? Envoie le moi je vais lui dire deux mots ça va pas trainer !
Elle souria a son amie, elle ne voulait pas en parler. Je l'attache ici si il le faut et j'en suis capable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 6 Oct 2008 - 12:30

Je plaisante, je suis bien persuadée qu'il ne regrette absolument pas, loin de là! Nonobstant l'attacher c'est une idée... hihi!

Elle rit car cela était devenu un petit jeu entre elles de parler d'attacher les gens, enfin par n'importe qui... en particulier Nikolag!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 6 Oct 2008 - 12:37

Elle continuèrent donc a parler pendant un moment et Maira prit soin d'éviter le sujet qui l'a méttez mal a l'aise. Puis, elle remarqua que le temps avait bien passer.

Hé bien ma belle, ça m'a fait très plaisir de te revoir enfin mais, je dois te laisser. J'ai promis a Mae d'aller l'aider pour sa fête et je ne suis pas encore changer ! J'espère te voir ce soir a la fête !


Sur ses mots, elle bisouilla fort son amie et rentra vite chez elle pour ne pas être en retard. Heureusement que Marispa n'habitait pas loin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Lun 6 Oct 2008 - 12:42

Marispa bisouilla fort Maira lui assurant qu'elle la rejoindrai sans tarder. Elle désirait juste attendre un peu voir si Nikolag allait rentrer bien qu'il lui ai dit qu'il ne pourrait pas être présent. Aaaaaaaaaaaahhhhhhh, l'amour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marispa
Citoyen acharné
Citoyen acharné


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Mar 7 Oct 2008 - 10:44

Marispa prit le temps de se préparer, soigna sa tenue ainsi que sa coiffure. Comme elle l'avait escompté le troubadour de son coeur ne se montra pas. Elle se saisit donc d'un tonnelet de poire acheté tout spécialement pour l'occasion (beh oui hé faut pas se laisser abattre nan plus hein!). Puis elle emmena le cadeau d'Aaron bien emballé, dans un tissu quelconque.

C'était un gros éléphant qu'elle avait mis des semaines à réalisé dans un tissu tout doux qu'elle avait dégoté à un camelot de passage. Elle l'avait empli de graines de toutes sortes afin d'en faciliter la préhension par des petites mains encore mal habille. La couture n'était pas son fort, loin de là, alors ça n'avait pas été une mince affaire! Elle était donc d'autant plus fière du résultat.

Allez c'est pas tout ça mais faut que je file si je veux pas être en retard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maira08
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   Jeu 6 Nov 2008 - 9:56

C'est alors qu'une mouette vint se poser sur le rebord de la fenètre de cette maison. Epuisée par ce long voyage, elle trouvait que sa maitresse abusait de l'envoyer aussi loin mais bon, le travail avant tout. Regardant par la fenètre l'oiseau tapa du bec contre le carreau pour signaler sa présence. Heureusement qu'elle connaissait le chemin ayant accompagné Isis la colombe de Nephertiti tanto. La mouette pourtait un message pour la dame de la maison et attendit qu'on vienne lui ouvrir. Le message était celui-ci :

Citation :
Bonjour ma belle,

devine un peu ce que le vent ou plutot ma mouette t'apporte ? Et oui ce sont de mes nouvelles car nous sommes ENFIN arrivé !!! C'est pas trop tôt j'ai bien cru que Cassi alais nous faire une dépression avec tout ces retard.

Alors dit moi, comment ça va pour toi ? Tout se passe bien ? Moi c'est bon, j'ai ma nouvelle maison qu'il va falloir que je dépoussière (courage) et que je rende accueillante (ça ça ira, un verre et hop c'est régler). Sinon, nous n'avons eu aucun problème sérieux sur la route et nous sommes tous bien vivant, juste un peu fatiguer. D'ailleur je te passe le bonjour de ma soeur et de ton filleuil qui se portent comme un charme.

A part ça le premier accueil fut mouvementer. Nous avons été acueillit par le maire du village, un noble arrogant avec une dent contre les francoys donc, on était pas a notre avantage mais sinon tout se passe bien. Nous avons enfin retrouver Ange la marraine de Cassi et crois moi, va y'avoir de l'animation.

Bon voila pour les nouvelles et j'espère que la venue de ma mouette Gaélia ne t'auras pas trop surprise. Tu verras elle est adorable et elle a bien du courage pour faire tout ce chemin alors, prends en soin.

Voila je t'embrasse très fort ma belle en espérant avoir de tes nouvelles prochainement et passe mon bonjour a ton chéri.

Maira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa   

Revenir en haut Aller en bas
 
N°102, rue de l'outre percée chez Nikolag et Marispa
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: