Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Jeu 7 Aoû 2008 - 12:15

"Norf! Où que j'ai mis ces fichues clés! Ah, voilà mes trousseaux! Voyons voir... Clés de l'ambassade... Non. Clés du poste... Non. Clés de la taverne... Non plus... Bah enfin les voilà! Encore une fois, la chance me sourit! Quatre trousseaux, et je ne sors le bon qu'en dernier... Enfin bref, voyons l'intérieur de la maison."

Armadeus, impatiente de découvrir sa nouvelle habitation, s'apprêtait à ouvrir pour la première fois une porte qu'elle ouvrirait désormais souvent. Les mains tremblantes, c'est avec difficulté qu'elle mit la clé dans la serrure, et qu'elle fit claquer le verrou. Enfin, le rectangle de bois cédait, et la Dame blonde put voir sa demeure de l'intérieur.

Un pas, deux pas, le regard investigateur. Elle était dans la salle de vie, avec une cuisine qu'elle trouvait charmante. Un fourneau, des planches de travail dans lesquelles se situaient quelques tiroirs, des étagères... Le tout dans un bois qui était bien fait, bien travaillé, et surtout pas du tout amoché. Non loin de là se situait une table en bois de forme ronde assez bien taillée, avec trois chaises. Premier réflexe d'une nouvelle habitante: tester les chaises!

"Ca va, assez confortable, ca appuit bien le dos."

La pièce était éclairée par deux fenêtres: une portant sur la ruelle qui séparait la maison du numéro 78, et une autre qui donnait à l'arrière.

Armadeus monta les marches pour aller à l'étage. Elles étaient un tantinet grincantes, mais on était encore loin du boucan que certaines marches pouvaient émettre quand on y posait le pied. Deux chambres avec une seule différence: la taille. Mais les deux étaient tout de même fort coquettes, et les lits moelleux sans être inconfortables.

"Je prendrai la petite chambre. C'est plus agréable pour dormir."

Il va sans dire qu'après avoir découvert l'ensemble de ce qu'elle appellerai désormais "sa maison", la diplomate était ravi. Enfin, elle s'installait durablement quelque part. C'était bel et bien la première fois que cela lui arrivait, elle qui a commencé sa vie adulte à Bazas, en Guyenne... Mais elle ne prit pas le temps de repenser au passé et à ses souvenirs parfois douloureux, et se mit immédiatement à l'oeuvre:

"Un bon ménage s'impose içi!"


Dernière édition par Piercy le Lun 12 Sep 2011 - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Jeu 7 Aoû 2008 - 17:54

Sortant de chez elle pour se rendre au Havre, Ysabeau passa par la rue des trois piliers... Tiens, le 75 était désormais habité...
Elle s'approcha de la porte...
Arma ! Sa collègue ambassadrice et amie avait sa maison...
Elle s'en réjouit pour elle, et se promit de lui apporter quelque chose à l'occasion.
La jeune femme devait être en plein ménage... Elle toqua discrètement à la porte.

Arma ? Tu es là ? C'est Ysabeau, je viens te féliciter pour ta nouvelle demeure...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Ven 8 Aoû 2008 - 1:53

"Pfiou... C'est érintant d'amménager!"

Un balai à la main, et malgré sa fatigue, Armadeus continuait à tout nettoyer. Elle avait souhaiter commencer par l'étage, et finissait maintenant par la salle de vie...

"Et dire qu'après, j'ai une ronde qui m'attend...

-Arma? Tu es là? C'est Ysabeau, je viens te féliciter pour ta nouvelle demeure...

-Ysa! Entre, entre!"

La Dame blonde était heureuse de voir son amie. Voilà qui lui remettrait un peu de baume au coeur après tant d'efforts. Elle posa son balai et et alla vers Ysa pour lui faire la bise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Ven 8 Aoû 2008 - 8:51

Ysabeau ne se fit pas prier et entra dans la maison. La pièce de vie était fort agréable, claire, avec deux fenêtres.
La table était cirée, le sol nettoyé. Visiblement la nouvelle habitante avait bien travaillé.
Elle rendit son baiser à son amie.

Mais c'est superbe chez toi ! Je suis sûre que tu vas te plaire ici. Et puis tu sais, nous sommes presque voisines... je passerai devant chez toi chaque fois que je me rendrai au Havre. Etonnant, non ?
Bon, je voulais te dire aussi, si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas. Je peux te confectionner des rideaux, des coussins pour ta cheminée, enfin tout ce qui te ferait plaisir.

Elle sourit, et s'assit sur une chaise. Bien, solide, confortable...

Ah aussi, Arma... Je pars demain, besoin de prendre un peu d'air... J'hésite entre me rendre à Noirlac, ou à prendre pension chez dame Mentaïg à Baugy. Mais en tous cas, je ne serai pas à Sancerre pendant trois longues semaines. Est-ce que je peux te demander un service ? Comme May n'est pas là... tu comprends...

Elle se tut un instant, un peu embarrassée, attendant la réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Ven 8 Aoû 2008 - 12:20

La discussion allait bon train, Ysabeau allant même jusqu'à proposer à Armadeus de l'aider dans l'aménagement. Avec un léger sourire, la Dame blonde accepta poliment, même si elle ne souhaitait embêter son amie avec ca.

Mais Ysa aborda un autre sujet: un service à rendre. Elle ne termina pas sa phrase. Armadeus, qui préférait toujours attendre que ses interlocuteurs finissent de parler afin d'éviter des quiproquos ou autre, demanda, toujours avec un petit sourire:

"Comme May n'est pas là... Que veux-tu que je fasse, Ysa?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Ven 8 Aoû 2008 - 12:26

Hé bien... ce serait de passer de temps en temps chez moi pour nourrir Baastet, je ne peux pas l'emmener avec moi tu comprends... Bon, elle se débrouille pas mal, mais... elle a quand même besoin d'un peu de compagnie de temps en temps. ça ne te dérange pas ? ma maison n'est pas loin...

Elle sourit à Arma. Elle avait toujours un peu peur d'être importune... Mais elle avait confiance en son amie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Ven 8 Aoû 2008 - 12:42

Armadeus fut étonnée par la gêne d'Ysa, alors que le sujet n'était que de passer de temps en temps chez elle. Elle tenta de la rassurer:

"Oh, mais bien sûr que je la nourrirai! Aucun souçis de ce côté-là! Je le ferai avec grand plaisir. Logiquement, e n'aime pas tellement les chats, mais je la calinerai comme si elle était à moi. Si tu as autre chose à me demander, n'hesite surtout pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Ven 8 Aoû 2008 - 17:22

Ysabeau sourit, soulagée.

Merci Arma, tu verras elle n'est pas embêtante, juste un peu taquine parfois. Laisse-lui la porte de derrière ouverte, comme ça elle pourra aller se promener.
Je peux aussi demander à Die, mais il n'est pas souvent là... et toi comme tu fais des rondes... je me suis dit ...

Elle embrassa son amie. Puis elle se leva.

Je dois aller préparer mon baluchon, Arma, je pars très tôt demain... avant le lever du soleil, c'est te dire...
Ah... la clé de ma maison se trouvera dans le pot de fleurs, à droite de la porte...

Elle sourit, ouvrit la porte, salua Armadeus en lui souhaitant une belle installation. Puis elle s'en fut chez elle préparer ses affaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Sam 16 Aoû 2008 - 1:45

C'était un beau soir d'été...
C'était un beau rêve brisé...
Que de penser pouvoir vivre sans se soucier du passé...

Armadeus revenait d'un endroit particulier. Ce lieu était bondé de monde, et, paradoxalement, ce n'était pas de la joie ou du mouvement qui ressortait de cette masse humaine putrefiée. Il n'en ressortait que quelques vers physiquement, mais surtout beaucoup de peurs moralement. Des peurs provenant de cris imaginaires ou de quelques autres bêtises que pourrait raconter un sorcier.

Ce soir-là, Armadeus revenait du cimetière...

Depuis le temps qu'elle était arrivée à Sancerre, elle avait oublié la véritable raison de sa venue. Il faut dire que passer son temps aux ambassades ou au poste de police l'avait bien aidé. Du travail, toujours du travail, qui n'avait pourtant pas réussi à chasser de son esprit une sorte de tumeur dégénérative, un malaise ancré dans l'âme. En effet, telle une tâche d'encre sur la plus belle des nappes blanches, un souvenir pestiférait un corps spirituel tout jeune et inexperimenté. Ce corps avait essayé de panser ses blessures, mais elles se sont réouvertes et faisaient désormais bien plus mal qu'auparavant.

Ce soir-là, Armadeus avait vu la tombe de son frère, pour la première fois...

Il était là, à la fois si près, et si éloigné. Encore un paradoxe entre le réèl et l'imaginaire... De lui ne restait qu'une pierre tombale et quelques vieux os, mais pour la jeune femme, c'était comme si elle le revoyait. Grand, brun, un air gentil, toujours attentionné aux autres... Une dizaine de mots pour la description d'un homme qu'elle aimait comme on peut aimer un grand frère. Elle avait du grandir sans lui, elle avait du apprendre à vivre sans lui, elle avait tout appris sans lui... Quel gâchis...
Désormais, celle qui n'avait pas voulu revoir son frère mort il y a quelques temps s'en voulait terriblement. Elle avait revu les trois derniers mois de sa vie défiler devant ses pupilles, et il ne s'en dégagea que du dégoût d'elle-même.

C'est en arrosant le sol de larmes salées et silencieuses que la jeune blonde regagna sa demeure. Elle avait l'impression d'être suivie sur le chemin, d'être traquée par un esprit malsain et vengeur... Une fois dans sa maison, elle s'écroula sur l'une des chaises de la salle de vie. Fatigue et chagrin n'ont jamais fait bon ménage... Elle pleura, seule, trop seule... Depuis le début, elle s'était occupée de tout. Elle prenait beaucoup de responsabilités, et avait vu certaines horreurs. Ce soir, elle devait terminer un rapport sur l'affaire Gallup... Elle devait écrire que d'après les premiers examens, Gallup avait trompé sa femme et tenté de l'empoisonner, mais que certains détails étaient intriguants... Elle devait écrire des faits ignobles, tout en conservant un ton neutre, comme si cela était banal. Non, là, c'en était trop.

Ce soir-là, Armadeus pleura, seule, telle une orpheline...
Personne pour l'aider, mais toute son energie mise au service des autres...
Il fallait cacher sa faiblesse au monde, et paraître forte...
Mais était-ce possible, pour une si jeune enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Jeu 2 Oct 2008 - 17:49

Déjà l'heure du départ...

Dans la petite maison, tout était comme à son arrivée... Il n'y a que quatre mois.

Armadeus avait rangé ses affaires dans un petit sac qu'elle portait désormais sur son dos. Elle ferma la serrure, rendit les clés à la Mairie, et sortit rapidement de la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Dim 11 Sep 2011 - 21:43

Alors que la nuit était tombée sur Sancerre une silhouette se profila dans la rue des Trois Piliers. Des bottes claquaient sur les pavés de la rue et un sifflotement se faisaient entendre. La jeune demoiselle qui s'aventurait de la sorte dans la ville souriait amusée. Elle avait enfilé ses braies et une chemise d'homme pour ne pas être dérangée par les longs pans des robes qu'elle portait habituellement. De plus elle préférait ne pas salir ses beaux vêtements...

Elle portait une longue corde enroulée sur son épaule et un grand seau remplit de boue bien fraîche. Elle avait une affaire à régler et en quelque sorte une promesse à tenir... Aussi s'arrêta-elle devant le numéro 75 de la rue. Elle avait décidé de se percher sur le toit et de laisser couler la boue sur son très cher collègue. Elle trouvait cela plus doux que d'essayer de lui casser un os...

Maintenant il ne manquait plus que monter sur le toi de Piercy. Cela n'allait pas être une mince affaire surtout qu'il fallait hisser le seau de boue qui pesait déjà quelques kilos... Norf comment allait -elle s'y prendre? Soudain une petite bougie s'alluma dans sa tête, une idée venait de percer au grand jour. Ou plutôt à la grande nuit...

Elle trouva un tonneau vide non loin de là et le fit rouler contre le mur. Ensuite, elle attacha une extrémité de la corde au seau et attacha l'autre à son poignet. Puis elle monta sur le tonneau et grimpa non sans mal sur le toit. Pour finir elle hissa le seau à ses cotés et se cala bien en équilibre juste au dessus de la porte décidée à déverser toute la boue sur le jeune tavernier de la Sancerroise.

Il suffisait qu'il rentre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Lun 12 Sep 2011 - 13:50

Tandis que la lumière du jour avait quitté Sancerre depuis un petit moment, il était temps pour un jeune sancerrois aux origines angloises de quitter son habit de travail habituel pour celui de Tavernier de la Sancerroise. Depuis que Retz lui avait donné cette responsabilité, Piercy se faisait un devoir d'être présent chaque soir en taverne, paré à servir les éventuels clients. Après avoir passé la journée à l'Eglise, travaillant selon les désirs des religieux, le jeune blond devait faire un petit détour par chez-lui avant d'aller se frotter au monde terrible de la bière, de la poire et des glissades. Mettre deux trois sous dans sa sacoche, se reposer quelques minutes, repenser à ce qu'il devait faire plus tard... des occupations somme toute assez classiques mais nécessaires en ces temps troubles.

Il aperçevait enfin sa petite bicoque dans la rue des Trois Piliers. Cette demeure avait auparavant appartenu à une grande amie, Armadeus, et lui avait été proposé par Dame Ysabeau. Bien qu'il s'était montré réticent au début, Piercy avait accepté l'offre généreuse, préférant dormir dans un lieu qu'il savait amical et hors de danger. Jetant un coup d'oeil par-dessus son épaule, il tourna la clé.


*SCHLAAAAFFF !!!!!*

Le jeune homme sentit se déverser sur lui une substance fort désagréable, à la fois liquide et solide. Il ne put s'empêcher de pousser un petit cri de peur et de surprise en se projetant en arrière. La lumière lunaire lui permettant de discerner une couleur marron sur ses bras, il cru un instant au pire avant de s'apercevoir qu'il s'agissait de boue fraîche. Il le va les yeux vers l'endroit haut perché d'où semblait provenir la terre humide, et ne fut qu'à moitié étonné de voir une Saya en train de se payer une franche rigolade. Partagé entre une envie de rire et de hurler, il prit la parole :

"Okay ma belle, tu veux jouer ? On va jouer ! Descend de ton nid ! J'ai un abreuvoir à te faire visiter ! Et un câlin à te faire aussi, histoire que tu puisses profiter de l'odeur de terre dont je suis victime !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Lun 12 Sep 2011 - 19:16

Des bruits de pas... Saya releva la tête, encore une fois elle avait failli s'endormir. Ce qui n'était d'ailleurs pas la meilleure des idées quand on se trouvait précisément perchée sur un toit... Il aurait été dommage de se casser un os pour faire une farce à son collègue. Mais malgré sa maladresse elle était restée bien à sa place en hauteur et se réjouissait de voir Piercy approcher. Elle fit glisser le seau près d'elle, se campa bien sur ses positions et le regarda approcher l'air insouciant. Elle riait déjà silencieusement à la tête qu'il allait faire. *1*2*3*... Elle poussa de toutes ses forces sur ses petits bras musclés et renversa la boue sur l'habitant du 75 rue des Trois Piliers.

*SCHLAAAAFFF !!!!!*

Un grand éclat de rire accompagna la tête interloquée du tavernier de la Sancerroise. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas tant ri et cela lui fit un bien fou. Elle sentit une onde douce de bonheur se répandre agréablement dans ses membres. Pour le jeune homme qui se trouvait un peu plus bas, ça ne semblait pas être le cas. Aussi cessa-t-elle immédiatement de rire quand il prononça ces mots:


"Okay ma belle, tu veux jouer ? On va jouer ! Descend de ton nid ! J'ai un abreuvoir à te faire visiter ! Et un câlin à te faire aussi, histoire que tu puisses profiter de l'odeur de terre dont je suis victime !"

*Norf de norf. Je crois que je me suis mise dans de sales draps... Toutefois je ne peux pas dire que je n'étais pas prévenue! C'est de bonne guerre.. Elle lui adressa un sourire espiègle comme elle savait si bien les faire puis d'une voix provocatrice répondit:

Pour me faire subir toutes ces abominations, il va falloir m'attraper très cher! Je suis très bien là où je me trouve!

Et pour le narguer un petit peu plus, elle porta ses mains à son nez pour lui adresse un pied de nez en bonne et due forme. Grave erreur... N'étant plus soutenu par ses mains, le poids de son corps glissa vers l'avant et tomba tête la première du toit...

Heureusement pour elle, la jeune tavernière du Havre avait eu une lueur d'intelligence une heure plus tôt alors qu'elle avait failli faire une chute vertigineuse. Elle avait soigneusement nué une extrémité de la corde à la cheminée de la maisonnette et avait noué l'autre bout à ses hanches.

Voilà donc pourquoi elle se retrouvait la tête en bas à pendouiller à un bon mètre du sol. Ne perdant rien de sa dignité, elle regarda Piercy et lui adressa un large sourire.


Bonjour messire Piercy, je suis très contente de vous voir. Justement je passais dans le coin! Quelle coïncidence de vous voir ici! Comment allez vous?

Pour accompagner cette phrase elle papillonna des yeux d'un air faussement charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Lun 12 Sep 2011 - 20:20

Bien qu'ayant le visage totalement enduit de boue, Piercy gardait le silence devant la sçène qui se présentait sous ses yeux. Lors de la chute de Saya, il avait à peine eu le temps d'esquisser un geste qu'elle se retrouvait suspendue au-dessus du sol, la tête la première. Et c'était dans un large sourire et avec un air d'ange qu'elle avait sorti ces quelques mots :

"Bonjour messire Piercy, je suis très contente de vous voir. Justement je passais dans le coin! Quelle coïncidence de vous voir ici! Comment allez vous?"

Le jeune blond cligna des yeux plusieurs fois, ayant du mal à croire ce qu'il voyait. Sa collègue était-elle vraiment en lévitation devant sa porte ? Affichait-elle réellement un sourire presque provoquant ? Interloqué par tout ce qui venait de se passer alors qu'il venait simplement se poser quelques minutes dans sa demeure, Piercy mit quelques temps à répondre.

"Euh... moi ça peut aller. Si on ne pense pas à la boue que vous m'avez balancé dans la tronche bien sûr. J'ai une petite question toute bête... Ca vous arrive souvent de jouer aux femmes araignées devant les portes des habitants ?"

Sans prendre la peine d'attendre la réponse de Saya, le tavernier fit le tour de la brune en la dévisageant.

"Je vois avec bonheur que vous avez fort heureusement mis des braies ! Porter une robe eut été gênant dans votre position actuelle. Et comme je suis quelqu'un qui aime faire plaisir à ceux qui le méritent, je vais vous donner un petit soin pour le visage ! Il paraît qu'la boue est bonne pour la peau..."

Il se placa devant la tavernière renversée et se mit à genou, lui adressant son plus beau sourire. Puis il enleva un peu de boue de son visage avec sa main droite, avant de déposer délicatement ses doigts sur le visage de la tavernière. Il réitéra l'opération plusieurs fois, n'omettant pas le cou de la dame, avant de lui demander :

"Vous voulez laisser pénétrer ou bien je nettoie de suite ? J'ai justement une bassine d'eau dans la maison, en vous balançant quelques seaux dans la tête ça fera l'affaire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Mar 20 Sep 2011 - 16:08

Le jeune homme semblait interloqué devant la scène qui s'offrait à ses yeux. Saya, au bout de sa corde attendait patiemment qu'il reprenne ses esprits. Devant son air de merlan frit elle ne put s'empêcher de rire. Elle avait qu'elle ne savais pas comment elle aurait réagi si elle avait retrouvé un individu pendu par la taille devant la porte de sa maison... Sûrement aurait-il hurlé et crié au scandale. La jeune tavernière du Havre ne faisait pas les choses à moitié...

Ca vous arrive souvent de jouer aux femmes araignées devant les portes des habitants ?

Femme araignées? Voilà un surnom qui ne lui avait encore jamais été attribué. Il était plutôt original. Elle n'eut pas le temps de répondre que déjà Piercy tournait autour d'elle en faisant une réflexion sur sa tenue. Elle ne put s'empêcher de pouffer et de rougir légèrement. En effet, une robe en de telles occasions aurait pu se révéler bien embarrassante. Elle n'aurait pas voulu horrifier son cher collègue par une telle vision. Peut-être ne s'en serait-il pas remis... Après cette brève réflexion elle décide de répondre tout de même à sa question.

Nooon... Ne vous inquiétez pas trop pour ma santé mentale. Je ne réserve ce privilège qu'à mes charmants collègues!

Pour accompagner cette phrase elle lui décocha un charmant sourire qui s'effaça vite de son doux visage quand elle vit de la boue se rapprocher d'un peu trop près. Elle n'était pas en bonne position pour répliquer... Elle tenta de le mordre mais ne parvint qu'à se faire balancer sur sa corde ce qui lui fit tourner la tête... Ensuite, elle sentit le contact des doigts froids de Piercy sur sa joue et son visage fut enduit de boue.

Elle voulait bien le croire sur le fait que la boue était bénéfique pour la peau par contre un -des?- seau d'eau en pleine figure ne devait pas faire partie de la cure. Elle se mit à gesticuler dans tous les sens, ne tenant pas spécialement à finir la soirée trempée jusqu'aux os... Mais elle se rendit bien vite compte qu'hormis pour perdre son énergie, se débattre comme une furie ne servait strictement à rien...


Je sens que le sang commence à me monter à la tête, de plus à force de me balancer au bout de ma corde... Je pense qu'il serait sage de me détacher avant que je vomisse sur vos honorables chaussures...

Elle joignit à ceci son regard le plus malheureux possible. Il n'y aurait qu'un homme sans coeur, sans scrupule qui ne serait pas touché par tant de fragilité et de supplication...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Sam 24 Sep 2011 - 21:02

Je sens que le sang commence à me monter à la tête, de plus à force de me balancer au bout de ma corde... Je pense qu'il serait sage de me détacher avant que je vomisse sur vos honorables chaussures...

Après avoir entendu la dernière réplique de sa collègue, Piercy était partagé. Outre son soudain et inconscient mouvement de recul pour éviter les éventuelles projections, il était partagé entre deux options. Allait-il jouer sa grosse vilaine de service et continuer à torturer la pauvre brune pour lui faire payer son attaque ? Ou bien se comporterait-il en gentleman comme le disent les anglois, et la détâcher dans la douceur ? Un véritable combat de personnalités s'amorçait dans son crâne, dont le résultat déciderait du sort de Saya. Il resta ainsi quelques secondes à observer la victime de la "chute contrôlée".

"Bon, attendez moi içi quelques secondes. Vous bougez pas hein ?"

Le jeune blond fit tourner la clé de sa demeure dans un léger rire, fier de sa répartie. Il farfouilla quelques instants dans la pièce principale et dénicha un couteau bien taillé avec lequel il réapparut sur le seuil de la porte.

"Rassurez-vous, j'vais pas vous taillader le corps avec ma lame. J'vais juste vous éviter une explosion de cervelle due à une trop grosse descente de sang dans le crâne... et j'vais même m'éviter d'avoir du vomi sur les pompes, comme ça j'fais d'une pierre deux coups !
C'que j'vais faire, c'est qu'je vais vous prendre dans mes bras pendant que vous êtes attachée. Comme ça vous aurez un appui et vous pourrez couper votre corde avec vos mains libres, sans craindre de vous péter le nez ou je n'sais quoi."


Après avoir expliqué son plan, Piercy observa Saya d'un air légèrement gêné, se rendant compte que se retrouver ainsi dans les bras d'un gamin de seize piges pouvait déranger certaines femmes.

"Enfin... si le fait de vous retrouver portée par ma personne n'vous dérange point, bien sûr. Mais ça m'semble être la meilleure solution pour vous éviter une chute. Bon bien sûr j'pourrai pas éviter de vous foutre de la boue un peu partout, j'suis pas un surhomme."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Dim 25 Sep 2011 - 23:23

Il lui semblait que cela faisait plusieurs jours qu'elle était là, la tête à l'envers à pendouiller lamentablement. Il faut bien avouer, après coup elle se sentait ridicule. Cela valait-il vraiment la peine de se ridiculiser de la sorte rien que pour embêter son cher collègue? Pas besoin de réflexion pour répondre un "oui" franc et massif à cette question purement rhétorique. La guerre était vraisemblablement ouverte entre ces deux-là et la tavernière du Havre s'appliquait à retrouver tous ses talents de chiante. Quelques secondes lui avait suffi pour retrouver toutes ses capacités. C'est comme la... la quoi?... ça ne s'oublie jamais!

Elle fut soulagée de voir Piercy disparaitre dans sa maison, sans doute allait-il chercher quelque chose pour la sortir de cette position inconfortable... Elle l'entendit entreprendre des fouilles dans sa maison. Soudain, elle le vit réapparaître, un couteau à la main. Elle sentit son sang se figer. * Norf de norf! Il n'a pas compris que tout cela n'était que plaisanterie? L'aurais-je vexé? Ce n'est plus du jeu s'il est armé et moi pas... Je veux pas finir vidée de mon sang comme un cochon en place publique! Quelle triste fin ce serait pour moi!*
Alors que toutes ces pensées se bousculaient dans sa tête, le jeune homme apaisa ses craintes en lui expliquant son plan.

Puis, elle vit un peu de gène passer dans le fond de son regard et elle sourit attendrie. Elle entendait déjà les petites dames rependre des rumeurs sur son dos et passer leur journée à calomnier sur des histoires sans fondement. Elle étudia la situation et trouva qu'il n'y avait pas d'autres solutions... Les dames superficielles pourraient bien répandre leur venin autant qu'elle pouvait, au moins elle ne se casserait pas toutes les dents en tombant...


Bien... on va faire selon vos plans! Je ne vois pas d'autre solution. Z'êtes sur que vous allez pas vous effondrer sous ma masse imposante? Je ne voudrais pas vous amocher encore un peu plus.

Elle rit doucement mais arrêta de suite quand elle sentit un mal de tête l'envahir. Il fallait absolument la faire descendre de là au plus vite...

Bon... v'nez ici. Je vous fais confiance. Quant à la boue... Ben c'est de bonne guerre ...

Et elle ajouta, accompagné d'un clin d'oeil:

mais apprendre que vous n'êtes pas un surhomme me déçoit au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piercy
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   Jeu 29 Sep 2011 - 19:16

Piercy eut un léger sourire après la dernière phrase de Saya. Décidément la taquinerie et le verbe de la tavernière semblaient sans limite, même dans les positions les plus inconfortables elle trouvait le moyen de lancer un bon mot. Le jeune blond lui répondit en se rapprochant.

"En fait j'en suis un mais faut pas l'dire, c'est un secret. Si toutes les dames le savaient elles me iraient m'courrir après... c'trop fatiguant pour un homme. Bon attention, là j'vais soulever votre grosse masse inerte comme vous l'avez dit. Enfin, vous l'avez dit d'une aut' manière mais ça r'vient au même. Dès que vous pouvez passez vos bras autour de mon cou, et dès qu'on sera en position vous prendrez le couteau."

Piercy enfila prudemment la lame dans sa poche et, une fois au plus près de sa collègue, la saisit. Il lutta quelques instants pour conserver son équilibre face au poids de Saya devenu mort au bout de la corde, mais parvint néanmoins à présenter son dos parallèlement au sol. Ayant ses bras respectivement au niveau de l'extrémité caudale des scapulas (et bam, terme de médecine câlé !) et des reins de la brune, il du passer le second juste au-dessus des genoux, touchant malencontreusement l'arrière-train de la dame. Une fois rétabli, il eut une nouvelle l'air gêné...

"Euh... j'suis vraiment désolé pour la main au niveau du fessier, c'était vraiment involontaire. Vous pourrez m'cogner après, passez vos bras autour d'mon cou et ensuite vous irez chercher l'couteau dans ma poche droite."

Il lui adressa un petit sourire d'excuse, mais ce dernier fut assez bref. Le jeune tavernier municipal sentait qu'il ne pourrait tenir éternellement ainsi, la force lui manquant après deux jours de jeûne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Piercy : 75, rue des Trois Piliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] - [TROIS VERTES ET UNE ORANGE] - Déconnexions intempestives et problèmes de connexion
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» du nouveau chez ubisoft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: