Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sancerre un jour...Sancerre toujours

Aller en bas 
AuteurMessage
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Sancerre un jour...Sancerre toujours   Mer 5 Nov 2008 - 15:15

cela faisait trois longs jours que Claire flemmardait dans les rues de Guéret...et trois jours à Guéret...c'est un mois à Sancerre...

Assise, ce jour là sur un des bancs de pierre froids de la place, elle appela au loin un jeune garçon qui avait l'air de s'ennuyer

Héé toi là bas, viens donc me voir !

Le jeune garçon s'approcha timidement, l'air peu confiant d'entendre cette jeune brunette crier pour qu'il aille la voir.

- Dis moi... ces quatre prochains jours...t'as rien à faire?
-Non madame
- Tssssst, appelles moi Claire, allez, on va s'entendre toi et moi. Je te donne cette bourse si tu attends ici quelques minutes que je fasse une lettre à mon village qui me manque tant.
Tu iras à Sancerre, la mettre en affiche, ainsi, tout le village pourra, ou non s'arrêter dessus, d'accord?
Je te donne cette bonne couverture et quelques miches de pain de plus, pour le voyage, alors, tu attends?


Le garçon afficha un large sourire

- Tout c'que vous voudrez m'dame Claire !
-NOrf ! j'te d'mande juste ça ! et à ton retour, je te paie !

Le jeune garçon attendit donc, et une fois la missive rédigée, la mit dans sa besace, et s'éloigna direction Sancerre un grand sourire aux lèvres.

Arrivé sur la Place de Sancerre il placarda donc la missive.


Citation :

Chers amis Sancerrois,

Voici quelques nouvelles de Guéret, (enfin de moi aussi^^) où je fais une pause travail parce qu’il le faut bien de temps en temps ^^.

Je ne vous cache pas que c’est par pure fainéantise que je vous fais cette « lettre » à tous et pas individuellement…

Ne m’en tenez pas rigueur…vous savez toute la distance que je fais à pied, avec mes p’tites gambettes depuis trois longues semaines ?? En avez-vous la moindre idée ?

Donc je vais me reposer un p’tit peu ^^

Donc me voilà en route pour Limoges, où je vais rester quelques temps, à priori.

Et oui, tout arrive…je vais essayer de retrouver le goût du bonheur qui, je l’avoue…m’avait un peu abandonnée depuis quelques temps. Mais ça ne me semble pas trop mal parti.

Sachez juste que non, non et re-non je n’oublie pas le Berry, et encore moins Sancerre, et encore moins ses habitants !

Et tous autant que vous êtes, pour peu que j’ai eu la chance de vous connaître longtemps ou pas, vous m’avez apporté énormément, l’air de rien et sans forcément le vouloir.

Euuuh tout bien réfléchi…c’est p’t’être vous qui avez eu de la chance de me rencontrer ^^

Rhooo bah oui je me fais des compliments… la route en solitaire n’apporte que peu de choses, alors j’en profite ^^ et vous me connaissez suffisamment pour savoir que je plaisante bien sûr ! …quoique….

Alors les routes sont bien dégagées, j’y croise de temps à autres des défenseurs… mais c’est à peu près tout.

Je rencontre des tas de gens ah non pardon ! ce sont ceux que j’imagine face au dépeuplement accru de ce comté ^^ mais le peu que je croise m’ont l’air assez gentils. Enfin… je ne peux m’empêcher de titiller quelques fois …mais moi sans mon caractère… ce n’est pas moi, je change de vie,je change de contrée, mais je ne change pas de personnalité ! Naméoooo !!!

Voilà pour l’instant J je vous donnerais des nouvelles souvent pour ceux qui voudront les lire, et ceux qui veulent pas bah…. Ne lisez pas hein !

J’ai été heureuse de vous revoir ces deux jours, même si j’aurais souhaité voir d’autres qui malheureusement n’étaient pas là, mais ce n’est que partie remise ^^

Aux jeunes arrivants… vous vivez dans un village formidable,qui revit en plus ! Profitez en Didious ^^

Aux « meubles » de Sancerre : vous me manquez, et il me tarde de vous revoir ^^

Je vous embrasse tous, prenez bien soin de vous !

Claire à qui vous manquez.

Son travail étant fait, il reprit fièrement la route du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Sancerre un jour...Sancerre toujours   Ven 7 Nov 2008 - 15:31

Sur le retour, le jeune messager vit soudain un jeune pigeon lui tournoyer autour...
Il comprit que l'oiseau était porteur de nouvelle pour lui.
Il l'attrapa donc puis détacha la missive que le volatile portait


Citation :

Bonjour jeune homme,

J’ai quitté Guéret, poussez votre chemin jusqu’à Limoges où je viens d’arriver.

A bientôt jeune messager.

Attention sur la route !

Claire

Deux jours après, Claire, visitant la jolie ville de Limoges reconnut au loin son jeune messager, qui revenait avec une assez bonne mine...

Hé oui...il va avoir son salaire le bonhomme

Claire sourit.


Viens donc là mon garçon, écoutes, toi et moi, on va s'entendre.

Disant cela, elle lui tendit la bourse promise en échange de son travail.

- J'aurais de nouveau quelque chose à te faire porter là bas, ça te va?

- Oh oui M'dame ! 'Savez...j'm'ennuie ferme moi tous les jours...'lors si j'peux vous rend' service...bin j'le f'rais. Seul'ment...

Claire lui coupa l'herbe sous le pied

Evidemment j'te paierais à chaque fois ! dis moi comment tu t'nommes, j'vais pas t'appeler "mon garçon" tout l'temps hein...surtout si on est amené à s'côtoyer souvent tant qu'tu feras les voyages pour moi...

- J'm'appelle Gus M'dame Claire, et à vot' disposition!

- ohhh du calme Gus j'te d'mande pas d'être à mon service hein... j'ai juste besoin de quelqu'un pour amener des nouvelles à ceux qui voudront bien les lire...et p't'êt' y répondre un de ces jours... et toi tu veux bien l'faire, j'te paie c'est tout.
Reposes toi un peu... j'vais aller de quoi nous rassasier tous les deux pis tu r'partiras dès demain.


Claire se rendit donc sur le marché, y acheta deux bons bouts de viande pour Gus et elle ainsi que deux fruits.

Gus se réveilla et les yeux tout embrumés montra un grand sourire en voyant le repas "débrouille"

Claire le laissa manger et écrivit une brève misive pour son village, ses amis sancerrois.


Citation :

Chers amis,

De nouveau de brèves nouvelles, je viens d’arriver à Limoges…

Jolie ville…aussi déserte que les autres villes du Limousin…

Soit ça travaille dur, soit un immense danger les guette et ils se planquent… mais je pense que le maire de la ville m’en aurait informée … forcément Smile

Comment s’installer dans une telle ville ? pour l’heure…rien n’est sûr… j’y reste quelques temps pour le moment et nous verrons bien.

Et sinon, tout va bien… j’espère que pour vous tous également.

Euuuh vous pouvez m’donner quelques nouvelles hein ^^

Je pense que la semaine prochaine je repasserais vous voir…
je vais me reposer un peu quelques jours en attendant, j’ai des choses à récupérer dans ma propriété, et puis je pense finalement ramener avec moi, au retour, le précieux cadeau que mon tit blondinet m’avait fait il y a de cela quelques temps, mes p’tits morfalous.


Ils sont attendus ici Smile

Je vous embrasse,

Prenez soin de vous

A très bientôt.

Claire

Le lendemain, Gus prit de nouveau la route avec la ferme intention d'aller afficher la missive près de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Sancerre un jour...Sancerre toujours   Mar 26 Avr 2011 - 9:45

[Angoulême, le 26 avril 1459 ]

Réveillée à l'aube par les premiers rayons d'un soleil bien matinal, la brune avait laissé les clés du Parpaing à la seule personne en qui elle avait à peu près confiance. Le ravitaillement était fait, le tavernier virerait au retour, par obligation.
Avant de prendre la route avec son protégé, qu'elle prenait trop pour un gamin selon lui, même s'il disait rien, elle prit le temps d'écrire à ses amis Sancerrois.




Une fois rédigé, le parchemin prit son envol aux pattes de "Foie Gras", super pigeon d'occase, bien négocié... Elle pouvait maintenant prendre la route, songeant déjà à son voyage en Berry. Elle s'arrêterait à Bourges. C'est là bas qu'on prenait de ses nouvelles, c'est là bas qu'on lui avait proposé de l'héberger. Comme quoi les bonnes surprises ne venaient jamais de là où on les attendait...
Elle tâcherait de rester pour le mariage d'Ysa et Oxy, touchée par l'invitation de son amie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Sancerre un jour...Sancerre toujours   Mer 27 Avr 2011 - 8:29

Ysabeau vit un gras pigeon arriver dans le ciel de Sancerre, porteur d'un parchemin roulé.
L'oiseau, un peu essoufflé par son poids (norf il devait pas mourir de faim celui-là), s'abattit devant la mairie, et se mit à picorer frénétiquement quelques grains de blé égarés. Tiens, se dit Ysabeau, un boulimique !
Elle s'approcha de l'oiseau, détacha délicatement le message, lut.
Son visage s'éclaira. Claire allait faire une visite en Berry ! quelle bonne idée ! Peut-être venait-elle pour le mariage, Ysa lui avait envoyé une invitation ainsi qu'à son vilain époux...
Elle se mit en devoir de lui répondre aussitôt. Elle était moins douée que son amie en parchemins enluminés, mais l'important n'est-ce pas, c'étaient les mots...


Citation :
Ma chère Claire, ma clairounette,

Un pigeon bien nourri a apporté ton message. Je l'ai lu et me réjouis de ta venue en Berry. J'espère que tu pourras venir à Sancerre, si tu veux je t'accueille chez moi ou bien à l'auberge, toujours grande ouverte pour les amis.
J'espère que tu vas bien, viens-tu avec ton époux ? Prends soin de toi sur les routes surtout...
Et je t'espère à nos épousailles à Oxy et à moi, c'est que la date fatidique approche à grands pas !
Mon amour est parti se ressourcer à Noirlac pendant une petite semaine, il nous reviendra j'en suis sûre en pleine forme.
Je t'embrasse fort et espère te voir !
Ysabeau

Elle attendit que l'oiseau ait fini son festin, roula le parchemin, et le lui attacha à la patte.

Allez, file, petit gourmand !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augure
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: Sancerre un jour...Sancerre toujours   Ven 29 Avr 2011 - 9:40

Depuis Angoulême, l'oiseau flamboyant avait donné la missive adressée à la Déols à sa destinataire. L'entaillée avait dicté à la rouquine une réponse, trop faible pour s'en charger elle-même. Quand la missive fut relue, Augure la fit parvenir à Sancerre, sur demande de la Déols.

Citation :
Ysa, chère Ysa,

Tu ne reconnaitras pas plume pour les raisons qui t'ont été rapportées par mon amie l'oiseau. Elle me veille, elle fait mes courriers.
Ah puis aussi, elle se fait engueuler. Parait que dans mon état, j'ai le droit alors je profite.

J'ai eu une jeune femme inconnue hier qui a nettoyé tout ça, recousu proprement et fait un pansement conséquent, mais très correct. Foy de moi, y m'crèveront pas !
J'ai fait une p'tite sortie en taverne... J'ai bel et bien mis fin aux jours du Capitaine de l'armée du Périgord.
Pas une fierté en soi... Mais en apprenant que leur Comtesse avait accordé mon "listage" je me dis que c'est la moindre des choses...
Emrik était avec moi...Il se bat comme un chef l'gamin tu sais...il en a eu 4 à lui seul m'a-t-il écrit.

J'ai écrit...enfin, Augure a écrit au Proc' pour moi. J'ai demandé explications et réparations.

Bref, ils m'ont pas crue, bin ils m'auront pas cuite non plus.
L'inconnue qui m'a soignée m'a imposé un mois et demi de repos... je compte les jours... Et malheureusement, mon séjour en Berry s'en trouve annulé. Je ne pense pas être en état de me rendre à ton mariage avec Oxy. Mes pensées vous accompagneront en ce grand jour, sois en certaine.

Je passe mes journées allongées ...Norf, Ysa, j'ai beau être dans ma chambre, au dessus de ma taverne ... j'ai l'impression d'être morte. Ma liberté...ils me l'ont prise ces chiens !

Je lirais tes nouvelles ou même t'accueillerais avec plaisir si tu veux me rendre visite ici.

Tu sais, nous envisageons de nous séparer avec Renlie... Enfin c'est quasi fait... Pour des raisons qui nous sont propres, même si ça fait mal.

Parfois je me dis que si la vie était bien faite, il viendrait au moins me rendre visite ici, à Angoulême... Mais je n'ose plus me bercer d'illusions. Notre mariage n'aura été qu'une façon de dire qu'on était prêts à ne plus vivre que le meilleur après le contrat que la Marquise machinchouette épouse volage du feu Duc de Bretagne avait mis sur ma tête... Il n'aura qu'ouvert la porte à la continuité du pire...

La vie et ses surprises...

Je ne m'attarde pas plus ma chère Ysa, je commence à fatiguer. Cette entaille qui me traverse le ventre en largeur me fait un mal de chien et m'épuise...

Prends soin de toi, transmets mes amitiés sanguinolentes à ceux qui veulent...

Je t'embrasse

La Déols,
Fiévreuse, entaillée, mais toujours là...


( Le RP est là : http://forum2.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=515345 le lien fonctionne;) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sancerre un jour...Sancerre toujours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sancerre un jour...Sancerre toujours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» En Pointe Toujours
» La vipère vs Un lannister paie toujours ses dettes
» J'ai toujours mal à l'oreille...
» [RESOLU] Lapin toujours orange ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: La place publique-
Sauter vers: