Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maison du charbon, chez Claire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 26
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mar 3 Mar 2009 - 20:36

Aryan redescendait les escaliers pour faire infuser les herbes quand Jimmy l'intercepta.

— Heu, Ary, tu es sûre que tout va bien ? Que sont ces herbes que tu apportes ? Tu ne me cacherais rien du tout, n'est-ce pas ?
Elle se mordit la lèvre inférieur et relâcha la pression quand elle sentit le goût amer du sang dans sa bouche. Elle poussa un long soupire, elle ne pouvait pas lui cacher ça.

Claire va me tuer ...

Aryan attrapa Jimmy par le bras et l'entraina dans la cuisine où elle pourrait lui parler tout en faisait infuser les herbes. Elle regarda Jimmy, essayant de ne pas prendre un air qui ferait paniquer un premier venu.

Bon Jimmy, sache que l'intégralité de ce que je vais te dire va me valoir une bonne réprimande, je l'aurai mérité de toute façon.


Aryan se rapprocha de l'oreille de Jimmy pour lui chuchoter la suite.


Claire a des saignements qu'elle ne devrait pas à ce stade. Je crains qu'elle ne nous fasse sortir p'tit ventre beaucoup trop tôt.

L'eau était chaude, Aryan versa le tout dans une tasse et la tendit à Jimmy.


Monte donc la voir, moi je n'ai pas envie d'être là s'il y a tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mer 4 Mar 2009 - 11:52

Claire attendait le retour d'Ary...
Elle priait...elle qui ne croyait plus vraiment en quoi que ce soit.

Malgré ses mots, ses paroles, elle sentait que ptit ventre ne s'accrochait pas...

Elle prit soudain conscience que pour ressentir ça...c'est qu'un instinct maternel s'était malgré tout développé en elle, discrètement, lentement, sans se manifester vraiment.

Norf ! Ary...qu'est-ce qu'elle fabriquait ?..Elle en mettait du temps...

Elle pensait à Jimmy, à Zai, à Ary, à Ysa... Comment réagiraient-ils si par malheur...

Elle se ressaisit, elle avait toujours été forte....en tout cas aux yeux des autres, il était hors de question que ça s'arrête et préférait s'imposer une forme de calme à toute épreuve, oui, c'était le mieux...

Elle avait pas envie de recueillir les encouragements ou autres paroles qui se veulent réconfortantes et qui, au contraire, ne font que raviver le mal-être.

Elle restait là, allongée...essayant de se vider l'esprit, mais rien n'y faisait.

Elle regardait les lardons... leur respiration douce et régulière lui arrachèrent un léger sourire. Qu'ils semblaient heureux...sereins...entourés de parents formidables, ses amis.

L'attente durait...inexorablement. Elle ne saurait pas dire si c'est la fatigue, la tristesse dissimulée ou la douleur physique qui l'emporta sans prévenir dans les bras de Morphée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mer 4 Mar 2009 - 19:55

Jimmy prit l’infusion et monta précautionneusement les marches, de peur de réveiller les enfants et de déranger le repos de sa belle….

Les paroles d’Ary résonnaient encore et encore dans sa tête
Citation :
Claire a des saignements qu'elle ne devrait pas à ce stade. Je crains qu'elle ne nous fasse sortir p'tit ventre beaucoup trop tôt.

Il s’assit sur le lit, aux côtés de sa douce Claire, il posa la tasse sur la petite table de chevet et prit sa main….

Il posa un doux baiser sur son front et murmura :

— Ary m’a tout dit, mon amour, je suis avec toi, tout ira bien… Je t’ai apporté de quoi te remonter un peu…

Jimmy ne lâcha pas sa main et attendit une réaction de son amour…. Malgré la fatigue qui tirait ses traits, elle était tellement belle... Jimmy n'osait bouger ... Elle semblait dormir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Ven 6 Mar 2009 - 21:36

[HRP : vu que nous ne sommes plus que 3 à poster en ce moment...considérons que tout le monde est parti ^^]

Sentant une légère pression sur sa main, Claire s'éveilla se demandant si "tout" ça n'avait été qu'un cauchemar, le sang, les douleurs...

Sa main libre s'allongea sur le lit et pouvait encore percevoir la fraicheur des draps...


Alors non...c'est pas un cauchemar...c'est...


Elle posa sa main libre sur son ventre et sentit une larme rouler le long de sa joue et ferma les yeux de nouveau un bref instant.
Son regard se porta ensuite sur celui de Jimmy... Une regard sans expression réelle...

Le silence angoissant de la pièce, Jimmy ne disait mot, elle n'osait pas rompre ce silence...seuls quelques agitations des lardons dans leur profond sommeil apportaient un léger souffle de vie.

Ary était donc encore ici...mais où?

Elle ne trouva rien d'autre à dire à Jimmy qu'un pesant :


- Où...où est Ary ? Je dois lui dire...tout lui dire...

Claire s'en voulait soudainement de n'avoir parlé que du plus beau dès le départ... alors que tous ces signes s'étaient enchainés pour ainsi dire...

Une violente douleur s'empara de nouveau d'elle, elle se recroquevilla sur elle même serrant la main de Jimmy dans la sienne comme pour le supplier d'aller chercher Ary.

Il verrait le sang...elle savait ce qu'il y avait sur les draps... elle se sentait si vide...si lasse...

- J'ai besoin d'elle...s'il te plait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Sam 7 Mar 2009 - 21:34

Citation :
- J'ai besoin d'elle...s'il te plait...



Jimmy sursauta et fut effrayé par le visage crispé de douleur et les paroles de Claire... Il n'avait osé la réveiller au sujet de ses saignements... Ary devait avoir raison, p'tit ventre sortirait avant...

Il lui murmura d'une voix qui se voulait rassurante :

_ Oui, mon amour, tiens bon,.... Je vais chercher Ary, elle se repose à côté....

Jimmy lâcha à contrecoeur la main de sa belle qui semblait à l'agonie et courut prévenir Ary

_ Ary ! Ary ! Claire ne va pas bien du tout ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mer 11 Mar 2009 - 8:36

Peut-être Ary était sortir chercher on ne sait quoi...
Peut-être se reposait-elle...
Peut-être essayait-elle simplement de se changer les idées...après tout, les lardons endormis...elle devait profiter pour s'occuper d'elle un peu.

Et puis Claire ne l'avait pas épargnée ces derniers temps...mais elles se comprenaient.
Ary était l'une des rares personnes ici qui ne lui posait pas de questions quant à ses choix.

Trêve de rêverie, de nouveau une effroyable douleur au ventre...il fallait qu'il parte, maintenant...

Le couple de médecins qu'elle avait croisé il y a quelques temps en taverne ...Bien sûr !
L'infusion purgative...la dame lui avait dit de ne pas tarder... même si suivraient de longues heure de souffrance physique...il fallait que ptit ventre parte, maintenant.

- Qu'à cela ne tienne... pensa-t-elle

Elle se redressa péniblement afin de s'asseoir sur le bord du lit puis tourna la tête lorsque cela fut fait.
Cette couleur rougeâtre... un goret aurait été fraichement égorgé que cela aurait sûrement ressemblé à ça...
Qu'importe...elle prit soudainement conscience que l'urgence était là...Dame Aiguemarine le lui avait dit :

"ne tardez pas...pour votre enfant...il est trop tard, pour vous...l'hémorragie peut vous être fatale... pressez-vous"

Elle prit une inspiration que la douleur vint interrompre puis appela

- Jimmyyyyyyyyy !
faut...on doit...j'ai une liste d'herbes, pour faire une infusion...vite...

Elle farfouilla dans le tiroir du chevet et en sorti une liste :
- graines de fougère
- gingembre
- feuilles de fenouil
- feuilles de saule

Elle la tendit à Jimmy se relaissant tomber lourdement sur le lit, fatiguée, épuisée, vidée.

Elle espérait qu'il chercherait d'abord dans l'une des malles..elle avait conservé des tas d'herbes de ses voyages...peut-être y aurait-il tout ce dont elle aurait besoin... Sinon, il lui faudrait sûrement aller au dispensaire...

Elle offrit un dernier regard plaintif à Jimmy, espérant qu'il ne lui en voudrait pas...tout ça, c'était sa faute après tout...elle avait joué avec le feu...elle avait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Sam 14 Mar 2009 - 9:53

Ary n’était plus là… jimmy avait dû s’assoupir plus que de raison…. et elle avait dû rentrer avec ses lardons sans oser les réveiller, la brave femme….

Citation :
Jimmyyyyyyyyy ! faut...on doit...j'ai une liste d'herbes, pour faire une infusion...vite...
Jimmy retourna vite au chevet de sa belle, alarmé par les cris de douleur de son amour… Non, cela ne pouvait se terminer ainsi… Non, elle ne mourrait pas !!!!!

Il trouva sa belle blanche comme neige, en sueur… Jimmy toucha sa main, moite et brûlante de fièvre…. Elle lui tendit en tremblant un bout de papier froissé, une liste d’ingrédients… S’efforçant de garder la tête froide, Jimmy la parcourut du regard, humecta les lèvres de Claire avec un chiffon mouillé… Le délire la prenait, il fallait faire vite…

— tiens, bon, mon amour, je t’ai dit que je serai toujours là quand tu aurais besoin de moi…..

Jimmy descendit vite, vérifia que le pot qu’avait mis Ary au-dessus du feu contenait toujours de l’eau chaude…Puis il fouilla à toute vitesse les malles de Claire… Il se rappelait avoir vu moult sachets d’herbes dans celle où il avait récupéré la poire… Il fût bien avisé … Les petits sachets de toile étaient heureusement méticuleusement étiquetés…

Fougère… Fenouil … saule…. gingembre…

S’il connaissait les certaines vertues du gingembre, il avait entendu parler du saule pour les ulcères…. Mais le reste… A quoi cela pouvait-il servir ? La fougère …. ?

Jimmy fit vite infuser les herbes, versa le breuvage dans un bol en terre et le porta à sa douce…

— Tiens, ma douce, bois , attention, c’est chaud….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Sam 14 Mar 2009 - 14:40

Ca tournait...tout semblait tourner autour d'elle... la voix de Jimmy se voulait certainement rassurante, mais elle lui parvenait tel un son lointain et sourd.

Citation :
— tiens, bon, mon amour, je t’ai dit que je serai toujours là quand tu aurais besoin de moi…..

Elle perçut bizarrement de façon bien distincte chacun de ses mots. Elle eut une brève pensée, mais le mal la rappelait à la réalité...

Fallait-il payer ce prix pour le mal qu'elle avait pu faire ?
Etait-ce là le prix à payer pour ce qu'elle ressentait... ?
Devait-elle aimer ptit ventre loin de ce monde?
L'appel lunaire serait-il plus fort qu'elle ?

Quoiqu'il en soit, ce qui devrait arriver arriverait.

Brûlante, elle se sentait brûlante de fièvre quand Jimmy vint près d'elle une nouvelle fois.
La femme médecin bienveillante l'avait prévenue, le plus dur restait à venir.

Elle regardait Jimmy, lui qui l'aimait tant, lui dont elle était si peu digne, lui qui voulait le meilleur, le meilleur qu'elle ne parvenait pas à lui donner...

Elle sentit à ce moment le chaud breuvage entre ses mains... Elle eut un mouvement de recul, l'odeur...était-ce celle de l'infusion, était-ce celle de la vie qui n'accepterait plus de voir la brunette fouler le sol Sancerrois, sa terre d'accueil , était-ce simplement un aperçu de l'odeur de ce qui pouvait l'attendre si elle devait s'éteindre pour être près de ptit ventre ?

Tant de pensées défilaient... c'était donc ça? quand on se sentait partir...c'était ça qu'on pouvait voir ?


Citation :
— Tiens, ma douce, bois , attention, c’est chaud….

Fallait-il tenter d'atténuer cette douleur tant méritée ?
Jimmy...son Jimmy, inquiet comme personne d'autre ne pouvait l'être...
Ils étaient seuls...ces derniers instants, si c'était ça, elle les passait avec lui...
C'est lui qui était là, c'est lui qui s'inquiétait, c'est lui qui souffrait, c'est lui qui subissait... ne méritait-il vraiment que la vie qu'elle lui faisait vivre ?

Elle lâcha le bol d'une main tremblante puis alla chercher la sienne.
La main de celui qui l'aimait lui semblait être un vrai foyer récemment allumé, une douce chaleur se répendit dans sa paume glacée.

Elle tenta de lui adresser un sourire serein, non ce qui l'attendait peut-être dans un autre monde ne lui faisait pas peur.

Mourir, c'est bien l'impression qu'elle avait... Elle avait fait une promesse à son père...celle de se battre, celle d'être forte, encore et toujours, chaque jour qu'elle vivrait...

Pensant cela, elle porta le chaud liquide à ses lèvres, était-ce chaud? était-ce tiédi ? elle n'aurait pas su le dire.
La seule chose qu'elle savait en cet instant, c'est que celui qui l'aimait était là, près d'elle, et qu'elle ne pourrait jamais lui apporter le bonheur qu'il attendait.

" Les heures suivant l'ingestion...elles seront les pires, une vive douleur parfois aigue, parfois lancinante s'emparera de vous, mais ne la laissez pas prendre le dessus..."

Elle se repositionna, allongée sur le côté, lachant la main de Jimmy tout doucement.
Elle ferma la yeux puis souffla, toute épuisée qu'elle était :


- J'aimerais...tu peux me laisser un moment? s'il te plait. ... pardonnes-moi...

Elle imagina la réaction de Jimmy à cette demande... puis se laissa emporter dans un long moment d'attente.
Ptit ventre devait partir à présent, peut-être l'emmenerait-elle, mais si tel était le cas, elle voulait que ce soit le plus paisiblement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Dim 15 Mar 2009 - 16:45

Jimmy se sentait impuissant, il donnerait sa vie pour atténuer les souffrances de sa belle…
Ce teint pâle, les mains brûlantes de Claire qui pourtant tremblait et claquait des dents, ces atroces grimaces qui défiguraient un si beau visage… Jimmy la prit dans ses bras, les yeux embués, embrassa son front, ses paupières, ses lèvres craquelées par la fièvre….
Puis il l’aida à boire cette infusion qui, il l’espérait, pourrait la soulager… la délivrer de cette torture qui ne semblait pas vouloir la quitter…

Si sa douce devait partir, il la rejoindrait, nul doute à cela…. Pour la vie… Pour la mort…

Sa bien-aîmée grimaça à nouveau en buvant la tisane salvatrice, mais il fallait tout boire, …
Puis il la recoucha doucement sur la couche, les yeux remplit d’amour et d’angoisse… Cette couche qui avait été témoin de tant de bonheur et d’espérance, devait-elle l’être maintenant du plus grand malheur et désespoir…

Claire lâcha sa main et souffla plus qu’elle ne murmura :


Citation :
- J'aimerais...tu peux me laisser un moment? s'il te plait. ... pardonnes-moi...
La laisser ? Dans cet état ? Jimmy ne savait que faire…

— Te pardonner ? Mais de quoi , mon amour ? C’est moi qui suis maudit , moi qui t’ai mis dans cet état… Courage, je suis avec toi, je ne laisserai pas la mort t’emporter, mon ange… je suis avec toi, pour toujours… Tu verras, tu t’en sortiras, tu es forte… Bas-toi ! Ne baisse pas les bras…

Ne voulant pas la contrarier , il décida de veiller à côté , l’oreille à l’affût du moindre bruit, il repasserai dans un peu plus tard, voir si l’infusion faisait de l’effet…
dans le cas contraire, il courrait au dispensaire, à la recherche d’un médecin, d’une sage femme, d’Ary… du diable s’il le fallait….

Pour la première fois depuis longtemps, au bord du désespoir, il se remit à prier, pour la délivrance de sa bien-aimé, pour p’tit ventre, pour cet amour qui comptait plus que tout et qu’il ne supporterait pas de perdre….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mar 17 Mar 2009 - 17:54

De son état léthargique, Claire comprit malgré tout ce qu'il lui disait :

Citation :
C’est moi qui suis maudit , moi qui t’ai mis dans cet état… Courage, je suis avec toi, je ne laisserai pas la mort t’emporter, mon ange… je suis avec toi, pour toujours… Tu verras, tu t’en sortiras, tu es forte… Bas-toi ! Ne baisse pas les bras…

Se battre...sa vie entière était un perpétuel combat... depuis que le sang de son père s'était répandu dans ses mains de fillette, elle luttait au quotidien...
Et si il était enfin temps de se reposer ? si enfin elle laissait la place ?
Peut-être était-il temps de partir...

Elle eut soudain l'impression que le breuvage faisait son action...
Mal, elle avait un de ces mal où grande envie d' hurler l'aurait prise...mais non...elle ne voulait pas l'affoler...puis par là elle aurait certainement été entendue de tout Sancerre tant la douleur se faisait violente.

Le mal, la mort...tout ça ne lui faisait pas peur... sa hantise était que ptit ventre reste enfermé...non c'est impossible...
Un mal vif se faisait ressentir, contraction ? simple douleur "normale" ? Rien, elle n'en savait rien...

La panique s'empara d'elle, les larmes qu'elle retenait depuis tant de temps se mirent à rouler silencieusement le long de ses joues.
L'azur de ses yeux était embué, humide...
Etait-ce l'adieu à ptit ventre ? le mal qu'il lui faisait ?...
Elle était là...seule, comme elle l'avait demandé...

Une pensée traversa son esprit tandis que les plantes accomplissaient leur terrible oeuvre .

Si elle vivait là ses dernières heures... elle n'aurait dit au revoir à personne... cela lui était insupportable comme idée...

Après tout...peut-être que cela passerait inaperçu... personne n'avait pris de nouvelles jusque là...

Il faut dire que l'arrivée du printemps, tout ça.... les gens avaient de menues taches à faire pour préparer la venue du soleil qui réchauffe les demeures.

Ptit ventre lui laissait un instant de répit, elle voulait appeler Jimmy... pour qu'il puisse dire, si elle les quittait, à ses amis combien, l'air de rien, elle pouvait les aimer, même si elle n'avait jamais su, peut-être, le dire...

Elle préférait attendre qu'il revienne, car il viendrait, elle le sentait...
Il verrait, par la même occasion son ptit ventre... les dégâts ...
La force même de l'appeler la quittait... tout la quittait...elle décida de l'instant pour fermer les yeux... peut -être un court instant...peut-être un dernière fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mer 18 Mar 2009 - 21:32

Jimmy eut un mauvais pressentiment…
Il tendit l’oreille et sentit, plus qu’il n’entendit, un longet faible gémissement…

Il courut à la chambre et ce qu’il vit le remplit d’effroi…

L’amour de sa vie gisait là, dans un lit de sang, blanche comme la mort qui venait chercher son dû…

Noooon… gémit-il… Mon ange … !

Il s’élança et retira le drap qui la recouvrait en partie et vit d’où provenait le sang…

Il comprit de suite ce qui se passait… La potion et son emploi… La lutte de la vie contre la mort se jouait dans cette chambre… et l’enjeu de ce combat était on unique raison de vivre…

Celle-ci réagissait à peine… Sa crise semblait maintenant passée… Elle reposait , éreintée, le souffle rapide et saccadé, balbutiant des paroles qu’il avait du mal à comprendre tant elles étaient faibles…

Il posa sa belle sur une couverture le temps de changer les draps… Puis il alla chercher de l’eau chaude, la déhabilla, la lava , les yeux embués par la douleur…

La fièvre semblait s’atténuer mais elle restait toujours inerte, secouée parfois par de soudains spasmes…

Il la remit dans son lit … Descendit faire chauffer de l’eau, prépara à nouveau les herbes, but une gorgée de rhum et monta veiller … Il récupéra enfin la paillasse de la chambre voisine, où avait dormi Boris, et la posa contre les pieds du lit.

Jimmy essaya en vain de la faire boire puis d’assit sur le coffre, l’âme tout en émoi, le corps vidé, les yeux rougis par les larmes et la fatigue….

Il prit la main de sa douce et ne voulut plus la lâcher, l’esprit entre deux mondes étherés…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Jeu 19 Mar 2009 - 9:28

Le corps quasi inerte de Claire laissait ses sens intacts... sûrement pour mieux ressentir tout ce qui se passait...
C'était la volonté du Tout-Puissant... elle acceptait, comme elle n'avait pas laissé le choix à ceux qu'elle avait et qu'elle faisait souffrir...
Jimmy le premier...


"Quand..."tout" sera fini... faites-vous entourer, vous aurez besoin de monde... Vous devrez aussi trouver quelqu'un qui nettoiera et qui jugera de votre état...qui verra si l'hémorragie a été contrôlée à temps.
Vous serez vraiment diminuée physiquement, moralement aussi, mais en général cela vient plus tard.
Puis il vous faudra...enterrer ce petit corps, profondément...Réfléchissez bien..."


Claire avait apprécié l'honnêteté de la dame, elle préférait tout savoir de toute façon.

Elle sentit encore cette odeur immonde du breuvage qui se voulait salvateur. Quand bien même elle aurait voulu, il lui était impossible de bouger...
Elle se savait encore un peu de ce monde mais ne parvenait pas à s'y accrocher.

Elle se sentait vide. Vide de tout, à présent, mais pleine d'amour pour le petit corps qui aurait dû grandir en elle encore un moment.
C'était finit.
Elle voulait savoir si elle avait volé la vie d'un p'tit loup ou d'une p'tite louve, savoir à qui elle avait fait ce mal...
Elle avait envie que le fruit qu'on leur enlevait soit enterré dignement...avec un nom, avec des gens qui l'aimaient... ses parents.

Une main se ferma sur la sienne, c'était celle de Jimmy, elle la reconnaissait. Nul besoin d'avoir les yeux ouverts pour reconnaitre son toucher, son odeur, sa respiration...
Toutes ces choses qu'il ne devait même pas soupçonner... mais si elle le connaissait...très bien...

Elle réunit une ridicule force pour ouvrir les yeux... elle devait lui dire...pour dire au revoir à ses amis...au cas où.
Peut-être certains feraient le déplacement, sachant l'horreur qui venait de se produire... peut-être ne serait-elle pas là pour les voir...

Jamais elle n'aurait pu faire de phrase entière elle espérait juste que Jimmy le comprenne...

Elle fit un effort surhumain pour ouvrir lentement les yeux, offrant à Jimmy, celui qui l'aimait, un regard sûrement inexpressif... Que pouvait-elle faire de mieux...
Elle perdait peut-être la vie, elle venait de perdre ptit ventre... à quoi s'attendre...

Elle tenta en vain de serrer sa main dans la sienne, en vain, puis s'efforça de faire entendre quelques bribes de mots...


- médecin.... ...ou ptit loup ?... prénom... amis...vous aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Ven 20 Mar 2009 - 19:10

Jimmy se pencha pour entendre les paroles de sa douce… La fièvre avait baissé… Mais son teint était livide et son pouls bien bas…

Citation :
- médecin.... ...ou ptit loup ?... prénom... amis...vous aime...

Il comprit qu'elle voulait un médecin... le reste était incompréhensible...

Il hésitait à la laisser seule, mais il savait qu’il fallait trouver de l’aide, une personne compétence qui puisse soulager et soigner sa bienaimée…

— Mon ange, je vais chercher de l’aide… Un medecin… Et quelqu’un pour m’aider à veiller sur toi… Je reviens le plus vite possible…

Jimmy posa un tendre baiser sur son front, vérifia que les saignements n’avaient pas repris et partit en courant comme un demeuré dans la nuit argentée….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Sam 21 Mar 2009 - 8:52

Citation :
— Mon ange, je vais chercher de l’aide… Un medecin… Et quelqu’un pour m’aider à veiller sur toi… Je reviens le plus vite possible…

Elle fit un léger hochement de tête, et espérait aussi que des réponses d'Horvy lui parviendraient quant à l'enterrement.

Elle sentait que Jimmy n'avait pas compris la fin de sa phrase...de ses mots...
Trop tard, il était parti trop rapidement.

Elle était, à présent, le seul souffle de vie de cette maison, aussi léger soit-il.
A cet instant, elle aurait aimé serrer les gens chers à son coeur contre elle.
Mais ça n'arriverait pas, plus.
Elle sentit juste l'humidité régnant à cet instant sur son oreiller, que de larmes en si peu de temps...
Que de sentiments...

Son esprit, sa conscience erraient tous deux entre deux mondes, celui qui était animé, où ça parlait, où ça riait, où ça jaspinait... celui où deux voix l'appelaient, celles de son père et celle de Jimmy.
Et l'autre monde où tout serait bien plus simple, indolore...celui où l'effondrement, la peur de l'après, la tristesse, la colère l'appelaient.

Elle sentait à peine sa poitrine se soulever lors de ses inspirations.
Pas grave, la douleur s'estompait et l'emmenait certainement avec elle...

Peut-être aurait-elle la force d'écrire quelques pigeons, ou peut-être Jimmy finirait par comprendre et qu'il les écrirait pour elle.

Pour l'heure, en attendant Jimmy, elle ferma les yeux, ses pensées se baladaient...rejoindre son ptit ventre ? écouter son père et Jimmy ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Dim 22 Mar 2009 - 11:37

Jimmy courut aussi vite qu'il put à la recherche de dame Aryan au dispensaire... Seule elle avait suffisamment de conaissances médicales pour secourir sa belle...
Il essaierait ensuite de trouver dame Ysabeau en qui il avait une entière confiance et dont l'expérience pouvait être fort utile...

Des pensées toutes plus funestes les unes que les autres se bouculaient dans son esprit... Il s'efforçait en vain de le vider et courut à s'en perdre l'âme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 26
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Dim 22 Mar 2009 - 21:35

Aryan avait dû courir pour pouvoir suivre l'allure de Jimmy. L'état de Claire avait il aussi empiré que cela ?
Une fois arrivés au 46, Aryan suivit Jimmy dans la chambre et entra doucement. Elle regardait Claire, l'air endormie, tout palote. Elle sentit sa gorge se serrer mais elle chassa ses idées funestes. Elle s'assit sur le lit et réveilla doucement Claire.


Bah alors ma belle, qu'est ce que tu as pris ? P'tit ventre veut sortir ?

Aryan lui parlait d'une voix calme, ne voulant pas la brusquer et ne voulant pas penser au pire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Lun 23 Mar 2009 - 9:26

Citation :
Bah alors ma belle, qu'est ce que tu as pris ? P'tit ventre veut sortir ?

Claire perçut la voix rassurante d'Ary et ouvrit lentement ses yeux vides d'expression.
Elle hocha juste la tête dans un long soupir saccadé.

De sa main tremblante et glacée elle attrapa la main d'Ary puis murmura...par obligation :

- Je suis fatiguée Ary...Plus envie de lutter...je vois... ce monde qui m'appelle, où on souffre plus... où je resterais avec ptit ventre, tout le temps...Ca doit être bien de se reposer enfin...je crois pas avoir la force de me battre encore...malgré mes ambitions...

Claire souleva le drap pour qu'Ary juge de ce qu'il fallait faire...

Elle ne parvenait plus à arrêter ces larmes qui tiédissaient sa joue froide, froide comme...


- Ary...si jamais... Tu leur diras combien je les aime...s'il te plait

Le vide, le flou, le noir s'empara d'elle pour l'emmener loin d'ici...
Le bruit proche lui semblait venir de très loin....l'odeur...cette odeur...la tisane encore ? la mort ?
Sa respiration devenait lente, très lente. Son esprit lui s'échappait quand elle plongeait à présent dans une semi-conscience, ne s'en remettant qu'au jugement d'Ary.


Alors ça y est, l'enfer lunaire avait le dessus ? c'était ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 26
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mar 24 Mar 2009 - 21:21

Aryan regardait son boulet d'amour. Pâle comme la mort. Aryan se mordit la lèvre sentant ainsi le goût amer du sang. Elle regardait Claire, l'air d'une poupée de cire.

- Je suis fatiguée Ary...Plus envie de lutter...je vois... ce monde qui
m'appelle, où on souffre plus... où je resterais avec ptit ventre, tout
le temps...Ca doit être bien de se reposer enfin...je crois pas avoir
la force de me battre encore...malgré mes ambitions...

Claire, il faut que tu sois forte. On a besoin de toi. Que ferait on sans notre Clairminator hein ?

Aryan lui sourit. Ou du moins elle lui fit un semblant de sourire. Dame Tourbillon n'avait pas le coeur de sourire, même s'il s'agissait de rassurer une amie, une amie à qui elle tenait. Elle se souciait plus de savoir comment garder Claire en vie.

- Ary...si jamais... Tu leur diras combien je les aime...s'il te plait

Claire ... tu leur diras toi même, tu t'en rem...

Claire souleva le drap et Aryan y vit une horreur. Dans une flaque de sang, p'tit ventre était là. Aryan regarda le mort-né et respira profondemment pour réprimer son haut le coeur. Le pire était que Claire continuait de saigner. Là où toute vie commençait s'écouler la mort.
Omnibulée par ce flot rouge, Aryan ne remarqua que Claire sombrait maintenant dans l'inconscience. Paniquée, Aryan secoua Claire, espérant la réveiller. Tu es sotte, se dit elle, avec tout le sang de perdu, comment veux tu qu'elle revienne à elle ?
Aryan réfléchissait à toute vitesse, la seule fois où elle avait vu comment arrêter une hémorragie, il avait fallu cautérisé la plaie. Mais pouvait elle vraiment cautérisé cette plaie tout en risquant de priver Claire de donner la vie? Aryan ne réfléchit pas, s'il fallait passer par là pour sauver Claire, elle le ferait.

Aryan prit un linge pour y déposer p'tit ventre, une si petite fille qui n'aurait pas la joie de grandir et de connaitre la vie. Aryan sentit sa gorge se serrer et fouilla dans sa besace. Elle en sortit une fine tige de fer qu'elle plaça dans le feu. Le temps qu'elle vire au rouge, Aryan parla doucement à Claire.


Je vais essayer quelque chose ma Claire. Je ne sais pas si cela fonctionnera mais il faut tenter le coup. Mais il faudrait qu'on parle des conséquences quand tu te seras remise...


Si jamais tu t'en remets... Aryan enleva les draps, attrapa la tige maintenant chaude et l'introduit au plus profond de Claire. L'odeur de la chair brulée la rendait malade, elle retira au plus la tige, la jettant dans le feu. Aryan recouvrit Claire d'un drap et l'observa. Surveiller si la flot continuait de couler, surveiller si la vie coulerait dans ses veines. Elle resta assise sur le bord du lit, à caresser les cheveux de Claire, anxieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mar 24 Mar 2009 - 23:09

Jimmy, à la demande d'Ary, était resté au rez-de-chaussée... Elle n'avait rien voulu entendre, il fallait la laisser œuvrer
Il était là, à maintenir de l'eau au chaud et à laver le linge...

Oh, combien il aurait désirer faire plus, une vie contre une vie !!! ...

A mesure que la nuit suivait son cours, son anxiété grandissait... au point qu'il tournait maintenant en rond, dans un état proche de la folie...

Fatigué, les yeux en feu, la mine décrépie, il vit Ary venir chercher sa sacoche, le regarder d'un air empli de tristesse mais aussi de détermination...

... Jimmy blêmit... sentit une masse l'écraser au sol... mais trouva la force de suivre Ary...
Arrivé en haut, Ary lui fit signe d'attendre encore un peu... Ne sachant que faire et se sentant bien inutile, Jimmy patienta encore, mais un terrible pressentiment l'assaillait..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jelubir1
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mer 25 Mar 2009 - 7:01

L'accouchement de Mari était bien pris en charge par Ysa. Celle-ci n'avait rien dit lors que Jelubir lui annonça qu'Aryan viendrait plus tard, étant fort occupée avec Claire. Elle semblait maitresse d'elle même et Clé était prêt à faire l'infirmier en cas de besoin. Les trois lardons étant fatigués, il s'arrêta Rue Cornue pour les coucher. Nephe passant les voir, il lui demanda s'il voulait bien surveiller le sommeil de ses anges, le temps d'aller retrouver Dame tourbillon qui aurait sûrement besoin d'aide.

Il arriva au 46 ruelle des trois barbeaux et frappa à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Mer 25 Mar 2009 - 18:11

Jimmy sursauta lorsqu'il entendit toquer... Il se ravisa vite, pensant que dame Ysabeau avait eu vent de son passage chez dame Aryan...

A la vue de maître Jelu, il esquissa un semblant de sourire peu convaincant et le serra dans ses bras, s'effondrant presque sur lui...

— Mon ami ... Ta dame est ici... Elle fait ce qu'elle peut pour sauver ma douce... je crois qu'elle veut être seule avec elle, pour l'instant...
Veux-tu... veux-tu boire un verre de poire ?... j'en ai moi-même la nécessité .. ta compagnie me fait énormément de bien..


Jimmy lui montra le coffre près de la cheminée...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryan
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 26
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Jeu 26 Mar 2009 - 21:10

Aryan resta assise sur le lit de longues minutes, de longues heures, elle ne savait plus. Elle restait assise à attendre que son amie se réveille, à jeter des regards sur cet petit être froid, ensanglanté.
Plus Dame Tourbillon les regardait tous les deux, plus elle sentait sa gorge se nouer; elle aurait pu éviter ça, elle aurait du le faire. Elle s'en voulait de ne pas avoir été aussi attentif qu'il le fallait. Aryan se laissa glisser par terre, les mains sur son visage, étouffant les sanglots qui arrivaient.

Claire semblait toujours ne pas vouloir se réveiller, elle regardait l'enfant mort né, couvert de sang. La dame courant d'air ne pouvait se résoudre à le laisser aussi sale. Elle attrapa le petit corps froid et s'en alla dans la salle d'eau pour nettoyer ce corps. Ptit ventre débarrassé du sang, Aryan revint auprès de Claire, l'enfant mort dans ses bras, elle le posa au pied du lit et se remit à sa position initiale, auprès de son amie.


Réveille toi ma belle, s'il te plait, réveille toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Ven 27 Mar 2009 - 11:15

Une voix commençait à résonner dans l'esprit nébuleux de Claire.
Il lui fallut cependant un certain temps avant de l'identifier...


Elle se sentait.. bizarre...dans quel monde était-elle ?
Elle fit rapidement le point, le sang, le mal, ptit ventre...ptit ventre...qu'elle voulait chérir du mieux possible... la difficulté pour Jimmy d'accepter leur séparation...oui oui ils en avaient parlé avant...tout ça, Ary qui ne l'avait que peu quittée, faisant le maximum, Zai...il devait être déçu...mais pas de nouvelles...il devait être tonton et par sa faute il le serait pas... Et si tout ça n'avait été qu'un horrible cauchemar ? Si elle allait bien être maman ?

Aucun souvenir...juste la réalité...elle était toujours de ce monde, alors ptit ventre lui, ne devait plus l'être...


Elle ouvrit lentement les yeux, un léger sourire se dessinant

- Ary...


Elle allongea le bras pour attraper celui d'Ary doucement.

- Ary ...ma belle, que fais-tu encore ici ? Tu dois être épuisée...ça fait longtemps que tu es ici ?

Elle tentait de se redresser doucement mais une infime douleur assez vive se faisait ressentir au fond d'elle... que s'était-il passé ? Ary répondrait, elle lui expliquerait tout ce qui s'était passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmycasas
Venerable citoyen
Venerable citoyen
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Ven 27 Mar 2009 - 23:02

Jimmy et Jelu s'installèrent devant la flambée... Eux, si férus de fièvres palabresques, se tenaient l'un et l'autre côte à côte, un verre à la main, le regard noyé dans les arabesques de l'âtre...

Le silence les rapprochaient, plus que de vaines paroles vides de sens et de force...

Jelu posait de temps en temps une main solidaire sur l'épaule de Jimmy... celui-ci lui répondait d'un regard plein d'amitié et d'anxiété... et trinquait avec lui... à la santé de sa belle...

A mesure que la nuit suivait sa destinée, la bouteille de poire s'était vidée de son contenu et des comparses l'avaient rejointe...


Jimmy hésitait à monter... de peur de déranger... mais aussi de découvrir l'irrémédiable...

Il fallait pourtant qu'il la voit, qu'il la touche, qu'il lui dise combien il l'aimait, combien il avait besoin d'elle... Il n'en pouvait plus...

Il se leva, jeta un regard qui en disait long à Jelu et gravit les marches qui menaient à l'étage...

Ary lui tournait le dos... Son regard se porta tout d'abord vers le visage de Claire, si blême qu'il avait du mal à la reconnaître, puis....
Non... Ce n'était pas possible... Son sang se figea... Il sentit ses jambes le trahir... Il tint bon...

Au pied du lit... Des larmes montèrent à ses yeux... Là, devant lui, un petit être sans vie reposait, triste témoin d'un amour qui fut si intense..

Jimmy, tremblant de tous ses membres, livide, s'approcha de sa tendre compagne, prit sa main, et pleura ce qu'il lui restait de larmes ...

— Mon amour ! Je t'aime.... ne me quitte pas..... je t'en supplie... ne me laisse pas....


Dernière édition par jimmycasas le Sam 28 Mar 2009 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jelubir1
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   Sam 28 Mar 2009 - 8:19

Le silence était parfois d'Or... Jelu ne pouvait que se taire face à tant de détresse. Jimmy était blême et livide, les yeux humides et, parfois, il pouvait voir que ses mains tremblaient un peu. Jelubir posait alors sa main sur son épaule, essayant de lui communiquer par ce geste, le soutien sans faille qu'il lui apportait et la sincérité profonde de son amitié. Les flammes balayaient l'âtre. Les feux de l'enfer ? Cette image le faisait sourire malgré l'atmosphère lourde qui saturait l'air de la pièce. Il s'imagina surgir de ces flammes, ses cheveux roux incandescents, une fourche à la main et criant de manière sardonique :

Poussin, poussin, viens par ici que je te chatouille... Horvy, mon frère, viens donc là que je brûle ton cervelet...

Le rêve se brisa quand Jimmy se leva d'un seul coup et monta quatre à quatre les marches qui menaient à la chambre où s'étaient murées Claire et Dame Tourbillon. Jelubir ne sut que faire : le suivre ? attendre ? Il craignait que ce silence ne transformerait en douleur...

Aussitôt, il vit Dame Tourbillon, pâle et fragile, les yeux embués et la démarche incertaine... Il se précipita à sa rencontre, l'aida à descendre les marches restantes et il restèrent là, tous les deux, serrés l'un contre l'autre.

Il lui murmura :

Ne vous reprochez rien, ce que vous avez fait, vous l'avez fait. Vous avez secouru notre amie et c'est l'essentiel... Vous êtes une femme formidable, Madouce, et je vous aime plus que tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison du charbon, chez Claire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison du charbon, chez Claire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les PNJ des sims 3 ne passent plus chez moi.
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Logiciel dessin maison
» Baliste faite maison
» Guide d'achat Maison Martell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: