Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35  Suivant
AuteurMessage
Ulrich
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 24 Aoû 2009 - 11:37

Ulrich, poussé sans ménagement à l'intérieur, ne répondit pas immédiatement...
Il visita du regard les lieux, puis soupira...



pffff! Mac abuse un peu de stocker le fruit de son larcin ailleurs que chez lui... On va en avoir pour des heures avec tous ces bibelots!


Ulrich commença par ouvrir les placards méthodiquement, et les vider de leur contenu.
Ne trouvant pas le fameux tonneau, il les renversa pour vérifier que rien ne se cachait dans un double fond éventuel, ou dans un trou pratiqué dans le mur, derrière l'emplacement des meubles...


Rien!
Vous faites la chambre, tavernière?


Ulrich s'assit sur le dos d'une armoire renversée, en attendant que la Belle ait fini de fouiller la chambre... décidément, le maire de Sancerre était plein de ressources, et si c'était lui qui avait volé le tonneau d'iceberg, il l'avait bien caché...

Soudain, Il sentit bouger quelque chose à l'intérieur de ses braies, contre son mollet...
Il y porta la main, et tomba sur un palapala, tout petit, certes, mais qui semblait très énergique...
Ulrich, ne sachant qu'en faire, le jeta au travers de la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
palapala
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 24 Aoû 2009 - 12:11

PAS LA PAS LA......... La bestiole alla se jeter contre le plafond de la pièce...

PAS LA ........PAS LA, PAS LA ..........! Elle recommença, contre le même endroit... PAS LA ! Encore, et encore, jusqu'à ce qu'un trou apparaisse...

PAS LA........PAS LA .......... PAS LA ! Une trentaine de palapalapala en surgirent... PAS LA PAS LA ............Ils commencèrent à rebondir un peu partout, reversant des bibelots épargnés par Ulrich... PAS LA ............ PAS LA
Ils entrèrent ensuite dans les autres pièces, et leur firent subir le même sort... PAS LA ........... PAS LA ...... PAS LA ! Le travail de ménage de Mac était anéanti...

PAS LA PAS LA ....... PAS LA ........ Les drôles de bêtes jetèrent ensuite les deux intrus dehors, à grand renforts de rebonds... PAS LA ..........PAS LA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mar 25 Aoû 2009 - 9:52

Au petit matin, une silhouette familière entra dans Sancerre, à cheval sur son fidèle petit hongre noir, Tarkan. Ysabeau était enfin de retour, avec une journée de retard, car les moines, allez savoir pourquoi, n'avaient pas voulu la libérer la veille... Une soit-disant fête à laquelle il fallait qu'elle assiste, le nettoyage à fond de sa cellule, hé oui, les nonnes avaient de ces exigences...
Elle avait râlé, pesté, mais rien à faire...
Enfin, de retour ! Enfin, retrouver les amis... Qui avait été élu maire ? Mac ? elle l'espérait...
Elle prit la clé sous le pot de fleurs habituel, ouvrit la porte, recula...

Mais qu'était ce désordre absolu ??? Pas de poussière, quelqu'un de ses amis avait certainement dû passer faire le ménage (qui devrait-elle remercier ?), mais quel désordre ! et même ... norf de norf, un trou au plafond !!!

Elle se souvint... Un très ancien souvenir... des hôtes mystérieux, des hôtes malicieux, des hôtes destructeurs... et si c'était ... les Palapala ???

Elle posa son baluchon, se dit qu'elle appellerait ses amis en renfort, fit un brin de toilette, installa confortablement Tarkan dans l'écurie, ouvrit son pigeonnier... ah, deux lettres du maire, et le maire était... Mac !!! elle sauta de joie à cette bonne nouvelle.
Un autre avis, moins drôle... deux plis en lettre rouges...

Vous avez des impôts à payer...

Elle paya donc, soupirant, majorations incluses... Puis alla au marché acquérir des agnelets nouveaux-nés... Il fallait bien regarnir la bergerie désertée ! Puis elle s'en fut dans les ruelles, espérant glaner quelques nouvelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 27 Aoû 2009 - 21:11

Bon... les nouvelles prises, les agneaux achetés, nourris et abreuvés, il fallait bien rentrer dans la maison... et commencer à tout ranger... Norf de norf.
Ysabeau ouvrit grand porte et fenêtres, des fois qu'un ami passerait par là pour l'aider...
Elle se couvrit d'un tablier, et commença à ramasser tout ce qui traînait.

Vaisselle, pots de grès, linge de table et de maison... Grrr ils avaient fait fort, les visiteurs.
Dans sa chambre, elle refit le lit, rangea l'armoire et la maie.
Dans son atelier, elle remit en ordre pelotes de laine et peaux, tissus, vestures, redressa son rouet et rangea aiguilles, ciseaux, fils... pffff


Elle s'assit, un peu fatiguée, et se servit un grand verre d'eau fraîche, car elle n'aimait pas boire seule de l'alcool, hé vi c'était comme ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macgyver
Adjoint au Maire
Adjoint au Maire
avatar

Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 27 Aoû 2009 - 21:39

Macgyver59 avait promis à Ysa de passer l'aider à remettre sa maison en ordre et notamment à colmater le trou que ces vilaines bestioles hideuses avaient fait.
En arrivant il trouva la porte de l'échoppe ouverte, il frappa 3 fois et entra sans attendre.Il vit Ysa dans son fauteuil avec un verre d'eau à la main.

"Me voici, me voilà !!".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 28 Aoû 2009 - 8:23

Ysabeau se leva, son visage s'éclaira.

Ah mon roy, quel plaisir... merci d'être venu. Je me reposais un peu après avoir tenté de remettre un peu d'ordre ici.
Regarde ce trou au plafond... tu pourrais réparer ça ? ça fait vilaine figure.
Mais en attendant, allez je t'offre un verre de poire, pour fêter mon retour et nos retrouvailles !

Elle se dirigea vers la resserre où étaient entreposées les précieuses bouteilles, heureusement cet endroit était bien caché, et les bestioles n'y avaient point mis leur nez fureteur.
Elle revint avec une bouteille et deux godets qu'elle remplit.

Santé, mon roy ! à Sancerre, aux revenants, à nous !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macgyver
Adjoint au Maire
Adjoint au Maire
avatar

Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 28 Aoû 2009 - 15:09

Macgyver saisit le godet que lui offrit Ysabeau:

"Ahh tu sais comment me motiver !! Mais bon je vais y aller doucement, faut que je passe au bureau à la mairie et sa ferait mauvaise impression d'y aller bourrer."

Macgyver trinqua avec Ysa: "Aux revenants, à nous !!" puis s'installa dans un fauteuil. Alors qu'il buvait doucement sa poire il regarda le trou dans le plafond:

"Mais, me faut une échelle d'abord pour y accéder !!! Un jour j'en ai trouvé une juste en dessous de mon lit !! J'peux te laisser quelques minutes pour aller la chercher Ysa?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 28 Aoû 2009 - 18:52

Ysabeau éclata de rire, son roy n'avait pas changé...

Ne t'inquiète pas, mon roy, des échelles j'en ai reçu aussi, et plus d'une, j'en ai une grande, une petite... tu peux même les accrocher une à l'autre ça fera une très grande... mais la grande suffira, je pense.

Elle s'en fut dans une petite cabane jouxtant la bergerie, et revint difficilement avec une grande échelle. Elle la plaça le long du mur.

Je pense que ça devrait aller, fais quand même attention, je ne voudrais pas que le maire tombe...
Mais.... rhoooo... mes moutons ! ils ont faim... une minute, Mac...

Elle venait de se souvenir qu'elle n'avait pas donné à manger à ses agneaux... Elle courut comme une folle à la bergerie.
Spectacle fort triste, trois mourants... Norf de norf, avait-elle oublié aussi la veille ? Elle ne comprenait pas. Etourdie... le retour de retraite était fatal, on oubliait les réflexes.
Elle caressa ses bêtes, leur donna double ration de fourrage, et repartit en croisant les doigts, espérant que la nuit ne serait pas fatale aux mourants... Pauvres petits... elle s'en voulait affreusement.
Elle rentra, la mine soucieuse.

Navrée de t'avoir laissé mon roy... Tu penses que ça ira comme échelle ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macgyver
Adjoint au Maire
Adjoint au Maire
avatar

Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 28 Aoû 2009 - 20:13

"Et bien on va voir ça de suite Ysabeau."

Macgyver prit l'échelle prêtait par Ysabeau et alla la disposa contre les bords du trou présent dans le plafond. Apparemment l'échelle était à bonne hauteur et stable.

"Sa devrait aller Ysa, met toi en dessous pour me rattraper au cas ou ... j'aurai pas dû manger autant viande .... Tu une marmite, un truc dans ce genre pour préparer le torchis? Moi faut que j'aille chercher de la paille, de la terre et du sable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 28 Aoû 2009 - 22:36

Une marmite ? oui j'ai ce qu'il te faut...

Elle s'en fut à la cuisine, et revint avec une grosse marmite en fonte qui pesait son poids de maïs.
Un peu essoufflée, elle la posa par terre.
Puis elle se plaça en bas de l'échelle, attentive.

Je pense que ça devrait aller... merci en tous cas de m'aider mon roy.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macgyver
Adjoint au Maire
Adjoint au Maire
avatar

Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Sam 29 Aoû 2009 - 12:19

"Ce sera parfait ysa, on va pas refaire tout le toit non plus ^^. Allez j'vais chercher ce qu'il nous faut, doit y avoir ce qu'il faut dans tes champs. Je te suis ysa."

Macgyver prit la grosse marmite de fonte et attendit qu'ysa la conduise jusqu'au champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Dim 30 Aoû 2009 - 10:15

Ysabeau sortit et conduisit Mac vers un champ de blé fraîchement récolté.

Bon c'est pas mon champ, tu sais que je n'ai qu'une bergerie et un potager... mais je pense que le cultivateur ne s'offusquera pas que l'on prenne un peu de paille qui traîne par terre après la récolte. Allez, on remplit la marmite !

Tous deux se mirent en devoir de remplir la marmite de paille, sous le soleil de cette fin d'été.

Et faut un peu de terre aussi tu avais dit ? on mélange à la paille dans la marmite, ou bien faut un autre récipient ? Là tu pourras prendre un peu de terre dans mon potager, on retourne à la maison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fernand
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Dim 30 Aoû 2009 - 10:32

Fernand rentrait de taverne et avait légèrement abusé de l'alcool. Ses yeux étaient encore pétillant quand il pensait aux jolies donzelles qu'il avait rencontrées. Il leva les yeux vers le ciel et haussa les épaules en soupirant .

Norf d'norf, Josette va core m'faire une scène!

Puis il ne put s'empêcher de pouffer comme un pauvre idiot en pensant qu'elle avait bien raison.

Comme à son habitude, Fernand coupa à travers son champs pour arriver le plus vite possible à sa petite bicoque délabrée et miteuse.
C'est alors qu'il vit deux personnes sur son champs et que ses yeux s'ouvrirent grand.
Furieux, il prit une fourche qui traînait par là et se mit à courir, du moins il essaya, d'une démarche chancelante.


Et vous là, qu'vous foutez dans m'champs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 31 Aoû 2009 - 9:02

Ysabeau leva la tête... Norf de norf, le cultivateur du champ n'avait pas l'air commode, avec sa fourche à la main. Sa démarche titubante montrait qu'il avait dû passer un bon moment en taverne à ne pas boire que de l'eau...Elle lui fit un grand sourire, pour l'amadouer.

Bonjour mon ami, je suis Ysabeau, et voici Mac, mon roy et le maire de Sancerre. Nous nous sommes permis de venir ramasser quelques brins de paille dans votre champ, car j'ai un trou dans mon plafond à réparer. Excusez-nous de ne point vous avoir demandé la permission, nous ne pensions point mal faire en ramassant ce qui était tombé par terre...
Pour me faire pardonner, puis-je vous inviter à prendre un verre de poire chez moi ? Justement nous allions nous en retourner...

Elle continuait à sourire, attendant la réaction du bonhomme qui vacillait un peu sur ses jambes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macgyver
Adjoint au Maire
Adjoint au Maire
avatar

Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mer 2 Sep 2009 - 16:35

Macgyver59 se tourna vers Ysabeau:

"Laissons donc ce pécore dans son champ, si il daigne nous répondre allons reboucher ce trou au plus vite, nous serons tranquille ensuite pour boire un peu de poire Very Happy."

Macgyver retourna dans la boutique d'ysa avec de la paille et de la terre pour faire le torchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mer 2 Sep 2009 - 20:55

Oui mon roy, d'ailleurs regardez, il a l'air quasi ivre mort... il tient plus sur ses jambes le bonhomme...

En effet, le paysan titubait, lâcha sa fourche et s'étala, les quatre fers en l'air. Les deux amis reprirent donc le chemin du 17 place de la Halle, ayant tout ce qu'il fallait pour faire un bon torchis et réparer enfin ce trou.
Arrivés, Ysabeau servit un verre de poire à Mac pour lui donner du courage.

A ta santé mon roy ? bon, maintenant on fait comment ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fernand
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 3 Sep 2009 - 0:46

Il n'entendit pas ce que la dame lui répondit, il voyait de plus en plus flou et vacillait sur ses jambes.

*Houla, j'core trop bu!*

Une seconde après il se retrouvait étalé au milieu de son champs, sa fourche retombée à côté de lui.

Il fut réveillé quand il sentit un liquide couler lentement le long de son visage. Il ouvrit grand les yeux pour découvrir, le chien de son voisin, la patte généreusement levée.
Il se releva en hurlant toutes les grossièretés qu'il connaissait.


Je vais te cuire à la broche, saleté de cabot!

Mais déjà le chien s'était enfui, la queue entre les jambes, ne demandant pas son reste.

Fernand pestait, les deux malotrus qui lui volaient de la paille s'en étaient allé. Mais il avait reconnu l'homme, le maire de Sancerre, Macgyver.

* J'l'avais dit moi à Lisette qu'on se faisait tous entubé en votant pour c'tit là! Votez pour moi qu'il disait et après il vole les pauvres tit paysans comme mi!

Pi l'autre dame, c'est la tisserande, c'est Ysabeau, une des doyennes de Sancerre! Parait que sa maison a été attaquée par des drôles de biètes!*

Fort mécontent, Fernand prit le chemin de la Halle, tambours battons pour annoncer à ses amis fermiers ce qu'il venait de lui arriver.
Et pourtant, arrivé sur la halle, il aperçut la porte de la maison d'Ysabeau qui se refermait.

*Elle va voir de quel bois je me chauffe!*

En effet, le fermier n'en avait que faire de sa paille au début. Mais maintenant qu'il voyait que ça intéressait certaines personnes pourquoi pas en faire commerce?

Il se voyait déjà la bourse bien pleine quand il se mit à hurler.




M'sieur le maire, j'ai *hips* à vous parler.

Il avait beau hipser, ses pensées étaient bien claires! Il était temps de faire du profit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 4 Sep 2009 - 9:15

On tambourinait à la porte...

M'sieur le maire, j'ai *hips* à vous parler.

Ysabeau, quittant un instant Mac qui s'affairait à préparer le torchis, grommelant, ouvrit. Le paysan était là, toujours aussi aviné.

Hé bien mon ami, que voulez-vous ? Pas la peine de hurler ni de fracasser ma porte, j'ai déjà à faire avec ce trou dans le plafond voyons... Et le maire (qui ne l'est bientôt plus hélas...) a autre chose à faire...
Bon, on vous a pris un peu de paille, ce n'est pas la mer à boire... Cette paille qu'en auriez-vous fait ? Elle traînait par terre dans votre champ...
Vous voulez quelque chose en échange, un verre de poire ? un godet d'iceberg ? Car je vois que vous appréciez les boissons fortes...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ondeline.
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 24 Sep 2009 - 11:57

Lili s'était installée au coin du feu de camp après avoir pris des nouvelles de sa Jeje. Elle se décidait d'écrire à Ysa. Même si l'abandon qu'elle avait ressentit la tiraillait, elle tenait toujours à elle, savait juste sur qui elle pouvait compter et sur qui elle ne pouvait pas.
C'est dans les moments dures que l'on reconnait ses amis, c'est que le vieux monsieur qu'elle appellait Papy lui avait toujours appris. Ce vieux monsieur qui vivait à côté du couvent où elle avait été recceuillit bébé.
Sa mémoire vagabondait sur leur vie des derniers mois et secouant la tête elle repris le cours présent de ses gestes, écrire à Ysa.

Citation :
Cher Ysa,

Nous sommes en bonne route vers Murten, notre voyage se passe pour le mieux, nous n'avons pris aucun retard pour le moment. Même si Jeje n'est pas au mieux de sa forme, nous avançons aussi sur sa demande.
Nous reviendrons surement rapidement, mais quand exactement je ne puis donner une date pour le moment. A murten vit un nombre d'amis qui nous sont chers, nous devons aussi les voir.

Quand nous sommes partis de Ch, plusieurs personnes sont venus me voir, des personnes de tout horizon, ils ne voulaient pas que l'on parte. Maintenant tu nous connais quand nous avons pris une décision, nous ne revenons que très rarement dessus.

Je suis toujours restée discrète sur ce que j'avais fait ou non en CH, mais il y a une chose que je vais t'écrire.

Tu n'es pas sans ignorer, qu'un certains Mythis et Stforza avaient lamentablement pillé les caisses de la Confédération, peu de temps après environ deux mois je me suis retrouvée Cam. Avec une femme formidable Notwen, nous avons réussi à remonté les 12 mines et à la fin des deux mois nous réussissions à faire des bénéfices. Au bout de deux mois je suis passée Bailli et cette femme Cam, ce fut un duo formidable, entre gérer les 11 mairies francophones et alémaniques et elle les 12 mines, nous avons réussi un exploit, Etre toutes les semaines en positif. Et tout cela je l'ai fait en étant toujours une conseillère Cantonale de Murten et même de Sion. Un Canton c'est l'équivalent d'un duché avec toutes les lois que cela inclues, toutes les divergences d'opinions et les désaccords. Vince et moi n'avons jamais baissé les bras, si nous sommes partie de Ch c'est car tout le monde ne voulait que voir son nombril. Vince quand à lui était Avoyer (Maire) de Sion, il a effectué un énorme travail, il était sur tout les textes de lois, sur tous les fronts, présent pour tous tout le temps.
Tu vois je ne me vente jamais nous avons essayé d'apporter ce que nous pouvions à Sancerre sans empiéter sur le travail des autres, mais les coups durs vécus en Berry ont réveillé une grande colère en moi, que je ne veux plus avoir. Quand je vois le Maire en place qui ne sait que lancer attaques sur attaques même après des excuses de Vince ou un radoucissement évident de ma part, je ne peux que déplorer ces faits. Quand je l'entend parler qu'il n'a pas le temps ça me fait plus que rire intérieurement. C'est lui le Maire c'est aussi à lui de savoir faire avec tous, mais ça il se sait et ne saura jamais par contre relancer un agressivité qui n'était plus, il est très doué.
Ce que nous avons vécu en Berry fut une ignominie. Je n'en reviens pas encore de la bêtise de tant de gens.

Maintenant nous reviendrons à Sancerre, nous sommes toujours berrichons que cela plaise ou non, nous nous devons de revenir pour Jehane, Sidney, Darylou et fany que nous ne laisserons pas.
Dans quelques semaines ou jours nous nous reverrons.

Je pense toujours à toi, que vos vies vous soient bénéfiques comme vous le désirez.
Lili
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 25 Sep 2009 - 9:17

Un pigeon, épuisé par la longue route, toqua à la fenêtre. Ysabeau ouvrit, ayant pris soin d'enfermer Baastet dans l'échoppe, la petite chatte étant fort friande d'oiseaux...
L'oiseau entra et se posa sur la table. Ysabeau détacha le message qu'il portait, le nourrit et l'abreuva.
Elle déroula le parchemin, sourit en reconnaissant l'écriture. Ondeline... Elle était heureuse que la jeune femme lui donne de ses nouvelles. Jehane lui avait écrit, mais elle craignait d'avoir perdu l'amitié d'Ondeline, comme elle avait perdu celle de Vince...
Elle lut. Attentivement. La jeune épouse de Vince parlait de leur passé en Helvétie, de ce qu'ils avaient fait pour la Confédération. Elle parlait de ses blessures, de leur décision...
Elle reviendrait, oui, sans nul doute... Mais ils repartiraient. Elle connaissait bien ceux qu'elle voulait toujours considérer comme ses amis. Elle savaient qu'ils ne revenaient pas sur une décision.
Un instant, elle resta songeuse.
Quel gâchis, pour Sancerre.
Quelles maladresses, quelles incompréhensions.
Elle pensait à ces nouveaux venus, Bashir, Hamamelis, qui probablement, eux aussi, ne resteraient pas dans le village. Trop amoureux de la liberté de voyager.
Voyager... parfois, elle y pensait. Mais elle aimait son village, elle y avait des obligations.
Liberté ? un jour, peut-être...

Elle prit la plume pour répondre à son amie.

Citation :
Ma chère, très chère Ondeline,

C'est avec joie que j'ai reçu ta lettre. Savoir que tu penses toujours à moi comme à une amie m'a réchauffé le coeur. Merci de ne pas avoir oublié les bons moments que nous avons passé ensemble.
Je ne savais point à quel point vous avez été impliqués en Helvétie, et j'admire votre travail à tous les deux.
Je sais par contre, à quel point vous avez aimé Sancerre, à quel point vous avez été présents, soucieux de donner vie et gaité à notre village. De cela je vous serai toujours reconnaissante.
Tu sais Ondeline, j'ai le sentiment d'un affreux gâchis. Perdre des gens tels que vous, oh vous n'êtes pas parfaits, vous avez aussi des défauts, comme nous tous... mais vos qualités l'emportent, et de loin, sur ce que l'on peut vous reprocher, de très très loin...
Moi aussi j'ai des défauts... Cette impossibilité de prendre parti, cette volonté de toujours vouloir recoller les morceaux, les pots cassés... C'est peut-être un défaut. Trop naïve, Vince me l'a dit, trop conciliante... Mais c'est ainsi.
Quand vous reviendrez, sachez que je vous accueillerai avec joie, que je vous considérerai toujours comme sancerrois, quoi qu'il arrive, que je sais à quel point vous avez donné sans relâche pour notre village.
Dans une semaine, nous allons rendre un dernier hommage à notre cher Jelubir. Nous essaierons de faire de cette cérémonie, certes triste, un moment de fête et de joie. Il n'aurait pas aimé que l'on pleure, nous tenterons de ne pas le faire.
Vous ne connaissiez pas très bien Jelu, cependant je puis vous dire, à Vince, à Jehane et à toi, que vous nous manquerez, que votre présence nous aurait réconfortés.
Une bonne nouvelle, enfin je ne sais si pour toi elle sera bonne... Astaroth se présente à nouveau à la mairie. Au moins, s'il est élu, aurons-nous un maire un peu plus présent.
Bizarrement, depuis que j'ai fait quelques remarques sur l'inexistence de Chevron, il vient un peu en taverne... Enfin, je n'en dis pas plus.
Bon voyage, prenez soin de vous sur les chemins...
Je t'embrasse, ma chère Ondeline.
Ysabeau

PS J'ai transmis à Jehane une autorisation de la duchesse Ingebruge, vous pouvez voyager tranquilles en Bourgogne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehane
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 28 Sep 2009 - 10:41

Adam, le faucon de Jehane, avait en ce jour une double mission: apporter une missive à Asta et une autre à Ysabeau. Elle avait prié pour que le volatile commençât par l'homme qui, lui, était en possession d'un gant de cuir, espérant qu'il comprendrait et porterait en main propre le parchemin destiné à Ysa...

Citation :
Bien le bonjour Ysabeau.

Non, je ne t'oublie pas. Comment le pourrais-je après la façon dont tu t'es démenée pour nous?
Nous voilà rendus en Helvétie, tous, sains et saufs. Pas d'embûches, pas de mauvaises surprises, à croire que ce fut un voyage d'agrément! Merci Aristote qui nous a accompagnés tout au long de ce dangereux périple.
J'avoue que même mon état de santé s'est amélioré à grande vitesse.
Demain, nous serons à Murten où déjà les amis ont mis les tonneaux au frais.
Ce sera une grande joie de retrouver les siens et de rencontrer à nouveau la mère Boulasse!

Je voulais que tu saches que les voyages sont merveilleux, non pas que l'herbe soit plus verte ailleurs, ça, je l'ai toujours dit, mais ils permettent de savourer une liberté oubliée, ils t'obligent à poser un autre regard sur les gens, leurs lois, leurs coutumes ainsi que sur les paysages fabuleux qui s'offrent au plaisir de tes yeux. De plus, quelle émotion de retrouver les siens après une longue séparation!
Tu vois Ysa, les voyages font aussi le tri dans tes amitiés: tu vois qui essaie de prendre ta place en te souriant néanmoins, tu sens celui qui est réellement content de te revoir car c'est celui-là (ou celle-là) même qui a suivi ton périple sans jamais te laisser tomber...

Les voyages sont une excellente leçon de vie!

Pendant plus d'un an, je suis restée à Murten avec en moi, à la fois le rêve de l'évasion et la peur de l'inconnu. Je me rends compte aujourd'hui que cette crainte m'a clouée dans un quotidien bien trop pesant. Bien entendu, nous avons tous de grandes responsabilités par rapport à notre ville mais au final, qui te remerciera? Qui te dira que ce que tu as fait est bien? Qui se souviendra de toi et de tes actions?

Tu sais mieux que moi qu'une certaine position au sein de la ville, quelle que position que ce soit d'ailleurs, il y aura toujours jalousie, envie, convoitise et par là même une bonne âme pour te casser en se faisant des alliés, via les mensonges et la calomnie!

Je suis une nature souriante et positive. Je ne démissionne jamais, j'ai juste appris à repérer où sont mes priorités. J'ai aussi appris à prendre du recul et à ne plus laisser quiconque piétiner mon espace vital et ce, au prix de ma réputation dont j'ai de moins en moins à m'occuper. Chacun pense ce qu'il veut et tant pis s'il n'est pas sur le même chemin que le mien. Voilà, je tolère tout un chacun, sans jugement pour autant qu'on ne touche pas à mon intégrité. Là, je montre les dents, je me mets en colère mais je ne blesse pas.

Pourquoi je te dis tout ça? Sans doute parce que les voyages m'ont appris ce recul. Oui, avant j'étais une tourmentée, aujourd'hui je me sens bien avec moi et c'est tout ce qui compte, non?

On ne peut pas changer le monde Ysa et en aucun cas on n'est responsable de ceux qui veulent que ce monde ne tourne pas rond! La seule responsabilité qui nous incombe est de rester fidèle à ce qu'on croit.

Et moi, vois-tu, je crois que tu es un être profondément bon.

Je t'aime beaucoup.

Jehane.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mar 29 Sep 2009 - 9:40

Bourges, à l'auberge

Ysabeau était arrivée sans encombre dans la capitale du Berry. Les ruelles étaient grouillantes de monde, des hommes et des femmes en armes patrouillaient, l'air soucieux. Menaces sur Bourges. Bruits de guerre, d'armées aux frontières.
La jeune femme s'arrêta dans une auberge, accompagnée de Macgyver et de Cedric. Elle prit une chambre, paya l'aubergiste qui lui remit une missive aux armes ducales.
Les instructions, l'organisation de la défense. Elle devait rejoindre une lance de son choix.
Son visage s'éclaira. Un des meneurs était Asterie, qu'elle appréciait beaucoup. Elle choisit de rallier sa lance, prévint Mac.
A la fenêtre, un pigeon frappa du bec.
Elle ouvrit. L'oiseau venait de Sancerre, elle reconnut un des pigeons d'Asta. Elle détacha le parchemin qu'il portait à sa patte. Une lettre... mais qui n'était pas de son ami forgeron.
Elle sourit en reconnaissant l'écriture. Jehane... Jehane qui pensait encore à elle, dans les montagnes lointaines de l'Helvétie.
Elle nourrit et abreuva l'oiseau, et décacheta la missive.

Puis elle prit la plume pour répondre à son amie.

Citation :
Ma chère Jehane,

Asta m'a envoyé ta missive à Bourges, où je me trouve actuellement. Oui, j'ai hélas dû quitter Sancerre, appelée pour défendre la capitale, loi sur le ban, je suis hélas noble et je n'ai pas eu le choix.
Ta lettre m'a fait grand plaisir. Plaisir de savoir que tu es rétablie, et que tu vas retrouver tes amis à Murten. Plaisir de penser que tu ne m'as pas oubliée et que tu me gardes ton amitié. Merci, Jehane !
Tu me parles des richesses des voyages. Oui, tu as sans doute raison. Voyager permet de découvrir d'autres horizons, de se faire de nouveaux amis, de prendre de la distance, surtout. Oui, cela, je le sais... Même si je voyage peu, trop peu sans doute.
Il est exact que mes responsabilités m'enchaînent un peu à Sancerre. Et puis, j'aime mon village, malgré toutes les vicissitudes, j'aime mes amis... Tous mes amis.
Un jour, je le sais, je ne sais quand mais un jour, sans doute, je prendrai la route.
Aujourd'hui hélas, je ne dois plus penser à moi. La guerre approche. Ce matin, le duc a annoncé qu'une armée auvergnate aurait franchi la frontière, et serait à une nuit de marche de Bourges.
Je n'ai pas peur pour moi, Jehane, mais j'ai peur pour les berrichons. Je me souviens trop des morts de la guerre d'il y a deux ans. Je me souviens des champs dévastés, des mines détruites, des villages envahis... La guerre est sinistre, vorace, et la Camarde va frapper. Je hais la guerre, Jehane, je la hais.
J'ai rejoint une lance pour la défense de Bourges. J'attends les instructions. Macgyver, mon roy préféré, est avec moi, ainsi qu'Estebandor.
Asta est resté à Sancerre puisqu'il est candidat à la mairie. Dans 5 ou 6 jours les élections, et si ça se trouve je serai absente pour voter. Quand je suis partie, il était le seul candidat. Donc peu de risque qu'il perde, mais on ne sait jamais hein !
Plus personnellement, Cedric me fait toujours une cour effrénée, mais... mais plusieurs personnes m'ont dit qu'il était un peu volage. J'hésite donc, et je te le dis à toi, parce que tu es une amie, mais je ne sens pas mon coeur battre quand je le vois. J'hésite... Suis-je encore capable d'aimer ? Je ne sais, tout ce que je sais c'est que je ne veux plus souffrir.
Voilà. Je suis heureuse que tu ailles bien, passe le bonjour à Vince et à Ondeline, dis-leur que je ne les oublie pas et que je me souviendrai toujours des bons moments que nous avons passé ensemble. Et le vieux Gepa ? joue-t-il toujours aussi bien du violon ?
Bonne journée Jehane, prends soin de toi
Je t'embrasse
Ysabeau

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehane
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mer 30 Sep 2009 - 14:26

Jehane avait bien essayé de comprendre ce qui se passait à Murten, mais, quelque chose lui échappait. C'était un village paisible, certes, mais pas aussi mortellement ennuyeux qu'il lui apparaissait depuis son arrivée. Elle pousserait ses investigations plus loin... En attendant, elle s'accorda une pause en taverne déserte pour répondre à son amie Ysa.


Citation :
Bonjour Ysa.

Ce que tu m'apprends m'attriste. Je n'aime pas te savoir partie aux combats et je prie Aristote pour qu'il te protège.
Je comprends ta haine devant la guerre et je tourne le dos à ceux qui la désirent car ceux-la, bien souvent l'apprécient mais ne la font pas!
Existe-t-il des mots susceptibles de t'apporter réconfort en pareilles circonstances?
Je ne sais que te dire si ce n'est de prendre soin de toi... bon Dieu oui, prends soin de toi, sois prudente, je t'en prie.

J'hésite à te parler de Murten où les choses ne vont pas comme je l'espérais. En effet je viens d'apprendre le décès de notre avoyère, frappée d'une grave maladie dont personne n'ose prononcer le nom. Notre curé vient lui aussi de sortir d'un profond coma qui l'avait laissée pour morte... la même maladie?
Ce matin, en regardant Arthur, je lui ai trouvé les yeux brillants, la mine pâlotte et triste.
Il m'a assuré que tout allait bien mais je ne peux m'empêcher de le surveiller du coin de l'œil.
J'ai peur, Ysa, peur de cette rumeur qui parle de peste...

En chemin, nous avons vu un attroupement autour de deux soldats. C'est seulement maintenant que je fais le rapprochement: ces deux hommes étaient secourus par des paysans et étaient atteints de fièvres, de vomissements... Nous nous sommes approchés, Arthur et moi pour leur donner à boire. Et s'ils avaient cette maladie? ... Mon Dieu, je n'ose y penser...

Voilà qui compromettrait mon retour à Sancerre.

J'espère que mon faucon Adam retrouvera ta trace pour te transmettre cette missive.

Je pense à toi, Ysa et je t'envoie tout le courage dont tu as besoin.


Jehane.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 2 Oct 2009 - 8:43

Bourges, à l'auberge

A Bourges, Ysabeau avait passé la nuit sur les remparts, suivant l'armée de George, suivant Asterie qui conduisait la lance dont elle faisait partie, avec Mac, son roy, et Estebandor.
La nuit avait été calme, la troupe n'avait rencontré que des défenseurs. Le calme avant la tempête ? On parlait de partir, de se rendre sur les chemins.
Elle était un peu inquiète, car elle n'avait plus sur elle qu'un seul épi de maïs. Pourrait-elle manger à sa faim ?
A l'aube, elle revint à l'auberge, prendre un repos bien mérité.
Au-dessus de l'auberge, un faucon majestueux voletait. A sa fenêtre, un pigeon attendait.
Elle monta dans sa chambre, ouvrit la fenêtre, laissant entrer le pigeon. Le faucon, lui aussi, se posa sur la fenêtre... Il portait un message. Norf de norf, elle ne savait trop comment attraper l'oiseau majestueux, mais aux serres acérées. Son ami Asta lui avait parlé de gant, de capuchon... Elle n'avait ni l'un, ni l'autre. Et elle avait souvenance que Jehane envoyait souvent un faucon pour porter ses messages.
Doucement, elle approcha du faucon, immobile sur la fenêtre. Doucement, elle lui couvrit la tête d'un morceau d'étoffe (ça ferait peut-être l'affaire), et détacha tout aussi doucement le message.
Puis elle s'occupa du pigeon.
Sur sa table, un morceau de viande, sans doute une attention de l'aubergiste. Elle en coupa de petits morceaux qu'elle offrit au faucon débarrassé de son capuchon improvisé, puis abreuva et nourrit le pigeon.
Enfin, elle décacheta les missives.
Une lettre d'Asterie lui donnant des informations concernant la nourriture. Parfait, elle serait ravitaillée en maïs.
Et la réponse de Jehane. Des nouvelles de la lointaine Murten. Elle pâlit... La peste ? rhooo, ses amis seraient-ils en danger ? Elle se souvenait de la peste à Sancerre, en Berry...
Vite, elle prit la plume.

Citation :
Ma très chère Jehane,

Merci de me donner régulièrement de tes nouvelles. Je suis heureuse de te lire.
Mais ta lettre m'inquiète fort, tu me parles de menaces de peste à Murten ? Je me souviens que nous avons eu une épidémie en Berry voici quelque temps, ce fut affreux, nombre d'amis en sont morts, notamment Mentaig, une grande figure du duché. Morte des suites de la peste, alors qu'on la croyait guérie...
Prenez soin de vous, évitez la contagion, regardez si vous trouvez des rats morts dans les rues...
Pour ma part, tous les soirs depuis deux jours, je suis sur les remparts de Bourges. Nous ne faisons nulle mauvaise rencontre, mais... on parle d'aller sur les chemins. Je crains un affrontement, je crains le fracas des armes, non pour moi chère Jehane, mais pour mes amis, pour le Berry.Je défendrai mon duché, fidèlement, même si je hais la guerre.
Je serai prudente, n'aie crainte, prudente, mais hélas s'il faut me battre, je me battrai.
Moi aussi, je prie Aristote pour qu'il éclaire les chefs de guerre et leur fasse retrouver le chemin de la paix.
Je pense à toi, je pense à Vince et Ondeline. Merci encore de ne point m'oublier.
Je t'embrasse fort
Ysabeau

Elle cacheta la lettre, l'entoura d'un ruban rouge, laissa le faucon manger de bon appétit les petits morceaux de viande.
Puis, doucement, elle attacha la missive à sa patte, et le laissa s'envoler vers l'Helvétie.
Puis elle répondit à Asterie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacalister
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 616
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 16 Oct 2009 - 19:21

Citation :
Bonjour Ysabeau...

J'espère que tu vas bien, je ne sais où tu es mais mon pigeon devrait te trouver...

fais attention à toi et à Mac. j'espère qu'il est avec toi.
ton message m'a fait plaisir, mais je désespère tout de même...

j'ai appris que les premiers combats avaient eu lieu.. Je suis désolé pour Clelala et Armadeus...mon dieu, déjà des ravages , des victimes... je ne sais quand cela va frapper pour nous, ni ce que l'on va et doit faire...

Mille bises, à très bientôt.

Pacalister

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   

Revenir en haut Aller en bas
 
17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halle de Macon: Respirez! L' Hydre est là
» Pas de place ! faites place à Lunacade ^^
» 2009-10: Match 3em place de la ligue : Amazon VS Skaven
» [RESOLUE] Agrandir la place du thermomètre
» Habbor, toujours sur place !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: