Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35  Suivant
AuteurMessage
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Sam 17 Oct 2009 - 8:52

Bourges, à l'hotellerie

Un pigeon, un petit pigeon transi toqua à la fenêtre de sa chambre. Depuis combien de temps était-elle là, à attendre, à surveiller du haut des remparts, chaque nuit qu'Aristote faisait ?
Elle ouvrit la fenêtre, laissa l'oiseau entrer, détacha le message, reconnaissant l'écriture de son ami Paca.
Il lui avait répondu... Elle savait qu'il était dans la peine, elle savait combien ce qui se passait à Sancerre et dans le duché l'éprouvait.
Elle aussi avait appris les combats, sous les murs de Chateauroux...Clelala, Arma... Elle soupira.
Elle prit une plume et répondit.

Citation :
Mon cher Paca,

Je suis tout aussi triste que toi de ces événements sinistres, de ces affrontements stériles. Tout aussi triste. Mais gardons allumée la discrète flamme, la fragile flamme de l'espoir.
Je prends soin de moi, Mac aussi va bien, quoique je ne l'aie point vu ces derniers jours...
Je suivrai, encore aujourd'hui, si l'on me demande de le faire. Jusqu'au bout.
Prends soin de toi, Paca, et crois à mon amitié
Je t'embrasse
Ysabeau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehane
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Sam 17 Oct 2009 - 10:10

Sancerre: taverne de la mairie.


De Cosne, elle avait fait route seule, ses amis Lili, Vince et Gépa, l'ayant précédée de quelques jours. Elle était passée par la halle et la gargote, juste pour avoir un aperçu des derniers événements avant de faire une halte en taverne sancerroise pour enfin demander des nouvelles à une dame qu'elle appréciait...

Citation :

Ysabeau, mon amie.

Enfin je peux t'écrire.
J'ai eu l'occasion de remarquer, qu'encore une fois, les discussions allaient bon train en place publique.
N'est-il pas malheureux de les voir se tirailler, se tirer dans les pieds tant qu'ils peuvent, chacun ramenant sa couverture à lui, chacun essayant de convaincre l'autre de ce qui est bon pour tous?
Pendant ce temps, certains risquent leur peau au combat et d'autres font ce qu'ils peuvent pour protéger Sancerre.

Quelle est l'utilité de se justifier, de savoir qui a fait quoi et surtout quand?
Est-il nécessaire de se juger, se critiquer, revenir sur des actes passés, alors que tout ce brouhaha se résume si facilement: à l'heure actuelle, il existe deux clans: les partisans du Duc et les opposants! Dans le premier, certains commencent à se poser des questions, certes, mais ont-ils la solution? Ne sont-ils pas embarqués dans un combat qui à leurs yeux n'a plus de sens mais dont ils ne peuvent pas se retirer sous peine de....?

Un maire a réagi avec impulsion, sur le tas et dans l'urgence. On lui en veut et pourtant les choses sont ce qu'elles sont.

Un Duc perdure dans ses erreurs et pire exhibe sa soif de pouvoir.

Où est la vraie guerre?

D'un côté comme de l'autre, il n'est plus possible de se rétracter, il faut continuer!

Mais continuer comment?

J'ai entendu une dame crier: "Nous avez élu ce Duc, assumez-le."
Bien entendu, quand on s'est frotté au Duc, on en connait les conséquences et alors, on est capable de savoir qui il est devenu. Car il est vrai qu'il fut une époque où ce Duc, qui déjà assurait ses arrières, se montrait courtois, charismatique et posé mais... le voilà qui depuis quelques années vous montre ses faces cachées! Qui aurait pu imaginer?

Les choses étant à présent très claires et je crois qu'il est grand temps pour les Berrichons d'enlever leurs œillères et d'agir dans l'ici et maintenant.

Désirez-vous rester sous domination d'un seul homme sachant qui il est?

Personnellement, je n'ai rien à gagner en parlant comme ça mais je perdrais certes beaucoup si par malheur il me venait l'idée de m'exprimer publiquement.
Voilà bien une liberté qui n'existe plus dans le Berry sous peine de se voir expulser, en procès, en prison ou pire, exécuter par les soldats sous la solde du Poilu.
Est-ce normal?

J'ai très mal pour vous.

Je terminerai ma missive par les paroles d'un être que je ne connais pas mais qui doit être, à mon sens, d'une grande sagesse:

Citation :
En désaccord avec vos proches, ne traitez que la situation actuelle.
Ne revenez pas sur le passé"

Donne-moi de tes nouvelles, si tu le veux bien.

En attendant je te transmets toute mon amitié en même temps qu'une bonne dose de courage et de force.

Jehane.



Son faucon attendait, prêt à déployer ses ailes et à prendre la direction de Bourges.

Jehane, quant à elle, empoigna sa besace et prit un tout autre chemin, celui du rempart des Aristotéliciens...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 19 Oct 2009 - 9:28

Bourges, sur les remparts.

Un faucon survola les remparts de Bourges, son oeil acéré et intelligent reconnut celle à qui était destiné le message qu'il portait.
Il se posa doucement près d'Ysabeau qui reconnut le fidèle rapace de Jehane.
Doucement, prudemment, elle détacha la lettre, lut. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait reçu de nouvelles de son amie... Elle se demandait d'ailleurs si sa décision de rester dans l'armée n'avait pas contrarié celle-ci...
Elle lut, sourit, un peu rassurée à la première ligne.


Citation :
Ysabeau, mon amie...

Jehane lui parlait des discussions, des affrontements, que ce soit en gargote ou sur la Halle de Sancerre.
L'analyse de la jeune femme était juste. Les clans, le pouvoir, l'opposition, le duc... Dieu sait si elle l'approuvait.
Mais... la guerre, l'ennemi aux portes de Chateauroux... Bourges à défendre, le Berry à préserver...
Ysabeau était partagée, déchirée, mais elle savait une chose. Le Berry ne devait pas disparaître.
De retour à l'hôtel, après sa nuit de garde, elle prit la plume pour répondre à son amie, le faucon la suivant.
Elle lui donna un peu de viande et pendant qu'il se restaurait, écrivit.

Citation :
Ma très chère Jehane,

J'ai bien reçu ta missive et je t'en remercie. Ton faucon est très intelligent, il a réussi à me trouver sur les remparts, où des combats ont eu lieu cette nuit.
Hélas, j'ai tué un homme. J'en aurais presque pleuré, moi qui déteste faire couler le sang, je l'ai fait couler.
De plus, curieusement, la nuit était noire, mais il m'a semblé que nous attaquions les défenseurs de la capitale et non une armée ennemie. J'avoue que je n'ai rien compris. Nous devons suivre, suivre, sans nous poser de question, obéir aux ordres, aveuglément... mais là, cet ordre-là...
J'ai bien lu tout ce que tu m'écris, et oui, les clans dont tu parles existent bel et bien.
Et oui, chacun campe sur sa position, et ne veut pas en démordre.
Et oui, cela fait bien trop longtemps que ce duc nous gouverne...
Mais, hélas, nous sommes en guerre, Chateauroux est attaqué, encore cette nuit le sang a coulé devant les murs du village. Pourquoi toujours Chateauroux ? Déjà, il y a deux ans...
J'ai promis de défendre le duché. Le duché, pas le duc. Et je tiendrai ma promesse.
Ensuite, après la guerre... Si nous pouvions nous rassembler... Mais là, c'est un rêve, un rêve fou.
Je suis mal, moi aussi, Jehane.
Il est des jours où j'ai envie de tout laisser tomber.
J'ai appris cette nuit que Pacalister est mort au combat, ainsi qu'une jeune sancerroise que j'appréciais beaucoup, Ethell.
Nous aurons sans nul doute à déplorer d'autres pertes.
Moi-même, qui sait ? Je ne sais quel est l'avenir.
Je t'embrasse Jehane.
Ysabeau

Elle s'arrêta. Sécha l'encre, cacheta la lettre, l'attacha à la patte du faucon, et le regarda s'envoler ... vers Sancerre ou vers ailleurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 29 Oct 2009 - 9:51

un petit pigeon transi s'arrêta et se posa sur la fenêtre de la maison désertée. Derrière les murs, un miaulement discret, derrière la fenêtre, une petite tête noire le regardait d'un oeil gourmand. Baastet gardait... L'oiseau portait à sa patte un message, un message bordé de noir.

Citation :
Nous avons le regret de vous annoncer que cette nuit, Ysabeau a sans doute trouvé la mort en défendant la capitale.
Son corps a été transporté à l'infirmerie de la garnison. Nul ne sait si elle survivra à ses blessures qui sont très graves.
Priez pour elle, habitants de Sancerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehane
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Sam 31 Oct 2009 - 10:39

Jehane venait d'apprendre une terrible nouvelle.
Dans un premier temps sa réaction fut violente, au point de hurler sa rage et d'envoyer des coups de pieds dans les meubles de sa chambre.
Ce ne fut qu'après un flot de larmes que la tension subie s'apaisa et qu'elle put enfin oser se mettre à espérer.


Non, non et non, ce n'est pas possible...
Non, Aristote a entendu mes prières, j'en suis certaine!


Elle s'était agenouillée et priait, priait de toutes ses forces, de toute son âme.

L'idée de se mettre à la recherche d'un guérisseur, d'un quelconque sorcier lui effleura l'esprit et elle maudit la Sainte Inquisition...

Alors, elle comprit que demander conseil à l'avoyer de Murten était la meilleure des choses à faire. Ne tenait-il pas une officine? N'était-il pas fin connaisseur des herbes médicinales les plus rares?

Elle se mit aussitôt à la tâche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincelian
Citoyen acharné
Citoyen acharné
avatar

Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Sam 31 Oct 2009 - 11:49

Pour Vincelian, les ressentiments étaient tout autre. Ysabeau avait choisi de mourir délibérément pour un Berry mort déjà depuis longtemps, en défendant le pouvoir du duc. Il respectait sa décision et ne ressentait qu'une légère tristesse.
Sa disparation n'était qu'une suite logique. La meilleure chose qui puisse arrivée pour le monde serait que tout le monde y passe dans cette guerre; la mort entrainerait avec elle cette mer d'orgueil infini.

Le charpentier ne comprenait qu'on se batte pour une terre. La seule chose qui importait à ses yeux ce sont les liens avec les gens, à préserver et entretenir. Qu'avait-il tous à gagner à mourir pour un mètre carré de terrain? N'est-il pas plus intéressant de se réunir et rire en taverne, peu importe l'endroit? Peut-être un jour quelqu'un lui ferait comprendre l'importance du sol. Peut-être aussi qu'il ferait comprend à tous la futilité d'un mètre carré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 2 Nov 2009 - 8:52

Bourges, plusieurs jours plus tard.

Sous la tente du dispensaire, Ysabeau se reposait.Asterie l'avait soignée avec sa compétence habituelle. Son torse, recouvert d'un cataplasme de plantes cicatrisantes, avait été entouré d'un épais bandage.
Elle se sentait faible, mais bien vivante.
Hélas, il lui faudrait plus d'un mois de convalescence avant de pouvoir rejoindre son village. Plus d'un long mois. Elle compterait les jours...
Elle pensait à ses amis restés là-bas. Elle pensait à son roy qui, la veille, avait lui aussi succombé sur les remparts de Bourges. A Adjime... à Paca qui se soignait... A tous ceux qui désormais étaient bloqués dans la capitale occupée par les auvergnats.
Quel gâchis, quel monstrueux gâchis.
Et tout cela pour l'ambition démesurée d'un homme et de son entourage.
Des négociations avaient commencé. Les vainqueurs sauraient-ils faire preuve de raison ?
Elle se promit d'écrire à ses amis, pour les rassurer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mer 16 Déc 2009 - 15:35

A l'aube, une aube hivernale et glaciale, deux silhouettes franchirent les murs de Sancerre. Deux amis qui, enfin, blessures guéries, pouvaient regagner leurs pénates.
Ysabeau et Macgyver, dict son roy, avaient pressé le pas, pour se réchauffer. La nuit d'hiver pinçait les joues, les doigts, les oreilles. Mais chaque pas les rapprochait de leur village.
Ils devisaient gaiment, se rappelant les bons moments passés à Bourges, hé oui, ils s'étaient fait des amis à Bourges pendant ces presque trois mois... Ils s'étaient battus, avaient été laissés pour morts, soignés, abreuvés, nourris dans une taverne fort accueillante.
Qui aurait pu dire qu'un jour , ils regretteraient la capitale ?
Ils s'étaient promis de s'y rendre régulièrement, en visite.
A la porte du village, un garde leur demanda qui ils étaient.


Ysabeau et Macgyver, nous sommes enfin de retour...

Le garde leva sa torche plus haut, éclairant les visages des arrivants. Il les reconnut, leur sourit, et les laissa passer

bienvenue chez vous amis !

Sancerre, enfin Sancerre... Ils parcouraient les ruelles, guettant ce qui avait changé. Sur la place, ils virent l'annonce d'un concours de décorations de fête. Bien, bien.
Puis ils se séparèrent, chacun retournant chez soi


A bientôt mon roy ! dit Ysabeau
A bienbôt ma reyne !dit Macgyver

A pas pressés, Ysabeau gagna le 17 place de la Halle, sortit la clé de sabesace, ouvrit la porte. L'échoppe sentait le renfermé, la poussière... Presque trois mois...
Baastet avait dû s'en aller vers d'autres horizons, trouver gîte moins froid et pitance. Mais elle ne s'en faisait pas pour la petite chatte. Elle reviendrait bien...
Elle posa son paquetage, alla chercher fagots et bûches, et alluma le feu dans la cheminée.
La flamme jaillit, brillante, claire, chaude...
Il lui faudrait ensuite aller à la bergerie, mais pourrait-elle acheter les agnelets ? Elle avait ouï dire qu'il n'y avait plus d'animaux à vendre sur le marché du duché.
Et puis, retrouver le potager, récolter...
La vie allait reprendre.
Pour l'instant, elle s'assit devant le feu, se reposer.


Sancerre, mon village... as-tu encore besoin de moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lison
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 21 Déc 2009 - 19:21

Le pigeon se nicha contre le carreau, bien heureux que la vitre le sépare du félin. A sa patte, une lettre avec une écriture assez grossière.
Citation :

Très chère Dame,

Je me permets d'vous écrire même si j'sais pas trop trop faire ça. On a jamais eu vraiment envie de m'apprendre.
Bref, jai beaucoup entendu dire que z'aviez de beaux tissus et j'aurai b'soin d'votre aide. Ma Dame n'arrête pas de rép'ter que sa maison c'est son Enfer et je sais qu'elle ne voudrait plus y remettre les pieds dedans. Elle a dit que voyager ça lu iferait changer d'avis mais l'mien d'avis et qu'elle veut s'éloigner d'ici. Mais vu l'froid, c'est pas bon pour elle et les p'tits. j'aurai voulu savoir si z'aviez des draps, des nappes pour égayer un peu une maison. Et peut être des vêtements chauds pour les p'tiots si ma bourse le permet.

Bien a vous,

Lison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mar 22 Déc 2009 - 10:08

Un discret toc toc à la fenêtre... Un petit pigeon, un peu transi, attendait patiemment. Ysabeau, attentive à ce que Baastet ne fût pas dans la pièce, ouvrit doucement la fenêtre, donna graines et eau à l'oiseau, et détacha le message qu'il portait attaché à sa patte.

Elle eut un peu de mal à le lire... Faut dire qu'avec ce froid, difficile d'écrire lisiblement.Ah... Lison, c'était Lison... Elle sourit, pensant au 163 rue Cornue.
Justement, Lison voulait mettre un peu de chaleur dans la maison désertée, lui rendre un semblant de vie.
Ysabeau sourit. Elle alla immédiatement chercher dans l'arrière boutique étoffes
<tr></tr>


draps

nappes

qu'elle voulut colorés, gais, mettre de la chaleur, de la lumière... Pour les vêtements, elle attendrait. Fallait qu'elle demande à Lison la taille des lardons, c'est que ça changeait vite à cette âge... Les lardons... depuis quand ne les avait-elle pas vus ?

Elle empaqueta le tout, et sortit dans le froid pour livrer le 163 rue Cornue. Elle se promit aussi d'aider Lison à ranger la maison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Dim 3 Jan 2010 - 15:36

Après un réveil comme elle les aimait, bien qu'il lui fallut quelque temps pour reconnaître l'endroit où elle se trouvait, Saya avait décidé de rendre visite à son amie Ysabeau.

Elle s'habilla rapidement, remplit une bouteille avec le fond d'Iceberg qui restait dans le tonneau.

"Il faudra en refaire" pensa-t-elle.
Enfin, elle quitta le Havre et après un bref passage chez elle se rendit chez Ysa.

Elle connaissait le chemin par coeur pour l'avoir fait de nombreuses fois, tourner ici, tourner là. Elle ne se lassait pas des rues de Sancerre, elle en connaissait chaque détail, chaque irrégularité, chaque pavé qui dépasse et qui l'a déjà faite tomber. Elle s'arrêtait de-ci de la pour observer une maison qui avait été habitée et remplie de vie, une maison qui avait appartenu à un de ses amis.

L'esprit ailleurs ses pas finirent par la conduire devant la porte de l'ancienne mairesse à qui elle devait absolument parler et à qui elle avait un service à lui demander. Elle frappa à la porte et , en attendant que son amie vienne ouvrir , observa l'animation sur la halle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 4 Jan 2010 - 9:09

Ysabeau qui travaillait dans son échoppe, entendit frapper à la porte.
Elle quitta l'arrière-salle, rejoignit la salle de vie... Tiens, rajouter une bûche dans la cheminée, c'est que le froid piquait.
Baastet dormait, roulée en boule, sur un coussin, juste devant le feu. Elle sourit. Les chats avaient décidément le sens du confort.
Elle ouvrit la porte et son visage s'éclaira d'un grand sourire. Saya, son amie Saya était là.

Entre vite, Saya, tu dois être transie.

Elle s'effaça pour la laisser passer, ferma la porte, remit une ou deux bûches dans le feu, attisa, tout en disant à son amie.

Enlève donc ta cape, et assieds toi. Tu veux quelque chose à boire ? Un peu de vin chaud ? il m'en reste... et ça ravigote en ces temps de froidure.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: ai   Jeu 28 Jan 2010 - 9:01

Plusieurs semaines plus tard

Le jour n'était pas encore levé, que la lance, réduite à deux membres, passa les portes de Sancerre. Ils s'arrêtèrent, les gardes, à la lueur des torches, les reconnurent et leur ouvrirent les portes avec un grand sourire.
Sancerre, enfin !
De retour de sa mission, Ysabeau se réjouissait de retrouver le village, les amis, les tavernes... Le voyage s'était passé sans mauvaises rencontres, juste de paisibles voyageurs.
Ary avait dû les quitter, Claire l'avait appelée afin qu'elle vienne chercher Ilona. Claire... norf de norf, Claire avait perdu celui qu'elle aimait.
Ysabeau l'avait appris la veille à la garnison. Anakin avait succombé à la phtisie. Anakin... un de ses plus vieux amis. Elle se souvenait de leurs promenades en forêt, de la fête dans le vieux chateau en ruines qu'il avait découvert au hasard de ses promenades. De son mariage raté avec Bimba...
Puis il avait rencontré Claire... Et ils avaient l'air si heureux... Et voilà.
Parfois, pensait-elle, la vie ne fait pas de cadeaux.

Tout à ses pensées, elle arriva place de la Halle. Ouvrit la porte.
Une boule de poils noire se jeta sur elle, elle faillit tomber ... Norf, Baastet... Elle prit la petite chatte dans ses bras


Tu m'as manqué tu sais... M'en veux pas trop, fallait... il le fallait, c'était mon devoir... Je t'ai rapporté un poisson tiens...

Elle sortit le poisson de sa besace, elle l'avait acheté à un voyageur, la veille, au marché de Bourges. Elle le posa dans une écuelle, puis se défit de sa besace et s'assit.
Repos... un peu de repos lui ferait du bien. Puis quelques lettres à écrire, la douane... et revoir les amis, surtout, revoir les amis !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Sam 30 Jan 2010 - 16:27

[HRP: Mille excuses LJD Ysa, j'avais pas oublier mais j'ai du travail plus qu'il m'en faut et j'ai complètement laissé les RRs de côté. Donc, reprenons... Saya avait quelque chose à te demander]

Saya n'avait pas vu la porte s'ouvrir, elle continuait à observer l'animation sur la halle avec un sourire. Elle entendit la voix de de son amie juste derrière elle et elle sursauta.

Oups, excuse moi Ysa, j'étais dans mes pensées!

Elle entra chez son amie qui lui proposa de s'asseoir et quelque chose à boire.

Et bien... le verre de vin est bien tentant mais, malgré la froidure je devrai me contenter d'un verre d'eau.

Elle sourit à son amie et alla s'asseoir.

Comment vas-tu Ysa? Cela fait longtemps que nous n'avons pas véritablement parlé toutes les deux. Il est vrai qu'entre mes absences et tes voyages ce n'est pas évident.

Elle sourit et observa le chat de son amie passer à toute vitesse à travers la pièce. Elle n'aimait pas du tout ces bêtes-là mais il fallait avouer que celui d'Ysa était vraiment mignon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Dim 31 Jan 2010 - 9:31

[pas grave LJD Saya, la vie réelle avant tout hein... Par contre si tu pouvais contacter Steffy elle s'inquiète un peu ]

Donc, revenons un peu en arrière...

Un verre d'eau ? c'est tout ? T'es pas malade j'espère ???

Ysabeau s'en fut remplir une cruche d'eau, revient avec deux godets et posa la cruche sur la table. Baastet était partie dans l'arrière-salle, sans doute jouer avec quelques pelotes de laine... héhé...
Elle servit son amie, se remplit aussi un godet...

C'est vrai que nous n'avons guère le temps de nous poser pour discuter un peu. Alors ? Raconte... tu as quelque chose à me dire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Dim 31 Jan 2010 - 13:00

[HRP: c'est fait Wink]

Non, non Ysa ne t'inquiète pas, je ne suis pas malade. Mais je préfère garder tous mes esprits car j'ai encore beaucoup de choses à faire!

Saya prit le godet d'eau que lui avait servi son amie. Elle but quelques gorgées, sentit l'eau froide commencer par lui rafraichir la bouche et puis s'écouler dans sa gorge pour rejoindre les profondeurs obscures de son corps.


C'est vrai que nous n'avons guère le temps de nous poser pour discuter un peu. Alors ? Raconte... tu as quelque chose à me dire ?


A ces dires le visage de la jeune Tribun s'éclaira, ses yeux pétillaient et un large sourire déchirait son visage. Elle tendit une de ses mains vers Ysa, lui montrant qu'à son doigt une magnifique bague brillait.

En novembre mon cher et tendre m'a demandé ma main et ... comme tu peux le voir j'ai accepté et ne suis même pas partie en courant!

Elle rit doucement à ces mots et continua:

Tu es une de mes plus anciennes et meilleures amies et aussi une excellente tisserande. Aussi, je voulais te demander si tu accepterais de me confectionner ma robe? Oh... rien de bien compliqué, une robe toute simple me conviendra parfaitement!

Elle sourit à son amie, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 1 Fév 2010 - 9:26

Ysabeau sourit, quelle bonne nouvelle !

Que je suis heureuse pour toi Saya ! et cette bague est magnifique. Tu mérites ton bonheur.
Bien sûr, je veux bien te faire ta robe ! Ce sera un plaisir et un honneur que de faire de toi la plus belle des mariée...
Viens dans l'atelier, je vais te montrer des étoffes, tu pourras choisir.

Elle précéda son amie dans l'atelier, et lui montra des soies, des taffetas, des failles, de l'organza, de toutes couleurs. Aussi des tissus brodés et du voile.

Voilà, qu'en penses-tu ? Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?
Ensuite je prendrai tes mesures, et te montrerai des modèles...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgette
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Dim 7 Fév 2010 - 17:50

Que je suis heureuse pour toi Saya ! et cette bague est magnifique. Tu mérites ton bonheur.
Bien sûr, je veux bien te faire ta robe ! Ce sera un plaisir et un honneur que de faire de toi la plus belle des mariée...
Viens dans l'atelier, je vais te montrer des étoffes, tu pourras choisir.


Saya sourit largement, heureuse de la réponse de son amie.

Merci Ysa, ça me fait tellement plaisir que tu acceptes. Je suis sure que quelque soit la robe que tu me feras ce sera la plus jolie.

Elle suivit son amie vers l'atelier et observa les tissus qu'elle lui proposait avec minutie, elle les toucha et réfléchit longuement.

Je la voudrais simple, sans trop de décorations mais élégante. J'avoue que l'organza me plait pas mal. J'aimerais aussi qu'elle soit dans les tons clairs tirant même vers le blanc et avoir une longue traine.

Elle sourit à ces mots. Elle espérait ne pas avoir à le regretter le jour de son mariage car connaissant sa maladresse elle était capable de se prendre les pieds dedans et de s'étaler de tout son long. De toute façon Vik l'aimait pour cela aussi.

A toi de voir, je suis sure que tu feras des merveilles!

Elle sourit et reprit:

Parlons un peu de toi. Y a-t-il un beau jeune homme qui fait battre ton coeur pour le moment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Lun 8 Fév 2010 - 9:36

Ysabeau sourit à son amie. Que répondre à sa question ? Elle rosit légèrement, puis...

Hé bien Saya, je crois que la solitude est mon lot. Point d'amoureux en vue pour le moment ! Mais tu sais, ce n'est pas une malédiction. Je me suis fait une raison, j'ai de bons, de très bons amis. Et je me suis aperçue avec le temps que l'amitié est souvent plus solide que l'amour.

Elle se tut, puis reprit

L'organza ? un très bon choix... Que penses-tu de ce rose pâle ? presque blanc, comme tu le souhaites. Et je te doublerai la robe de soie blanche.
Une traîne ? pourquoi pas, mais il faudra faire attention, ne pas te prendre les pieds dedans !
Mais c'est si joli, une traîne...

Elle rit sous cape, se souvenant de quelques chutes...

Alors, va pour l'organza. Et je vais prendre tes mesures. Tu seras la plus belle mariée du monde !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire-g
Citoyen d'Honneur
Citoyen d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1245
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mar 2 Mar 2010 - 12:08

[ Depuis Blois ]

Ce matin du 2 mars... 1458 à Blois, et 1457 en Berry, la brunette s'était réveillée assez tardivement. La soirée la veille avait été empreinte d'émotions, ces discussions avec celui qu'elle avait retrouvé après tant de temps éloignés, l'avait épuisée.

Assise sur le rebord du lit, elle promena ses mirettes sans la chambre et sourit en voyant le soleil traverser les persiennes.
Sur l'oreiller, près de sa main, une missive, sourire aux lèvres devinant l'auteur, mais regard inquiet quant à la veille, elle se risque à la déplier...
Norf !!!! indiscutable ???? s'exclama-t-elle dans la chambre vide.
Interpelée par ce qu'elle lut, elle n'en laissa pas moins son sourire s'agrandir. C'qu'il était exaspérant parfois... mais qu'est-ce qu'il l'aimait...peut-être trop d'ailleurs. La brunette réalisait le sacrifice qu'il s'apprêtait à faire une fois son mandat achevé, juste pour qu'elle soit heureuse...

La brunette, le coeur en liesse attrapa rapidement de quoi écrire quelques lignes à son amie de tout temps, Ysa.

Citation :
Ma très chère Ysa,

Je t'écris depuis Blois où plusieurs évènements se sont passés. Non non je n'ai tué personne, je te l'assure ! Enfin pas depuis cette effroyable guerre.Je t'avais prévenue avant mon départ, et je viens te le confirmer, je reviens vivre à Sancerre. Parce que dans mes veines coule le sang de cette terre que j'aime tant. Parce que trop souvent, et trop longtemps, j'ai quitté les gens que j'aime et auxquels je tiens.
Parce que je veux qu'Ilona grandisse dans ce village que j'aime tant.

Et je t'apprends aussi que dans une vingtaine de jours...nous aurons un nouveau concitoyen, nous avons discuté longuement... Je vais peut-être attendre de te voir en face de moi pour t'apprendre ce qui me brûle les lèvres.
Je serais à Sancerre le 5 ou 6, j'embarque Ary pour le retour, maintenant que je lui ai mis un violent coup de pied au séant... J'espère qu'elle s'en souviendra ! Faut pas me fâcher quand je je retrouve le sourire pis c'est tout !

Voilà, je t'embrasse Ysa, et Ilona aussi, enfin, elle bavouille plus qu'elle ne t'embrasse, mais elle a pas le même âge hein.

Fine excitée de tout ça, la brunette accroche vite le petit rouleau à la patte du pigeon et lui somme de se rendre chez Ysa à Sancerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mer 3 Mar 2010 - 15:56

Discret toc toc à la fenêtre. Si discret qu'Ysabeau, tout d'abord, ne l'entendit pas. Nouveau toc toc... Elle ouvrit, un petit pigeon était là, porteur d'un message soigneusement roulé à sa patte.
Un coup d'oeil dans la salle... Baastet dormait tranquillement, roulée en boule devant la cheminée. Ah, se dit Ysabeau, les chats ont décidément un sens du confort que maint humain ne connaît pas...
Rassurée, elle fait entrer le pigeon, le nourrit et l'abreuve après avoir détaché le message.
Parchemin déroulé, elle reconnaît l'écriture. Claire...
Elle sourit, lit.
Citation :
je reviens vivre à Sancerre...dans une vingtaine de jours... un nouveau concitoyen...j'embarque Ary pour le retour,
maintenant que je lui ai mis un violent coup de pied au séant...

Bonnes nouvelles donc. Claire semble avoir retrouvé la joie de vivre, c'est le principal. Un nouveau concitoyen... Ysabeau, son esprit curieux en éveil, se demande qui est ce nouveau... Claire aurait-elle retrouvé un zamoureux ?
Ary... oui, Ary... Elle savait, ayant pu parler à Ary, par la voix des mésanges, qu'Ary reviendrait, que Claire lui avait botté le séant... Mais elle savait aussi que son amie repartirait bientôt pour Vienne. Elle soupira légèrement.
Ary, Jimmy... des départs. Reviendraient-ils un jour ?
Elle prit la plume et se mit en devoir de répondre à son amie.

Citation :
Ma chère Claire,

Ta missive m'a mis le coeur en joie. Je suis réellement ravie que tu reviennes dans ton village, ravie que tu aies choisi Sancerre pour élever Ilona.
Tu m'intrigues... tu sais que je suis curieuse, hein ! Qui est ce futur nouvel habitant ? Qu'est-il pour toi ? Je me pose moult questions.
Comment va notre chère Lyll ? Toujours aussi gaie, toujours aussi vive ? Fais lui mille bisous de ma part et dis-lui qu'elle me manque toujours.
Je sais qu'Ary prendra la route avec toi... Mais je sais aussi qu'elle ne restera pas longtemps à Sancerre, ainsi va la vie...
Steffy a terminé son troisième mandat, et Este vient d'être élu maire de Sancerre. Steffy se prépare à prendre la route, elle aussi. Elle en a besoin, je la comprends, mais tout ça va si vite...
Jimmy... oh, notre Jimmy... le sort semble s'acharner sur lui. A peine installé chez nous, chez lui, le voilà obligé de repartir. Une sombre histoire de vengeance, un homme de son pays est venu, porteur d'un message sinistre, d'une menace de mort pesant sur Jimmy et sa famille... Il ne voit issue que dans un départ... Je te raconterai.
Voilà les nouvelles , les dernières nouvelles.
J'espère te voir très bientôt Claire, et je t'embrasse fort ainsi qu'Ilona (moins fort, Ilona l'est petiote encore)
Ysabeau

Elle roula le parchemin, le cacheta, l'attacha à la patte du pigeon qui semblait attendre, le porta à la fenêtre... il s'envola vers Blois. Ysabeau le regarda disparaître dans le ciel sancerrois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehane
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Mer 24 Mar 2010 - 9:54

Elle avait rencontré Ysa en place publique, elle lui avait sauté au cou pour la bisouiller comme il se doit mais, pas encore, elle n'avait eu le temps de se poser toutes les deux et de discuter. Sans doute était-ce le moment: un Asta qui remuait comme un verre de terre et qui lui donnait le tournis, des études qui n'occupaient pas l'entièreté de ses journées, des questions plein la tête qui ne trouvaient pas réponses pour la simple et bonne raison qu'elle avait décidé de ne pas les poser encore... bref, elle n'avait plus envie de se sentir étrangère à Sancerre et de se terrer dans un coin. Ce fut donc pleine d'entrain qu'elle décida de rendre une petite visite à son amie, sans bien entendu oublier le joli bouquet de jonquilles acheter pour l'occasion sur le marché.
Deux ou trois coups légers portés sur la porte de bois et Jehane tend l'oreille, à l'affut du moindre bruit qui témoignerait de la présence d'Ysabeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 25 Mar 2010 - 9:41

Ysabeau entendit frapper discrètement à la porte. Elle sortit de l'atelier où elle travaillait sans relâche aux commandes de sa chère Ary et de son ami Oxytan, et ouvrit la porte
Un grand sourire éclaira son visage quand elle reconnut la visiteuse. Jehane ! Jehane était venue la voir...
Elle l'embrassa chaleureusement, et s'effaça pour la laisser passer.


Jehane ! quel plaisir de te revoir enfin, tranquillement...
Entre, entre, assieds-toi près de la cheminée, tu veux boire quelque chose ? Comment vas-tu ? Toujours la bougeotte, toi et Asta ?
Racontes-moi tes périples, et surtout... tu es toujours heureuse ? Parce que c'est ça le plus important, non ?

Les questions se pressaient, elle indiqua à Jehane un coussin moelleux devant la cheminée, et, sans attendre sa réponse, courut chercher une bouteille de poire et deux godets.


(hrp désolée, hier pas pu passer, j'étais trèèèès occupée irl toute la journée)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehane
Citoyen présent
Citoyen présent
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Jeu 25 Mar 2010 - 14:08

Par bonheur, Ysa ne se fit pas attendre et la porte s'ouvrit sur un visage illuminé d'un sourire radieux. Jehane lui rendait ce sourire alors qu'elles s'embrassaient, ravies de pouvoir passer un moment en tête à tête.

Bien installée devant la cheminée, elle fut assaillie de questions. Vraiment, tant de choses s'étaient passées depuis qu'elles s'étaient perdues de vue, ça risquait d'être long!.


Mummmm, de la poire! Bin dis donc, c'est bon ça! C'est Sam qui m'y a fait goûter et j'y prends goût, crois-moi!
Notre périple? Ma foi, après la folie de Murten, nous sommes partis vers l'Italie mais...chauds, les italiens, beaux et Asta un peu jaloux....le problème de la langue a fait que mon chéri n'avait pas envie de s'éterniser. Nous avons traversé pas mal de Duchés, visiter de merveilleuses villes et c'est à Lyon que nous sommes restés le plus longtemps. En vérité, c'est le courrier de Claire qui nous a alarmés et.... nous voilà!


Elle trempa les lèvres dans la poire qu'elle savoura avec délectation et sourit en entendant Ysa parler de bonheur.

Heureuse? Je le suis, bien entendu sans quoi, je ne serais pas là avec Asta. Tu dois savoir que si nous avons quittés Murten c'est qu'en réalité nous y avons été forcés. Lili et Vince, n'acceptant pas mon choix amoureux, nous ont mené la vie dure au village, allant jusqu'à manipuler mes amis contre nous, usant de calomnies, d'injures, de mensonges... Bref, ce fut pour moi très difficile d'accepter une telle trahison car, à aucun moment je n'avais imaginé qu'ils fussent capables d'autant de bassesse et de méchanceté.
Ils ont pris le pouvoir en mairie, au conseil confédéral, écrasant, discréditant les personnes en place... Ils m'ont chassée de la mairie où j'étais conseillère aux festivités, agent de police et surtout citoyenne d'honneur. Ils ont fait en sorte que je ne sache plus entrer dans la caserne où j'exerçais le poste de sergent-chef.
Après avoir tout disloqué, faut-il le dire ainsi, après avoir semé le trouble dans tous les esprits, après avoir jeté le discrédit sur nos coutumes, nos lois, notre organisation... bref, sur ce qui précisément faisait l'âme de Murten, ils se sont retirés...Déos seul sait où!

Bon, j'arrête de parler d'eux car je sens la blessure se rouvrir, là....

Sur ce, je rends hommage à ton discernement Ysa et je te demande pardon d'avoir tant insisté pour que tu nous suives. Quelle idiote j'ai été!

Allez, je suis super heureuse d'être là et je veux savourer le présent!!
Sans thééééééééééééé!


Jehane avait levé son verre mais avant de boire, elle s'approcha de son amie qui représentait la sagesse même et lui offrit un énorme poutou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   Ven 26 Mar 2010 - 10:20

Ysabeau écouta son amie, pâlit quand elle entendit les méfaits de Vince et d'Ondeline... Rhooo, jamais elle n'aurait cru cela d'eux. Elle en était abasourdie. Certes elle connaissait le caractère de Vince, son tempérament fougueux, impulsif, elle savait qu'il ne supportait pas la relation d'amour de Jehane et d'Asta... Mais de là à ...

Hé bien tu m'en racontes de belles. Jamais je n'aurais imaginé que Vince et Ondeline... J'en suis ébahie.
A Sancerre, ils avaient pourtant ... rappelle-toi la fête foraine, le travail d'Ondeline au bureau du tribun... Je ne peux pas le croire. Le pouvoir est décidément une drogue dure, Jehane.
Et... ils sont partis, ils ne
donnent plus jamais de nouvelles ? C'est quand même incroyable...

Je suis heureuse que vous ayez résisté. Et heureuse que vous restiez un peu à Sancerre.
Tu sais, pour me déraciner d'ici...

Elle sourit, embrassa son amie avec chaleur, puis elles levèrent leurs verres et trinquèrent.

Sans thééééééé ! Buvons à votre retour, à Sancerre, et savourons le présent, oui, le présent, ce cadeau de la vie.

Baastet, la petite chatte noire, vint se rouler en boule à côté d'elles, ronronnant comme une petite forge. Ysabeau sourit et la caressa

Tu vois, elle est toujours là... Je dois la surveiller quand des pigeons frappent à la fenêtre !
L'atelier aussi est toujours là, et j'ai une grosse commande de mon amie Ary, et aussi d'un ami castelroussin, Oxytan. Dès que j'aurai fini, je partirai quelques jours à Chateauroux pour lui livrer sa commande. Ary viendra sans doute avec moi.
Tu vois, parfois je quitte Sancerre...

Elle lui fit un clin d'oeil malicieux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises   

Revenir en haut Aller en bas
 
17 Place de la Halle, Ysabeau, élégances sancerroises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 33 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halle de Macon: Respirez! L' Hydre est là
» Pas de place ! faites place à Lunacade ^^
» 2009-10: Match 3em place de la ligue : Amazon VS Skaven
» [RESOLUE] Agrandir la place du thermomètre
» Habbor, toujours sur place !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: