Forum de la mairie de Sancerre RR



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chez Lothar, 59 rue du puits des fins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lothar de la Mornaye
Citoyen actif
Citoyen actif
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Jeu 3 Fév 2011 - 10:44



(post a venir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynne
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Lun 14 Fév 2011 - 20:49

En colère elle était, c'était peu dire. Enfoiré de bonhomme ! Tous pareils, de beaux parleurs, d'horribles menteurs. Et voilà ce qui arrivait, elle avait fait l'effort vers le moustachu pour paraitre aimable. Même des bordels, ça n'empêche pas d'être courtoise, si elle avait su...
La brunette n'aimait pas les gens. C'était comme ça. Et ben le moustachu pouvait bien aller se faire empapaouter, et elle n'allait pas oublier de le lui écrire.

Elle alla taper la causette avec le beau blond, celui-là même qui lui avait proposé de rejoindre sa compagnie car il croyait qu'elle en avait les qualités. Tu penses Hortense ! Il en voulait surtout à ses formes oui ! Mais au moins elle s'entendait à peu près avec... ce qui devait être écrit quelque part tant c'était rare. Derrière sur une chaise pas confortable, elle sortit de quoi écrire. Le moustachu serait ravi. Elle l'espérait.


Citation :
Cher Moustachu sans parole,

J'imagine que votre sourire est aussi étiré que votre moustache si je vous dis que c'est la môme des bordels qui vous écrit. Et bien je ne ris absolument pas, moi, monsieur !
Vous m'avez menti, vous êtes un personnage tout ce qu'il y a de plus abjecte !

Alors tu es parti sans moi, tu ne m'attends nulle part ! Oh et puis il est évident que ton dessin sera semé en route à mon bon vouloir.

J'espère que tu t'étoufferas avec ta langue, et que tes moustaches pousseront tellement qu'elles t'étrangleront !

Je me demandais pourquoi je n'aimais pas les gens, tu m'as donné la réponse !

Au plaisir de ne jamais te revoir.

Elynne

PS : et tes dessins sont d'une laideur affligeante ! je n'ai pas des yeux aussi gros que mes mains !


La brunette sortit de la taverne pour siffler un pigeon dont elle lesta la patte du parchemin. Direction plus au Nord...
Les yeux perdus dans le bleu du ciel de fin d'hiver, Elynne ne savait pas encore que ce courrier ne serait pas acheminé là où il aurait du ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothar de la Mornaye
Citoyen actif
Citoyen actif
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Lun 14 Fév 2011 - 23:25

Lothar etait rentré bien plus tard de la mine et de son bureau de Tribun ..En fait il ne tenait pas a revenir il savait ce qui l'attendrait en rentrant...rien..ni personne.. Oui Claire, avec qui il passait un bon nombre d'heure, partie, beaucoup de voyageurs partis, le village semblait plus vide.. . Étrangement Claire avait prit une place si grande dans sa vie, sa Grasce comme il se plaisait a l'appeler pour la taquiner. La preuve en était ce vide qu'elle avait laissé depuis son depart..Il rentra donc alors que la nuit etait bien avancé. Daya se jeta quasiment sur lui et glapit de joie.;

Oui ma toute belle je suis revenu


Il la caressa et partit dans le salon, il alluma le feu dans la cheminée,Il repartit chercher quelques futs de bonnes boissons alcoolisées, ce soir il avait decidé que son sommeil ne serait pas peuplé par ses souvenirs, Il revint dans le salon, s'asseyant dans un vieux fauteuil, Daya s'allongea a ses pieds. Seul le rougeoiement flamboyant des flammes eclairait la pièce, a vrai dire l'on n'y voyait pas clair du tout. Lothar se versa une chope, puis une autre et encore une autre...ainsi de suite..Pour assommer le grand gaillard il en fallait de la boisson.

Le temps passa lentement, les chopes bien plus rapidement, il repensait a tout les évènements l'ayant conduit jusqu'ici, Il ferma les yeux les larmes lui montant aux yeux...les souvenirs l'envahirent tels une deferlante brutale et insensible au mal ressenti

Une douce voix féminine résonne dans sa tete: "mon ange secret.. " la promesse d'une caresse , les nuits a s'aimer..


Une sublime femme contre lui.. une sublime femme a aimer, un amour maudit par les évènements
Lothar les larmes aux yeux penche la tete en arrière pour finir son enième chopine,
Un son..un aboiement..Une langue chaude sur cette joue froide..Les yeux s'ouvrant a nouveau..
La respiration profonde, les larmes glissant sur son visage, Lothar revint a lui en ce petit salon, sa chopine toujours a la main; Se levant d'un geste vif il balance sa chope qui se fracasse contre le mur d'en face dans un bruit qui résonne dans la demeure vide. Daya sursaute et va se mettre sous la table, ne bougeant plus..elle ne sait que trop bien qu'il vaut mieux pas etre dans les environs quand il s'enerve
.
Il se raffala sur le fauteuil, de travers les jambes dépassant d'un coté et le haut de son corps de l'autre, il avait la tete qui pendouillait . Il resta un moment ainsi, un bruit leger a la fenetre, bon sang qui pouvait etre la a cette heure

ENTREZ

pas de réponse.. assez durement il se leve , titubant, et va ouvrir la fenetre. Personne.. sauf un volatil bigleux. Posant la main sur lui, pauvre bete sous sa paluche, il prend le message et repars dans son fauteuil après avoir vidé une autre chopine . Depliant le parchemin, il saisit vaguement quelques mots..

Bordel.. menti.. étrangleront..Laideur


Écarquillant les yeux, il se gratta la tête, la voix pâteuse

M'sère qui qui..c'est qui ca lyn?ilyne.. Elynne, ben .. j'connais pas moi.. mais.. elle m'insul..*hips*te.. Pour qui elle s'prend la ly*hips*ne

Attrapant avec difficulté une plume il griffonna plus ou moins lisiblement
Citation :

On vous jamais appris a etre polie vous, il a bien fait de vous abandonner

Lothar, pas moustachu

Ce n'etait pas son genre de parler ainsi ou d'ecrire meme ainsi, mais cette soirée etait pour lui et ses tonneaux et on venait l'insulter?L'insulter.. mais pourquoi lui?Il l'a connait pas cette fille.. y a des soirées comme ca ou rien ne va.. envoyant valser le volatil par la fenetre, il ferme les yeux s'endormant lourdement abruti par l'alcool.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Mar 15 Fév 2011 - 8:55

Ysabeau n'avait pas vu son ami Lothar au bal. Pourtant elle lui en avait dit monts et merveilles, l'assurant notamment que le buffet serait digne de Lucullus ou de Taillevent, célèbres cuisiniers, et que les boissons délectables couleraient à profusion. Ce qui avait eu l'air de plaire au jeune homme.
Certes il lui avait avoué qu'il craignait un peu de se retrouver à regarder les amoureux danser, certes il lui avait fait part de la douleur qu'il ressentait encore, de l'absence de celle qu'il avait aimé plus que tout... Mais...
Elle décida donc, abandonnant un instant les danseurs et le branle, de se rendre rue du Puits des fins.
Arriva à la porte, une légère fumée montait de la cheminée.
Frappa. Un discret aboiement à l'intérieur, sans doute Daya, la chienne de Lothar, signe qu'il devait être là.


Lothar, mon ami, vous êtes là ? C'est Ysabeau... Nous vous attendons tous au bal ! Ouvrez-moi s'il vous plaît...

Elle attendit à la porte, n'osant la pousser. Elle était peut-être fermée à clé, et puis Ysabeau n'aimait pas déranger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynne
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Mar 15 Fév 2011 - 15:17

Rapidement, la môme des bordels, depuis la taverne où elle avait élu domicile sous la protection du beau blond, sortit de sa bulle en voyant le pigeon revenir. Elle avait hâte de lire les quelques prétextes vaseux du moustachu quant à son départ anticipé.
Déroulant avec délicatesse le parchemin, ce sont deux grandes perles grises qui s'ouvrirent. Il osait lui dire que c'était elle l'impolie ! Puis ses yeux se plissèrent... " IL a bien fait de..." "Il" ? pourquoi il ? pourquoi pas "je" ?
Lecture brève mais ... la main délicatement pâle de la môme vient se plaquer sur sa bouche rose vif... Lothar pas moustachu ? ben c'était qui celui-là ? Il.. rho ! C'était un brigand qui avait eu le vrai moustachu en route allant même lui lire son courrier ! Impensable... Honteuse... Honteuse mais loin d'être enchantée de la non clémence de cet individu qui lui répondait.
C'est tout en soupirant, honteuse et humiliée par le "bien fait" qu'elle reprit sa plume.


Citation :
Monsieur,

Manifestement, mon pigeon s'est trompé de destinataire, car je n'ai point écrit à un dénommé Lothar.

C'est fort volontiers que je vous aurais présenté mes excuses, mais vous comprendrez qu'à votre façon d'accueillir une missive qui ne vous est pas destinée, je ne le ferais pas ! Vous pouvez y rêver !

Vous devriez avoir honte de parler ainsi à une demoiselle ! Vous n'êtes qu'un affreux diable irrespectueux ! On devrait vous couper la langue !

D'ailleurs vous savez quoi ? Et bien comme ce n'est pas le jour et comme vous m'êtes fort antipathique, je partirais de chez moi dès que possible et je le ferais moi-même !

Vous êtes odieux.

Je ne vous salue pas du tout et vous souhaite de bien cacher cette langue de serpent que vous cachez dans votre bouche !

Elynne,
Môme des bordels

Elle posa rageusement sa plume puis relut sa lettre d'un oeil bien sombre. Elle irait rapporter cela à son beau blond protecteur, lui aussi serait en colère qu'on parle de cette façon à la jolie brunette. Elle envoya le pigeon une nouvelle fois, espérant qu'il se tromperait à nouveau et déposerait ce courrier chez le dit- Lothar...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothar de la Mornaye
Citoyen actif
Citoyen actif
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Jeu 17 Fév 2011 - 6:20

Depuis combien de temps le jeune homme s'etait -il endormi abruti par l'alcool ? une heure? le reste de la nuit? la journée meme?Ou peut-etre un peu tout ca;. n'empêche le voilà grande carcasse en morceau sur le fauteuil , la main pendouillant négligemment sur le sol a coté de deux tonnelets vide. Il dort ronflant tout ce qu'il peut.. ô pas de ce bon sommeil réparateur que certains connaissent, non il a fait une croix dessus depuis bien des années; non juste un sommeil non peuplé de cauchemars, et ma foi c'était déjà beaucoup.

Une glapissement.. une langue chaude sur sa joue, un geste plus ou moins contrôlé dans un grognement renvoyant la nettoyeuse du dimanche loin de lui, un leger mouvement du corps et... une chute sur le sol tombant du fauteuil, Misère ce jour commencait bien.. Restant allongé sur ce sol froid, on tente une ouverture des yeux;.. une voix qui lui arrive de derrière la porte


Lothar, mon ami, vous êtes là ? C'est Ysabeau... Nous vous attendons tous au bal ! Ouvrez-moi s'il vous plaît...

Bla.. Bal..? Reposant son front contre le sol, la bouche encore pateuse

Oh non c'est pas vrai.
. puis plus fort ouais j'arrive

Allez courage on se redresse, s'asseyant plus ou moins sur le sol, la tete en morceaux, un tambourin qui resonne.. une gueule de bois comme il les aime, mais enfin généralement il est seul .. la se faire voir ainsi, belle image du tribun.. ses doigts passant dans ses cheveux qu'il ramene en arrière tout comme sa tete qui prend appuis sur le siege du fauteuil, les yeux s'ouvrant un peu plus sur le plafond.. sa main retombant sur le sol pour atterrir sur un parchemin froissé. Message d'une Elynne.. inconnue au bataillon, mais elle semblait en avoir gros sur la patate .. il lui ecrirait pour lui dire qu'elle s'est trompée..

Oh zut Ysa, jl'ai oublié

Il se leva avec difficulté, attendant un moment que la pièce arrete de tourner, puis se dirigea vers la porte qu'il ouvrit, il ne devait pas etre beau a voir, debraillé et encore alcoolisé, mais misère devant lui se tenait une ysabeau qu'il mit un temps a reconnaitre,

Ys.. Ysabeau vous etes sublime mon amie..

Levant l'index

Je suis a vous dans un instant

Il referma la porte la laissant dehors.. puis oh non, la rouvrit et tira doucement la jeune femme pour la faire entrer.

Installez vous j'arrive..

Partant dans sa chambrée, il retire sa chemise et plonge sa tete dans un baquet d'eau froide de la veille.. un frisson lui parcourant l'echine, froid et pas agreable, mais au moins radical.. quand un pigeon bigleux arriva a sa fenetre

Il prit le parchemin, et s'affala sur un tabouret lisant et relisant ce qui etait ecrit pour etre bien sur de ce qu'il lisait, visiblement, il lui avait dejà repondu a cett
e furie. et pas en bien... Langue de serpent.. un sourire amusé en lisant cela. Il repassa la tete dans la salle principale

Ysa, vous saviez que j'etais une langue de serpent?

Riant de bon coeur, il finit de s'habiller dans sa chambrée, puis prit une plume et repondit de sa plus belle écriture

Citation :
Damoiselle

Quand on insulte une personne qu'elle soit ou non destinataire du courrier , il faut s'attendre a avoir la pareille.
Ma langue et le reste de ma personne sont a sancerre, duché du Berry, je vous y attend, et je serais assez d'avis de vous rosser pour vous apprendre a etre polie

Lothar

C'est vrai quoi, se faire enguirlander par une gosse, on aura tout vu/ Allez n'y ^pensons plus, il froissa la parchemin de la peste qu'il jeta sur son lit, puis s'en retourna dans la salle, auprès de son amie. le revoilà sous son masque d'impassibilité, charmant comme toujours (faut bien se complimenter non?)

Me voilà frais et dispo ma belle amie si vous voulez bien m'honorer


Il lui tendit le bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 8487
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Jeu 17 Fév 2011 - 8:53

La porte s'ouvrit, et un Lothar qu'elle eut du mal à reconnaître apparut, les cheveux en bataille, l'oeil un peu vague, les vêtements froissés... Norf, mais... Elle ne dit rien mais n'en pensa pas moins. Le tribun avait dû boire plus que de raison. Boire seul... pffff c'était d'une tristesse. Elle ne montra rien, rosit sous le compliment

Ys.. Ysabeau vous etes sublime mon amie..

Hé oui je me suis fait faire cette robe... et vous verrez, mon Oxytan est superbe lui aussi ! Alors... nous vous attendons Lothar !

La porte se ferma, puis se ré-ouvrit aussitôt. Décidément Lothar devait avoir l'esprit embrumé. Souriante, elle entra. C'était la première fois qu'elle franchissait le seuil de la maison.
Elle jeta un coup d'oeil discret, toujours curieuse. La salle était meublée simplement mais avec goût, le feu dans la cheminé... Norf il n'avait pas dû être alimenté ce matin. Un parchemin froissé sur la table.
Lothar, sans plus attendre, s'en fut dans sa chambre, sans doute pour faire un brin de toilette. Elle s'assit près du feu, en profita pour remettre une bûche dans la cheminée et l'attiser un peu. Les flammes s'élevèrent bientôt, claires et chaudes. Une voix venant de la chambre...


Ysa, vous saviez que j'etais une langue de serpent?

Elle sourit, Lothar, une langue de serpent ? rhooo...

Qui dit ça Lothar ? Quelqu'un qui ne vous connaît pas apparemment. N'écoutez pas les mauvaises langues... Ce sont elles les langues de serpents...

Bientôt Lothar apparut, l'air plus dispos, vêtu de frais et sentant bon. Elle lui sourit, prit le bras qu'il lui offrait.

Je vous en prie Lothar, l'honneur est pour moi... Allons rejoindre nos amis dans la salle du bal !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynne
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Jeu 17 Fév 2011 - 12:13

Elynne...charmante Elynne, la nuit qui succéda l'envoi du dernier courrier au vil manant pas moustachu fut agitée. Le blond qui l'accompagnait de loin, n'ayant point souhaité la mettre en danger de par ses activités douteuses, avait assisté à une démonstration de la force de la colère. Un brigand avait tenté de la détrousser. Non mais oh ! Elle serra fort ses 4 petits écus sonnants dans sa main et lança son cheval, Cendre de lune, dans un galop effréné. Les reflets de la lune se reflétaient sur son poil noir et le rendait brillant à souhait. Le sommet de l'élégance féminine tonna avec un magistral bras d'honneur de la môme adressé au malfrat en reste. Elynne ne connaissait pas trop le sens de ce geste, mais elle avait vu les hommes faire ça et avait malgré tout compris que ce n'était pas une invitation à partir en vacances. C'est donc en imitant, tout simplement ces hommes adeptes de la luxure qu'elle acheva sa rencontre avec le vil.
Arrivée à Murat aux premières lueurs du matin, Elynne et Cendre de lune stoppèrent leur route à la première auberge croisée. La môme nourrit l'animal puis alla queter une chambre pour quelques heures, et un repas, le tout pour 4 écus, bien entendu.


Aubergiste ! Je VEUX une chambre pour quelques heures, je dois me reposer. Puis un box, pour Cendre de lune, c'est mon cheval, avec de la paille fraiche !

Après des longues minutes de discussions, la môme et ses caprices furent exaucés. L'aubergiste voulait juste qu'elle arrête d'hurler et céda.

Telle une vraie môme, la "bulle d'écume" fonça se jeter sur le lit... Que c'était confortable comme couche... elle ferma les yeux jusqu'à entendre le pigeon violenter la fenêtre de son bec. C'était Hak ? peut-être s'excusait-il de la veille ... Arf, non, encore l'odieux personnage... Lecture rapide qui fit palir la jeune demoiselle. Le goujat voulait la rosser ! Elle qui n'avait rien d'autre que sa frimousse d'ange et ses petits bras moins forts qu'une aile de mouche...
Il n'avait même pas vu qu'elle se serait excusée si il avait juste dit que ce n'était pas lui... Elle coucha une nouvelle fois quelques mots sur un vélin qu'elle lui fit parvenir.


Citation :
Monsieur,

Quelle gloire que de souhaiter rosser une jeune fille ! N'allez pas maltraiter vos braies pour cela, cela serait dommage, j'en suis certaine.

Je n'ai pas de leçons à recevoir d'un inconnu. Mais j'ai une seule parole. Et dès demain, je me mets en marche pour venir en votre village !

Pourriez-vous au moins m'indiquer où se trouve votre fichu village ? Il doit être tellement peuplé de gens si odieux que vous qu'il n'est pas sur ma carte.

La jeune brune finit par arborer un semi sourire.. au moins cet homme, tout détestable qu'il était avait de la répartie. Tout cela commencerait meme à lui plaire peut-être..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothar de la Mornaye
Citoyen actif
Citoyen actif
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Sam 19 Fév 2011 - 11:17

Le temps du bal etait finit, ma foi cela fut une bonne soirée, avec quelques pas de danse, il n'était pas trop rouillé et miracle il avait épargné les pieds de la belle Ysabeau.. sinon il etait a craindre que Oxy lui fasse une remontrance .. . Il y avait cependant ce tambourin qui résonnait encore en sa tete, quelle idée de boire autant? Le jeune homme rentra donc chez lui tard en soirée, avec une seule envie.. dormir pour récupérer.

Quand il arriva chez lui, se trouvait encore le pigeon bigleux.. pas possible, elle n'avait pas encore répondu cette.. cette.. gamine. .. Sa Mâchoire se contractant, il prit le pigeon et entra/ Quelques tonnelets étaient encore, vide.. sur le sol. Les laissant sur place, il s'assit et déroula le parchemin. Le lisant il oscilla entre un profond énervement et un amusement certain. Cette gosse semblait avoir de la repartie et un fichu caractère. En son fort intérieur il plaignait la personne qui accompagnerait cette .. demoiselle? hum.. non cette peste plutôt. Il faudrait bien du courage pour réussir a le faire.

Prenant plume et parchemin


Citation :
Petite Mome

Je pense qu' avec votre verve que vous serez parfaitement capable de demander votre chemin, et si cela n'est pas le cas je vous plains vraiment. Quand au fait de vous rosser, cela vous remettrait les idées en place et..

Il reposa la plume.. Misère il y allait fort avec elle.. NOn.. il ne fallait pas.. Il froissa la parchemin le laissant sur son bureau, tant pis si elle ne savait se diriger.. Soufflant sur la bougie, plongeant la pièce dans le noir, il se dévêtit et partit se reposer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynne
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Ven 25 Fév 2011 - 23:47

C'est la sensation de flottement qui fit réaliser à Elynne que sa conscience l'avait abandonnée un moment. Puis des sons lointains, flous, d'une voix inconnue, lui parvinrent. Aie...la tête doit être coincée quelque part, ça résonne d'un bruit assourdissant frappant les parois de son crâne. Un bras, non...deux bras sous elle, là, c'est clair, quelqu'un la porte, c'est certain. Une semi-conscience la fit réfléchir... Elle avait du prendre une sacrée cuite au point de se faire ramener chez elle.
Une masse moelleuse sous son dos, c'est cela qui la fit réagir fébrilement. Un brusque sursaut quelque chose de froid touche son front...le geste est lent, et exécuté en douceur. Deux iris grisées se dévoilent, l'oeil est vagabond, puis devient fuyard en croisant le regard de la personne qui visiblement la soigne... Un homme. Elle que jamais on n'approche, ni jamais on ne touche. Seul Hak avait ce droit jusque là. Mais Hak n'était pas là. Et assurément, elle ne souffrait pas d'une gueule de bois.
Elle porta sa main à son front...bon Dieu qu'il lui faisait mal ! Dans une légère grimace, elle posa sa main sur celle tamponnant son front. Pas pour la retirer, elle retrouvait en ce moment, même dans cet état cotonneux, le sentiment que l'on s'occupait d'elle lui était presque plaisant, que dire si la douleur n'était pas si forte ?

Sa méfiance reprit l'ascendant tout de même. Ses yeux papillonaient pour se resituer... L'endroit lui restait pourtant inconnu. Elle avait froid la môme, mais elle devait surtout repartir.

Elle se devait d'être docile en territoire inconnu et c'est avec de la reconnaissance qu'elle s'adressa au Sire.


Je suis.. qu'est- ce qu'il y a eu ? Vous m'avez enlevée ? Vous êtes qui ? J'ai mal au crâne, j'ai froid et j'aiîîîouiiiileeee !!!!!!!

Son bras la faisait atrocement souffrir arf... elle s'était faite piétiner par un troupeau de vaches ou quoi ? De l'inquiétude plein les yeux, la gorge sèche, elle attendit des explications, ne quittant pas cet inconnu du regard...on ne savait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynne
Nouveau citoyen
Nouveau citoyen
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   Lun 28 Mar 2011 - 21:12

Les minutes passaient, la môme finit par comprendre qu'elle était pas chez elle et tout lui revint petit à petit. Les raisons de sa venue, Cendres de Lune qui s'agite et elle qui tombe avant le trou noir. Elle regarda l'air inquiète l'homme qui l'avait ramassée.
Ses traits étaient doux, plutôt agréable à regarder. La môme se sentit rosir de regarder l'inconnu et de le trouver plutôt plaisant.C'était pas dans ses habitudes ...
La douleur lancinante dans son bras lui faisait atrocement mal et essayant d'oublier, elle s'adressa à lui.


Dites...vous m'avez trouvée où ? ça fait longtemps ? vous êtes qui ? moi je cherche un certain Lothar. Vous connaissez ? Vous pouvez m'emmener le voir ?

Court silence....

S'il vous plait Monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Lothar, 59 rue du puits des fins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Lothar, 59 rue du puits des fins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» du nouveau chez ubisoft
» Un elfe chez les nains
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la mairie de Sancerre RR :: Village de Sancerre :: Habitations de Sancerre-
Sauter vers: